menu
Partager

Types de fossilisation

 
Par Andrea Márquez, Environnementaliste spécialisée de l'environnement marin et côtier. 18 octobre 2021
Types de fossilisation

La taphonomie est la branche de la paléontologie consacrée à l'étude des fossiles et des processus impliqués dans leur formation. Cette transformation d'organismes vivants en fossiles est connue sous le nom de fossilisation et dépend de certaines circonstances pour se produire ; par conséquent, tous les animaux ou toutes les plantes ne se transformeront pas toujours en fossiles. Étant donné la complexité du phénomène, des doutes peuvent surgir quant à la manière exacte dont un fossile se forme ou s'il existe différents types de fossilisation et quelles sont leurs caractéristiques.

Si vous souhaitez en savoir plus à propos des différents types de fossilisation, il ne vous reste plus qu'à continuer la lecture de cet article de ProjetEcolo dans lequel on vous dit tout sur les types de fossilisations ainsi que sur leurs caractéristiques ! Découvrez comment les fossiles se conservent ainsi que quelques exemples de fossiles !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Types de volcans

Que sont les fossiles et comment ils se forment ?

Les fossiles sont des restes de plantes ou d'animaux morts depuis longtemps, qui ne se sont pas décomposés et qui, au fil des ans, sont devenus un élément à part entière de la croûte terrestre. Leur étude, à travers la datation géologique des roches et des phénomènes planétaires, permet d'ordonner les fossiles dans le temps géologique, c'est-à-dire à l'échelle du temps qui s'est écoulé depuis la formation de la Terre jusqu'à nos jours.

Le processus de formation des fossiles, appelé fossilisation, est considéré comme un cycle naturel complexe qui dépend : du manque d'oxygène, de l'enfouissement rapide des organismes (généralement dans les sédiments aquatiques) et de l'arrêt du processus de décomposition.

Évidemment, il existe des processus de fossilisation dans lesquels les changements de composition et de structure des organismes sont minimes ou rares, on parle alors de fossiles non altérés (inclusion, momification, congélation) ; mais il existe aussi des fossiles altérés (perminéralisation, carbonisation, remplacement) dans lesquels se manifeste une transformation structurelle ou chimique drastique. Comme indiqué, les fossiles peuvent être formés de différentes manières. A continuation, on vous explique en quelques mots comment les fossiles sont classés en fonction de leur formation.

Types de fossilisation - Que sont les fossiles et comment ils se forment ?

Types de fossilisation selon le processus géologique

Il existe 3 types de fossilisation selon le processus géologique :

Perminéralisation ou pétrification

Il s'agit du processus de fossilisation par lequel les parties dures d'un organisme, constituées de matériaux poreux et de cavités, sont recouvertes d'eau de ruissellement chargée d'ions dissous (silice, carbonate de calcium, phosphates, sulfates, oxyde de fer) qui occupe son intérieur, ce qui peut entraîner la disparition de la structure interne et la formation de cristaux qui préservent la structure de surface de l'organisme. Ce type de minéralisation, similaire au processus de cimentation, est très fréquent dans les fossiles de dinosaures. Si vous êtes curieux à leur propos, on vous invite à jeter un coup d'oeil aux articles suivants : Dinosaures carnivores : noms, types, caractéristiques et photos.

Fossilisation par impression

La fossilisation par impression ou compression, très courante chez les plantes, se produit lorsque les restes d'organismes sont soumis à des températures élevées ou aux fortes pressions exercées par les roches et autres matériaux du sol et du sous-sol.

Fossilisation par inclusion

Ce processus de fossilisation se produit lorsque des organismes sont piégés dans des matériaux ou des environnements conservateurs. En fonction des conditions, on peut distinguer 3 types d'encastrement :

  1. Gelée ou congélation : il s'agit de la fossilisation la plus typique des zones glaciaires. Les glaciations qui se sont produites sur notre planète ont laissé de nombreux organismes préservés en totalité (mammouth en Sibérie) ou en partie (poils de mammouth dans le permafrost), enfouis sous de grandes couches de glace.
  2. Momification : considérée comme une pause dans le processus de désintégration, sans être une véritable fossilisation, elle est provoquée par une perte massive de fluides dans les organismes, ce qui empêche la putréfaction de ces derniers.
  3. Piégés dans l'ambre ou la poix : l'ambre, qui est une résine végétale fossilisée, préserve la structure externe, mais pas la structure interne des organismes. Dans la fossilisation dans de l'ambre, il est courant de trouver des insectes, des araignées, des grenouilles et des lézards. Il en va de même pour le poix, qui est un hydrocarbure très visqueux. En général, les fossiles du Pléistocène, tels que les mammouths, les mastodontes, les loups, les bisons, les lions à dents de sabre, etc... en sont les plus nombreux
Types de fossilisation - Types de fossilisation selon le processus géologique

Types de fossilisation selon le processus physique

Voici à continuation 5 types de fossilisation qui dépendent du processus physique :

Désarticulation

La désarticulation, qui implique la séparation des composants des restes d'organismes, peut avoir lieu au cours des processus de bioturbation, de compaction des sédiments ou par phosildiagenèse.

