menu
Partager

Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune

 
Par Sandra Ropero Portillo, Environnementaliste. 15 avril 2021
Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune

Depuis des centaines d'années, les êtres humains ont étudié les écosystèmes afin de mieux comprendre la nature et les relations qui existent en son sein, entre les communautés des êtres vivants et l'environnement qui les entoure. Au sein des écosystèmes, on en retrouve 4 types principaux : écosystèmes terrestres, écosystèmes aquatiques, écosystèmes mixtes et écosystèmes artificielles. Dans cet article Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune de ProjetEcolo, on va mettre l'accent sur un type d'écosystème terrestre appelé écosystème forestier.

Si vous voulez avoir plus d'information sur l'écosystème forestier, on vous invite à continuer la lecture de cet article dans lequel on vous dira tout ce que vous devez savoir à propos de l'écosystème forestier !

Définition de l'écosystème forestier

L'écosystème forestier sont des zones dans lesquelles prédominent les arbres où il existe des communautés biologiquement intégrées d'animaux, de plantes et de micro-organismes formant la biocénose, ou l'ensemble biotique, et à leur tour ces communautés interagissent avec les éléments abiotiques présents (sols, climat, eau...).

Comme nous l'avons dit, dans ce type d'écosystème prédominent les arbres qui forment des forêts, les forêts de l'écosystème forestier agissent comme un ensemble de processus de l'écosystème.

Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune - Définition de l'écosystème forestier

Caractéristiques de l'écosystème forestier

Un système forestier est très divers et ses caractéristiques sont également très variées. A continuation, on vous présente les principales caractéristiques de l'écosystème forestier :

  • Pour que les arbres croissent dans un écosystème forestier, sont nécessaires des températures supérieures à 10ºC.
  • Ce sont des écosystèmes qui dépendent de l'eau. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n'y a pas d'écosystème forestier aux altitudes supérieures à 3.500 à 4000 mètres au dessus du niveau de la mer, autour du parallèle 70º Sud ou Nord.
  • Ils se développent sur des sols riches en nutriments et profonds, mais ils ne le feront pas sur des sols pierreux et peu profonds.
  • Dans les zones où s'établissent des écosystèmes forestiers, se génèrent d'abondante matière organique, en plus de se convertir en zones réceptrices d'eau. Ils ont une fonction de barrière qui retient les vents humides et facilite la condensation de l'eau, créant ainsi les précipitations.
  • C'est un grand régulateur de l'écoulement et de l'infiltration de l'eau. Ils filtrent l'eau à travers leur végétation et la restituent par évapotranspiration.
  • Se produit une symbiose positive entre les champignons et les racines présentes dans le sol de l'écosystème forestier.
  • La structure végétale de cet écosystème est extrêmement complexe : on trouve le sous-bois, qui est la partie la plus basse où poussent les arbustes et les plantes herbacées, ainsi que quelques espèces d'arbres. Bien qu'il puisse également y avoir entre deux et cinq niveaux de végétation ligneuse.
  • La haute productivité primaire et la complexe structure qu'il présente, fait que dans l'écosystème forestier se trouve une grande variété de niches écologiques, permettant ainsi l'existence d'une grande diversité d'organismes.

Bien sûr, entre ses nombreuses caractéristiques, il convient de mentionner la flore et la faune de l'écosystème forestier, mais cette partie qui regroupe les composants de l'écosystème forestier est plus large et, c'est pourquoi nous en parlerons dans les prochains paragraphes.

Flore de l'écosystème forestier

En ce qui concerne les espèces d'arbres, la flore de l'écosystème est très variée, car ces derniers changent selon la zone climatique où ils se trouvent. Dans les jungles pluvieuses qui forment partie des écosystèmes forestiers tropicaux est l'endroit où se trouvent la plus grande diversité d'arbres. D'une autre part, c'est dans l'écosystème forestier subarctique où la diversité est le plus mineure, même si on y retrouve la célèbre taïga, une forêt boréale au grand nombre d'arbres. Il y a aussi des écosystèmes tempérés et tropicaux. Entre les espèces de plantes de l'écosystème forestier, on peut mentionner :

Flore des écosystèmes des forêts froides

Les espèces de conifères sont abondantes dans ce type d'écosystème :

  • Pin blanc (Pinus strobus).
  • Les arbres boréaux tels que l'épicéa blanc, l'épicéa noir et le sapin baumier appartenant au genre Populus.
  • Peupliers faux-tremble (Populus tremuloides).

Flore des écosystèmes forestiers tempérés

Dans ces écosystèmes, sont fréquentes les espèces d'angiospermes ainsi que certaines espèces qui ont été cultivées comme l'olivier et le laurier.

  • Le chêne-liège (Quercus suber).
  • Le chêne vert (Quercus ilex).
  • Le laurier vrai (Laurus nobilis).
  • L'olivier (Olea europaea).
  • Chêne des garrigues (Quercus coccifer).
  • Romarin (Rosmarinus officinalis).
  • Le pin d'Alep (Pinus halepensis).
  • Genévrier (Juniperus spp.).

Flore des écosystèmes forestiers tropicaux

Les conifères y sont rares et on trouve principalement diverses espèces d'angiospermes arboricoles. Les familles des anacardiacées, lauracées, moracées et légumineuses dominent. Il y a aussi des cultures fruitières comme la mangue et le cacao.

  • Cacao (Theobroma cacao).
  • L'hévéa (Hevea brasiliensis).
  • Heliconia (Heliconiaceae).
  • Le caracoli (Anacardium excelsum).
  • Bursera simaruba.
  • Le Fromager (Ceiba pentandra).
  • Le bois de zèbre (Astronium graveolens).
Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune - Flore de l'écosystème forestier

Faune de l'écosystème forestier

Comme pour la flore, il existe une grande diversité d'organismes vivants qui forment partie de la faune dans cet écosystème et qui change selon la localisation géographique et la zone climatique. A continuation, on vous présente quelques-unes des espèces d'animaux de l'écosystème forestier :

Faune des écosystèmes forestiers froids et tempérés

On y trouve des ours, des cerfs, des loups et des élans. Il y a également une prédominance de chouettes, de corbeaux, de quelques oiseaux chanteurs et de coucous.

  • Le lynx ibérique (Lynx pardinus).
  • Le sanglier (Sus scrofa).
  • L'écureuil roux (Sciurus vulgaris).
  • Le renard (Vulpes vulpes).

Faune des écosystèmes forestiers tropicaux

  • Le cerf de Virginie (Odocoileus virginianus apurensis).
  • Le jaguar (Panthera onca).
  • Tamanoir (Myrmecophaga tridactyla).
  • Aigle harpie (Harpia harpyja).
  • Le Porc-épic préhensile mexicain (Sphiggurus mexicanus).
  • Espèces de serpents venimeux appartenant aux genres Lachesis et Bothrops.
Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune - Faune de l'écosystème forestier

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune, nous vous recommandons de consulter la catégorie Écosystèmes.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune
1 sur 4
Écosystème forestier - Définition, caractéristiques, flore et faune

Retour en haut