menu
Partager

Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 5 avril 2022
Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction

Charles Darwin, le naturaliste le plus connu au monde et considéré comme le père de la théorie de l'évolution, a décrit le guanaco (Lama guanicoe) comme le chameau d'Amérique du Sud. Il n'avait pas tort, car le guanaco fait partie de la famille des camélidés. Cette catégorie regroupe les chameaux et les dromadaires, qui vivent principalement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, et les vigognes, les lamas, les alpagas et les guanacos, qui sont originaires d'Amérique du Sud.

Issues d'un ancêtre commun, toutes ces espèces partagent de nombreuses caractéristiques. Par exemple, ils ont trois estomacs, au lieu des quatre comme c'est le cas des vaches et autres ruminants. Ils se distinguent également par le fait qu'ils n'ont pas de sabots, mais une paire d'ongles d'orteil et un coussinet recouvrant la plante des pieds.

Si vous voulez en savoir plus sur le plus grand mammifère du Chili et de la Patagonie, n'hésitez pas à poursuivre la lecture de cet article de ProjetÉcolo où nous vous exposons tout sur le guanaco, ses caractéristiques, son alimentation et sa reproduction.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Animaux ongulés : Définition, liste et caractéristiques

Qu'est-ce qu'un guanaco et quelles sont ses caractéristiques

Le guanaco est l'une des quatre espèces de camélidés qui vivent en Amérique du Sud. Son cou et ses pattes sont longs et son pelage, une laine très douce, présente différentes nuances selon la zone du corps qu'il recouvre. Par exemple, le corps est généralement de couleur brunâtre. Le ventre, l'intérieur du cou et les pattes sont blanchâtres et la tête est gris foncé.

Ceci étant dit, voici quelques-unes des caractéristiques du guanaco :

  • Les guanacos (Lama guanicoe) sont des animaux sauvages et sont considérés comme les ancêtres des lamas (Lama glama) : ils sont domestiqués depuis des milliers d'années.
  • Tous les guanacos sont de la même couleur : mais les lamas peuvent être blancs, noirs, gris ou bruns.
  • Les guanacos ont un pelage plus court : cela les fait paraître plus gracieux que leurs congénères.
  • Les guanacos sont de taille moyenne : en comptant la distance aux épaules, les guanacos mesurent habituellement entre 90 centimètres et un mètre, bien qu'ils puissent aussi atteindre 1,2 mètre.
  • Leur queue est petite et incurvée.
  • Il existe plusieurs sous-espèces de guanaco : elles ont une répartition géographique différente. Les principaux sont le Lama guanicoe guanicoe, commun au Pérou et au nord du Chili, et le Lama guanicoe cacsilensis, présent dans le reste de son territoire et plus grand que le précédent.
  • Ils vivent en groupes : formés par un mâle et 4 à 20 femelles et leurs guanacos juvéniles, également appelés chulengos. Chaque groupe délimite son territoire au moyen d'accumulations d'excréments et, s'ils se sentent menacés, ils peuvent galoper jusqu'à 60 km/h.
Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction - Qu'est-ce qu'un guanaco et quelles sont ses caractéristiques

Habitat du guanaco

Le guanaco a une nette préférence pour les terres arides ou semi-arides entourant les Andes, du Pérou au sud du continent américain. Malgré cette prédilection, de toutes les espèces de camélidés d'Amérique du Sud, c'est celle qui a la distribution la plus large et la plus variée, car elle peut vivre aussi bien au niveau de la mer qu'à des altitudes de 4 000 mètres.

Les types d'habitats où vit le guanaco sont les steppes, les broussailles et les régions montagneuses. Par ailleurs, il tolère facilement les changements de température, tant pendant la journée qu'au fil des saisons.

Alimentation du guanaco

Maintenant que nous savons ce qu'est un guanaco et quelles sont ses principales caractéristiques, vous vous demandez probablement ce que mangent les guanacos. La vérité est que le guanaco est un animal herbivore qui ne s'enferme pas dans une végétation particulière, mais se nourrit d'un large éventail d'herbes et d'autres plantes, ainsi que d'arbustes. Il est possible que son régime alimentaire soit si répandu en raison de sa vaste répartition dans des habitats aussi différents. Occasionnellement, les guanacos mangent du lichen et des plantes succulentes.

Il passe la plupart de son temps à se nourrir entre midi et le soir. Au crépuscule, ils se réfugient dans les buissons et autres zones protégées pour passer la nuit.

Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction - Alimentation du guanaco

Reproduction du guanaco

Comme mentionné ci-dessus, il n'y a généralement qu'un seul mâle dans le groupe, considéré comme le chef du troupeau. Les mâles juvéniles quittent le groupe à l'âge de trois ans, car pendant la saison des amours (à la fin du printemps), le mâle adulte n'hésite pas à se battre contre les autres guanacos en âge de se reproduire.

Après une période de gestation d'environ 11 mois, la femelle donne naissance à un petit, qui après deux ou trois jours est déjà très agile. Un mois après sa naissance, il commence à se nourrir d'herbe, bien qu'il continue à se nourrir du lait de sa mère jusqu'à l'âge de six mois environ. Bien que les femelles et les mâles atteignent leur taille maximale à l'âge de trois ans, les femelles deviennent sexuellement matures à l'âge d'un an.

Les jeunes mâles quittent le groupe à l'âge de trois ans et se joignent à d'autres jusqu'à ce qu'ils atteignent un âge où ils peuvent former leur propre clan. Ils sont également observés seuls. Lorsque la saison de reproduction est terminée et que l'hiver arrive, les différents groupes, qui étaient jusqu'à présent très territoriaux, cessent de l'être et se réunissent en groupes qui peuvent rassembler des centaines de guanacos.

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques du guanaco et son habitat, vous serez peut-être intéressé par ces deux autres articles sur ce qu'est la Chaîne trophique et le rôle des Consommateurs primaires - Définition et exemples dont fait partie le guanaco.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux sauvages.

Bibliographie
  • Sistema de Información de Biodiversidad de la Administración de Parques Nacionales, Argentina. Lama guanicoe. Disponible en: https://sib.gob.ar/especies/lama-guanicoe?tab=info-general
  • Torres, Hernán. Distribución y conservación del guanaco: informe. (1985). International Union for Conservation of Nature and Natural Resources (IUCN), Gland, Switzerland and Cambridge, UK.
  • Gilmore, R. M. (1950). Fauna and Ethnozoology of South America. United States: U.S. Government Printing Office.
  • Ojasti, J. (1996). Wildlife Utilization in Latin America: Current Situation and Prospects for Sustainable Management. Italy: Food and Agriculture Organization of the United Nations.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction
1 sur 3
Guanaco : caractéristiques, alimentation et reproduction

Retour en haut