menu
Partager

Vers plats : caractéristiques et exemples

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 15 juin 2022
Vers plats : caractéristiques et exemples

Il existe de nombreux animaux avec lesquels nous vivons, certains sont même des parasites et nous ne nous en rendons même pas compte. Nous connaissons bien les ténias ou les cysticerques qui se logent dans le cerveau. Saviez-vous que les deux appartiennent au même organisme ? Ce groupe comprend également plusieurs organismes similaires vivant à l'état libre et forme son propre phylum appelé Platyhelminthes. Dans cet article de ProjetÉcolo, nous allons nous intéresser aux vers plats, à leurs caractéristiques avec quelques exemples.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples

Que sont les vers plats et leurs caractéristiques ?

Tout d'abord, nous pouvons dire que les vers plats sont des organismes très simples, puisque ce sont des animaux invertébrés. Il convient de noter que, au sein de leur phylum, il existe environ 20 000 espèces.

Certaines des caractéristiques des vers plats sont les suivantes :

  • Ils présentent une symétrie bilatérale, c'est-à-dire que leur corps est en forme de sole et aplati.
  • Leur excrétion se fait par l'intermédiaire des protonephridies, qui sont des organes excréteurs primitifs.
  • Ils sont hermaphrodites : ou, du moins, la plupart d'entre eux le sont.
  • Ils sont dépourvus de systèmes circulatoire et respiratoire : ils n'absorbent l'oxygène que par l'humidité de l'environnement.
  • Ils n'ont pas de cavités corporelles internes : ils n'ont que des conduits digestifs. Ces animaux sans cavité sont appelés acœlomates.
  • Ils ont un système nerveux : celui-ci est constitué de deux cordons qui traversent le corps verticalement et se rejoignent à l'avant.
  • Ils possèdent des interneurones : en fait, ce sont les animaux les plus simples à posséder des interneurones.
  • Ils peuvent parasiter l'homme, d'où leur grande importance médicale. Si vous souhaitez en savoir plus sur Parasitisme : définition et exemples, n'hésitez pas à consulter l'article que nous vous proposons.

N'hésitez pas à consulter cet article sur les autres Animaux invertébrés : exemples et caractéristiques pour plus d'informations sur le sujet.

Vers plats : caractéristiques et exemples - Que sont les vers plats et leurs caractéristiques ?

Habitat des vers plats

Mais où vivent les vers plats ? Ces vers plats vivent dans des endroits humides et contenant de l'oxygène. Par conséquent, les habitats qu'ils occupent sont dispersés et variés. On peut parler de l'habitat des vers plats comme étant :

  • Milieux aquatiques : tels que les océans, les rivières ou les masses d'eau douce.
  • Environnements terrestres et aériens humides : comme le corps d'autres animaux, car ce sont de grands parasites qui ont besoin d'autres hôtes pour vivre, tant au stade larvaire qu'au stade adulte.

Alimentation des vers plats

Les petits vers plats n'ont pas de tube digestif, ils absorbent seulement la nourriture de l'extérieur. Leur système digestif est incomplet et ils n'ont pas d'anus. Par ailleurs, ils possèdent un système digestif dont l'ouverture vers l'extérieur est divisée en plusieurs canaux, de sorte qu'il peut atteindre tous les tissus, sans qu'un système circulatoire soit nécessaire pour les transporter.

Un autre type d'alimentation est l'utilisation de cils, de petites structures courtes qui ressemblent à des cils et se nourrissent de détritus. Enfin, certains vers plats peuvent être des prédateurs d'invertébrés.

Si vous voulez en savoir plus sur les Prédateurs et proies : exemples et caractéristiques, consultez cet article de ProjetÉcolo que nous vous recommandons.

Reproduction des vers plats

Comme mentionné dans les caractéristiques des vers plats, la plupart d'entre eux sont hermaphrodites, c'est-à-dire qu'ils possèdent à la fois un appareil reproducteur mâle et un appareil reproducteur femelle. Bien qu'ils fassent partie des organismes les plus simples qui existent, leur système reproductif est très complexe. C'est pourquoi nous allons parler de l'appareil reproducteur du mâle et de la femelle respectivement.

  • L'appareil reproducteur du mâle : il possède un cirrus comme organe copulatoire par lequel les spermatozoïdes sortent des testicules. Ils possèdent des vaisseaux efférents et déférents, la vésicule séminale, la prostate et le canal éjaculateur.
  • L'appareil reproducteur de la femelle : elle possède un canal appelé ootype dans lequel circulent les ovules et diverses hormones. Elles possèdent également un utérus, des glandes vitellogènes, un pore génital, un réceptacle séminal et le canal de Laurer, une sorte de vagin vestigial.

D'autre part, ils peuvent mener différentes stratégies de reproduction, puisqu'ils peuvent pratiquer la reproduction sexuée et asexuée.

