menu
Partager

Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus

 
Par Équipe éditoriale . 5 janvier 2023
Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus

Il y a des millions d'années, la Terre n'était pas comme nous la connaissons. Les conditions climatiques étaient différentes et la biodiversité l'était aussi. Présentement, et grâce à l'étude des fossiles, qui ont été formés, minéralisés et fossilisés par des jeux de chaleur et de pression sur des cadavres, on est capable de se faire une petite idée de comment était le monde il y a des milliers, voire, des millions d'années. Les organismes qui ont vécu avant l'histoire de l'Homme et bien avant la présence des documents écrits, sont appelés animaux préhistoriques.

Au cours des 3,8 milliards d'années d'existence de la vie, des centaines de modifications se sont produites à l'environnement, ce qui a forcé les espèces à évoluer, à se transformer en nouveaux organismes ou à disparaître. Dans cet article Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus de ProjetEcolo, on a eu envie de vous parler des animaux préhistoriques encore en vie et des animaux préhistoriques disparus !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : La disparition des dinosaures - Cause et date

Caractéristiques des animaux préhistoriques

On pourrait penser que les dinosaures sont les seuls animaux préhistoriques, mais ce n'est pas le cas. Les animaux préhistoriques sont pléthores et ils appartiennent à une très grande variété de groupes. Les premiers animaux étaient marins et très simples, ensuite sont apparus des animaux marins sans mâchoires, puis les poissons osseux. Au même moment, sur la terre ferme, les arthropodes sont apparus, ensuite, les premiers poissons sortent de la mer et les premiers animaux terrestres à quatre pattes apparaissent, se diversifient et c'est ainsi que sont nés les dinosaures, les reptiles volants, les mammifères, les oiseaux et les amphibiens. Tous sont des animaux préhistoriques, et comme vous pouvez le voir, ils sont très variés et ont tous des caractéristiques différentes les uns des autres.

Toutefois, bien que super diversifiés, les animaux préhistoriques ont quand même des caractéristiques communes. Voyons les :

  • Ils existaient avant la création de l'écriture, c'est-à-dire il y a plus de 5 000 ans.
  • Ils se sont adaptés aux conditions particulières de leur environnement et ils ont évolué en suivant les différentes ères géologiques et leurs circonstances climatiques. Chaque époque représente une étape de l'histoire de la vie, époque durant laquelle certains groupes se sont épanouis alors que d'autres ont disparu. Le Paléozoïque est l'âge des poissons, le Mésozoïque des reptiles et le Cénozoïque des mammifères.
  • Ils peuvent être marins, terrestres ou volants. Découvrez tous les dinosaures volants !
  • Ils étaient adaptés à leur environnement, à tel point que toute modification de ce dernier pouvait conduire à leur extinction.
  • Ceux qui ne se sont pas éteints sont caractérisés par une très grande capacité d'adaptation aux nombreux changements qui se sont produits au cours de plusieurs millions d'années jusqu'à nos jours.
  • Ils ne ressemblent en rien à ce qu'on connait et ils peuvent avoir des structures comme des épines, des yeux reptiliens, une peau écailleuse, l'absence de mâchoires ou des tailles énormes.

Pourquoi est-ce que les animaux préhistoriques étaient si grands ?

Quand on imagine les temps anciens, on pense directement à des animaux préhistoriques géants. Les dinosaures pouvaient peser jusqu'à 80 tonnes, mais ils n'étaient pas les seuls à être énormes, pour exemple, l'Indricotherium, un mammifère parent du rhinocéros actuel, pesait autour de 20 tonnes. Ces animaux géants sont connus sous le nom de mégafaune, et beaucoup d'entre eux ont disparu lors de l'extinction de la mégafaune du Quaternaire.

Mais... pourquoi étaient-ils si grands ? La première hypothèse est basée sur la règle de Bergman, qui stipule que dans les régions froides les animaux souffrent de gigantisme pour mieux conserver la chaleur. Dans le cas des dinosaures, leur grande taille s'explique par leurs os particuliers qui contenaient de l'air, ce qui les rendait plus légers et leur permettait d'être plus grands.