Fragmentation

La fragmentation est un processus destructeur facile à identifier chez les fossiles, puisqu'elle consiste en la décomposition des fossiles, causée soit par des impacts physiques, soit par l'action d'organismes vivants.

Bioérosion

Ce processus est courant chez les fossiles marins et il consiste en l'enlèvement ou la décomposition de matériaux d'un substrat dur par l'action d'organismes. Dans ces écosystèmes, la bioérosion est principalement causée par les mollusques, les éponges, les crustacés et les poissons.

Abrasion

Il s'agit de l'érosion ou de l'usure des débris organiques qui se retrouvent sous forme de fossiles par la friction avec les courants d'eau et aussi avec les courants d'air.

Corrosion

La corrosion est déclenchée par des facteurs qui favorisent la dégradation chimique et altèrent la surface des trouvailles fossiles.

Types de fossilisation - Types de fossilisation selon le processus physique

Types de fossilisation selon le processus chimique

Voici 5 types de fossilisation selon le processus chimique :

Carbonation

Ce type de fossilisation est très courant et consiste en un remplacement des restes organiques durs par de la calcite, un minéral composé de carbonate de calcium. Comme le squelette des coraux est principalement constitué de ce matériau, la fossilisation par ce processus se produit rapidement.

Carbonification

Ce processus de fossilisation, qui consiste à remplacer les composants organiques par du carbone, caractérise la période carbonifère. Il est très courant dans les restes de plantes et d'arthropodes, en raison de leur contenu en cellulose et en chitine, respectivement.

Silicification

Parfois, des substances chimiques sont dérivées de la silice et permettent la fossilisation, comme dans le cas de la calédonie. Les fossiles les plus courants dans ce processus sont les foraminifères, les échinides, les ammonites, les gastéropodes et les brachiopodes.

Pyritisation

Dans la pyritisation, les parties organiques des coquillages et des squelettes sont remplacées par de la marcassite et de la pyrite, deux types de sulfures de fer, qui sont le résultat de la combinaison de l'acide sulfurique généré par la décomposition d'organismes marins dans des conditions anoxiques avec le fer présent dans l'eau de mer.

Phosphatation

Dans ce processus, très courant lorsqu'il y a une certaine accumulation de restes de vertébrés, le phosphate de calcium présent dans les os et les dents, ainsi que le carbonate de calcium présent dans les sédiments, favorisent la formation de fossiles.

Types de fossilisation - Types de fossilisation selon le processus chimique

Types de fossilisation selon la présence ou non d'un organisme

En plus des types de fossiles mentionnés ci-dessous, il est possible d'obtenir des informations sur les organismes lorsqu'ils étaient vivants grâce aux empreintes paléontologiques. Les ichnofossiles (empreintes de pas fossilisées ou empreintes de pas fossiles) peuvent se trouver à l'intérieur, ce sont les coprolithes, ou à la surface de la strate, comme c'est le cas des ichnites de dinosaures.

Corps

Dans ce type de fossile, le fossile préserve davantage son squelette. Pour l'illustrer, on peut vous donner l'exemple du mammouth congelé et un autre plus proche de nous, les coquillages.

Moule

C'est l'impression ou le remplissage du fossile après la dissolution de ses parties organiques. Si nous voyons la forme imprimée, nous parlons d'un moule externe ; en revanche, si nous observons qu'un tracé s'est formé à la suite du remplissage interne de l'organisme, nous parlons d'un moule interne.

Substances fossiles ou fossiles chimiques

Les substances fossiles ou les fossiles chimiques peuvent être trouvés dans les matériaux géologiques, qui sont des substances générées par l'activité d'organismes éteints et qui y ont été piégées.

Maintenant que vous avez appris tout ce qui concerne la formation des fossiles et leur conservation naturelle, vous souhaitez peut-être en savoir plus sur ce qu'étaient les êtres vivants et la planète il y a des millions d'années. Si vous en savez assez sur les types de fossilisation et leurs caractéristiques, jetez un coup d'œil aux articles suivants :

Types de fossilisation - Types de fossilisation selon la présence ou non d'un organisme

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Types de fossilisation, nous vous recommandons de consulter la catégorie Faits insolites sur la nature.

Bibliographie
  • Zugasti, F. I. G. (2008). Análisis tafonómico en arqueomalacología: el ejemplo de los concheros de la región cantábrica. Krei, (10), 53-74.
  • Fernández López, S. R. (2000). Departamento de Paleontología. Facultad de Ciencias Geológicas. Universidad Complutense de Madrid. Temas de Tafonomía: https://eprints.ucm.es/id/eprint/22003/1/087_00_Temas_Tafonomia.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Types de fossilisation
1 sur 14
Types de fossilisation

Retour en haut