  • Reproduction sexuée : comme ils sont hermaphrodites, ils peuvent s'autoféconder, leur reproduction sexuée se fait donc dans ce cas par l'union des gamètes par fécondation interne.
  • Reproduction asexuée : d'autres vers plats peuvent se reproduire de manière asexuée par fission, c'est-à-dire en se divisant en deux, ou par parthénogenèse, c'est-à-dire en séparant un œuf non fécondé en deux.

Reproduction des vers plats parasites

Les espèces endoparasites ont des cycles de vie très complexes. Ils alternent le type de reproduction entre les hôtes pour compléter leur cycle de vie. La reproduction asexuée a lieu dans l'hôte intermédiaire, qui est généralement un invertébré, et la reproduction sexuée dans l'hôte définitif, qui est un vertébré. Les différents stades génèrent différentes maladies dans l'organisme parasité.

Dans la plupart des cas, l'adulte se forme directement. Chez les espèces parasites, elles sont indirectes, avec plusieurs stades avec des larves et des œufs.

Vers plats : caractéristiques et exemples - Reproduction des vers plats

Exemples de vers plats

Il existe différents types de vers plats, mais la classification la plus traditionnelle des vers plats nous permet de les distinguer et de les regrouper en quatre catégories différentes :

  • Classe Turbellariens : ils vivent en liberté.
  • Classe des Monogéniens : ce sont des parasites des poissons et des amphibiens.
  • Classe des Trématodes : comme le staghorn.
  • Classe des Cestodes : on peut citer ici le parasite du ténia.

Maintenant que nous avons vu qu'il existe différentes catégories de vers plats, en voici quelques exemples.

Grande douve du foie (Fasciola hepatica)

Ce ver plat possède des ventouses sur la tête et se fixe sur le foie des bovins. Ils peuvent la contracter en broutant, au contact d'escargots d'eau douce, qui sont des hôtes qui la transmettent. Cela a des conséquences pour l'industrie de l'élevage.

Ténia armé (Taenia solium)

Ils sont également connus sous le nom de ténias. Ce sont des vers plats et blancs dont le cycle de vie est complexe. Au stade de ver, on les trouve attachés par des crochets buccaux dans l'estomac des humains. Ils sont constitués de plusieurs fragments après la tête, chacun contenant des organes sexuels, avec un énorme potentiel de reproduction ultérieure.

Dans les stades plus jeunes, ces vers plats se trouvent dans les muscles. Les œufs peuvent se loger dans le cerveau et provoquer une cysticercose. Elle se transmet à l'homme par la consommation de viande de porc insuffisamment cuite et infestée. Elle peut aussi être transmise par des œufs provenant de matières fécales.

Schistosoma nasale

Ce ver plat parasite est également transmis par les escargots d'eau douce. Il se loge dans les voies respiratoires des bovins, provoquant un écoulement nasal et des ronflements lors de la respiration.

Schistosoma mansoni

Chez l'homme, il est à l'origine de la schistosomiase, qui provoque des affections cutanées et des lésions pulmonaires et intestinales. Ce type de maladie peut être contracté par l'eau où se trouve un stade de ces vers plats qui pénètrent dans l'homme par la peau. Les œufs sont libérés dans les fèces et sont transportés par les escargots.

Planaria Dugesia (Dugesia spp.)

Ces planaires sont caractérisées par une tête en forme de triangle avec deux yeux. On les trouve en eau douce et il en existe plusieurs espèces. En outre, ils ont une grande capacité de régénération, ce qui est très frappant pour la science. S'ils sont coupés en fragments, par exemple 4, 4 nouvelles planaires avec une tête et une queue seront générés.

Ver plat tigré (Pseudoceros dimidiatus)

La planaire jaune et noir est un ver plat qui mesure 8 centimètres. Il est de couleur très vive et présente des plis sur ses bords. C'est une espèce marine libre qui vit dans l'Indo-Pacifique.

Vers plats : caractéristiques et exemples - Exemples de vers plats

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Vers plats : caractéristiques et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux sauvages.

Bibliographie
  • Facultad de Ciencias de Universidad de la República Oriental del Uruguay (2009) Phylum Platyhelminthes. Disponible sur : http://zoologia.fcien.edu.uy/practico/03%20PLATYHELMINTHES&NEMERTINA.pdf
  • Universidad de las Palmas de Gran Canaria. (2014). Platelmintos generalidades y clasificación. Disponible sur : https://www2.ulpgc.es/hege/almacen/download/48/48207/leccion_11_0607.pdf
  • Beatty, R., Beer, A., & Deeming, C. (2010). El libro de la naturaleza. Gran Bretaña: Dorling Kindersley.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Vers plats : caractéristiques et exemples
1 sur 4
Vers plats : caractéristiques et exemples

Retour en haut