Une autre explication du fait qu'il y avait autrefois des animaux plus grands qu'aujourd'hui est dirigée vers la chasse excessive induite par l'homme. Il a été analysé que l'extinction de nombreuses espèces coïncidait avec l'arrivée de l'homme dans certaines régions. Ainsi, lorsque les grands animaux ont été éliminés, seuls les petits sont restés. Une autre hypothèse attribue l'extinction de la mégafaune aux changements climatiques de l'époque préhistorique.

Selon la loi de Foster, aussi appelée loi des îles, la disponibilité des ressources détermine également la taille des animaux. Dans un premier temps se pose le cas de la concurrence. Moins il y a de concurrents, plus la taille est grande dans les groupes qui sont petits au sein du continent. C'est ce que l'on observe, par exemple, dans le gigantisme insulaire et dans la taille du dodo, qui, faute d'autres animaux herbivores concurrents, a pu devenir très grand. Ensuite, se pose la dynamique du prédateur. L'absence de prédateurs permet aussi une augmentation de la taille des espèces, car la petite taille des animaux proies ne représente plus un avantage. Enfin, les augmentations rapides de taille ne peuvent être maintenues dans le temps, ce qui peut expliquer pourquoi nous ne voyons pas de grands animaux aujourd'hui.

Dans l'article suivant on vous en dit plus sur la mégafaune !

Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus - Caractéristiques des animaux préhistoriques

Animaux préhistoriques disparus

Quatre-vingt-dix pour cent des animaux qui ont jamais existé ont déjà disparu. Récemment, les extinctions animales sont provoquées par la pression exercée par l'être humain, mais, dans le passé, elles étaient provoquées par des conditions climatiques drastiques ou des météorites. Voici quelques-uns de ces animaux préhistoriques disparus :

Tigre à dents de sabre

Ce félidé à dents de sabre, de nom scientifique Smilodon spp., a vécu pendant le Pléistocène. Il se caractérisait par une paire d'énormes crocs, et pesait jusqu'à 300 kilogrammes.

Mammouth

Les mammouths, Mammuthus spp., étaient des parents des éléphants actuels. Comme ils vivaient dans des régions froides, leur corps était recouvert d'une épaisse et longue fourrure. Les mammouths étaient des géants de 5 mètres de haut, mais il y avait aussi des petits mammouths d'à 1 mètre.

Tyrannosaurus rex

Le Tyrannosaurus rex était le dinosaure carnivore le plus dangereux. Il a vécu il y a environ 68 à 66 millions d'années. Il est important pour les animaux préhistoriques disparus car c'était le dernier dinosaure à survivre avant l'extinction du Crétacé. Il mesurait en moyenne 11 mètres de long pour un poids de 7,5 tonnes. Ses pattes arrière étaient très puissantes et elles lui permettaient de courir à une vitesse hallucinante. Ses pattes avants étaient courtes mais très fortes. Il avait aussi une très grande tête et sa queue était très longue car elle lui servait de contrepoids pour garder son équilibre en marchant.

Mégalodon

Carcharocles megalodon était un requin de 15 à 20 mètres de long et il est considéré comme étant l'un des plus grands prédateurs ayant jamais vécu. Pour vous faire une petite idée de sa puissance, une seule de ses dents mesurait 18 centimètres de long. Il vivait dans toutes les mers du monde.

Dodo

Cet oiseau incapable de voler, au nom scientifique Raphus cucullatus, a divergé de son ancêtre il y a 23 millions d'années pour créer une nouvelle espèce du Paléogène sur l'île Maurice. Au 16ème siècle, l'homme est arrivé sur cette île et a remarqué qu'il était extrêmement facile à chasser car il ne vole pas. En plus de la forte prédation, l'introduction d'animaux envahissants et de nouvelles maladies ont poussé le dodo à l'extinction au cours de l'année 1690. Aujourd'hui, on le connait si bien grâce aux peintures qui en ont été faites plutôt que grâce aux archives fossiles.

Plus d'animaux préhistoriques disparus

Voici d'autres exemples d'animaux préhistoriques disparus :

  • Cheval primitif, Protorohippus sp.
  • Premier oiseau connu, Archaeopteryx lithographica.
  • Ichthyosaures, reptiles nageurs semblables aux poissons et aux dauphins.
  • Les paresseux géants, Megatherium spp.
  • Pakicetus, un mammifère terrestre qui a donné naissance aux baleines.
  • Canidé préhistorique, Hesperocyon spp.
  • Libellule géante, Meganeura spp.
  • Baleine préhistorique, Leviathan melvillei.
  • Le plus grand serpent qui ait jamais vécu, Titanoboa cerrejonensis. Découvrez le plus grand serpent du monde.
  • Paraceratherium spp, animal préhistorique apparenté au rhinocéros actuel, .

Découvrez 25 animaux de l'Âge de glace !

Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus - Animaux préhistoriques disparus

Animaux préhistoriques encore en vie

De nombreux animaux ont réussi à survivre aux changements climatiques et aux variations de la dynamique des populations. Beaucoup d'entre eux sont connus sous le nom de fossiles vivants car ils ont encore des caractéristiques similaires à celles des espèces éteintes.

Éponges marines

Même si les éponges marines sont immobiles et qu'elles ressemblent à des plantes, ce sont bel et bien des animaux. Les premières éponges sont apparus il y a autour de 635 millions d'années durant l'édiacarien. Elles étaient très simples, comme les éponges actuelles, et elles sont considérées comme l'ancêtre commun de tous les animaux.

Ornithorynque

Les monotrèmes, groupe auquel appartiennent les ornithorynques, sont des animaux particuliers d'un point de vu évolutif car ce sont des mammifères qui pondent des œufs. Ce sont donc des mammifères très primitifs qui ont conservé des caractéristiques reptiliennes. Seules cinq espèces de monotrèmes vivent encore de nos jours et, parmi elles, se trouve l'ornithorynque moderne, Ornithorhynchus anatinus. Il est apparu il y a environ 100 000 ans et est représentatif des ornithorynques aujourd'hui disparus.

Tortue alligator

De manière générale, le groupe des tortues est resté à peu près le même qu'il y a 200 millions d'années. On estime que cette espèce particulière, Macrochelys temminckii, est apparue il y a 3,5 millions d'années. Elle a une très longue queue et des piques sur sa carapace. Dans sa gueule, se trouve une langue pointue qu'elle utilise comme un appât pour la pêche et pour chasser. Une fois la proie appâtée, elle referme dessus son bec corné qui peut générer une force de 455 kilogrammes par centimètre cube.

Myxine

Les myxines sont des poissons sans mâchoire qui font partie des vertébrés les plus primitifs. Ils sont apparus il y a 510 millions d'années. A cette époque, ils étaient très abondants, mais la plupart d'entre eux ont disparu. Aujourd'hui, il ne reste que 60 espèces.

Crocodile

Il y a 24,9 millions d'années, lorsqu'ils ont divergé du crocodile préhistorique à cornes Voay, aujourd'hui éteint, les crocodiles Crocodylus sont apparus en Afrique. Aujourd'hui, ces crocodiles n'ont pas beaucoup changé.

Plus d'animaux préhistoriques encore en vie

Voici d'autres exemples d'animaux préhistoriques encore en vie :

  • Limule atlantique, Limulus polyphemus
  • Dragon de Komodo, Varanus komodoensis
  • Tapirs, famille des Tapiridae
  • Tortue à nez de cochon, Carettochelys insculpta
  • Cassowary, Casuarius spp
  • Coelacanthe, Latimeria spp
  • Céphalopode, Nautilus spp
  • Solenodontes, Solenodon spp
  • Latonia nigriventer
  • Tuatara, Sphenodon spp

Découvrez plus d'animaux en voie de disparition.

Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus - Animaux préhistoriques encore en vie

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux disparus.

Bibliographie
  • Shimada, K., Maisch IV, et. al (2022). Revisiting body size trends and nursery areas of the Neogene megatooth shark, Otodus megalodon (Lamniformes: Otodontidae), reveals Bergmann’s rule possibly enhanced its gigantism in cooler waters. Historical Biology, 1-10.
  • Hekkala, E., Gatesy, J., Narechania, A., Meredith, R., Russello, M., Aardema, M. L., & Amato, G. (2021). Paleogenomics illuminates the evolutionary history of the extinct Holocene “horned” crocodile of Madagascar, Voay robustus.Communications Biology, 4(1), 1-11.
  • Beatty, R., Beer, A., & Deeming, C. (2010). El libro de la naturaleza. Gran Bretaña: Dorling Kindersley.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus
1 sur 4
Animaux préhistoriques : encore en vie et disparus

Retour en haut