menu
Partager

Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 12 mai 2021
Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples

Les animaux invertébrés semblent être les grands incompris du règne animal. Nombreux sont ceux qui, à leur égard, éprouvent de l'antipathie ou même de la peur. Or, ces organismes représentent 95 % des espèces animales actuellement connues. Il y a environ 35 phylums dans le règne animal, dont tous sont des animaux invertébrés, excepté le phylum des chordés. Dans cet article Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples de ProjetÉcolo nous allons vous faire découvrir davantage les animaux invertébrés, à travers des exemples et des caractéristiques.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Animaux frugivores - Caractéristiques et liste d'exemples

Caractéristiques des animaux invertébrés ou sans os

Quelles sont les caractéristiques des animaux invertébrés ? Elles sont bien nombreuses ! Nous vous présentons à la suite les principales, afin que vous en ayez un bel aperçu. Tout d'abord, leur nom fait référence au fait qu'ils sont dépourvus de colonne vertébrale (ou notocorde) et de squelette interne, à l'inverse des vertébrés. Donc, ce sont des animaux qui n'ont pas d'os. De plus, ce sont généralement des petits animaux, bien que de taille variable, beaucoup d'entre eux possèdent des structures protectrices telles que des coquilles ou des carapaces.

Ces invertébrés sont présents dans presque tous les habitats de la Terre : des eaux à haute température des cheminées hydrothermales aux eaux profondes ou à la surface gelée de l'Antarctique.

Longtemps, les études à leur sujet ont été rares en raison de leur difficile description et de la méprise de leur potentiel dans divers domaines tels que l'économie, la science et, selon les cultures, l'alimentation. Toutes ces caractéristiques s'ajoutent au fait que ce groupe est souvent composé de petits animaux et qu'il vit, discrètement, dans les mers, les sédiments, les sols, etc.

Malgré tout, ils constituent la majorité de la biodiversité connue de la planète. En 2005, entre 1,7 et 1,8 million d'espèces ont été recensées, dont environ 990 000 étaient des invertébrés ou des animaux sans os. Néanmoins, ces chiffres sont en constante évolution.

Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples - Caractéristiques des animaux invertébrés ou sans os

Invertébrés d'eau douce

Ce terme est souvent utilisé pour désigner les invertébrés qui vivent dans les eaux douces, telles que les rivières, les étangs, les lacs et les lagunes... Elle comprend les groupes suivants de macroinvertébrés aquatiques :

  • Insectes
  • Crustacés
  • Annélides
  • Mollusques
  • Vers plats

L'abondance et la diversité de ces macroinvertébrés sont des facteurs utilisés comme bio-indicateurs, c'est-à-dire qu'ils sont des indicateurs de l'état de l'écosystème et de la biodiversité locale. Ils sont essentiels, car ils servent de nourriture à d'autres organismes et sont des transformateurs de matière organique. Ils jouent également un rôle de prédateur dans les petits étangs où l'absence de poissons fait d'eux les principaux prédateurs du zooplancton.

Groupes des invertébrés ou des animaux qui n'ont pas d'os

Il existe un grand nombre de groupes d'invertébrés, mais le plus important d'entre eux est celui des arthropodes. Ainsi, parmi l'immense variété de phylums d'invertébrés (environ 34), la grande majorité se trouve dans ce groupe d'animaux (80%). Certains des phylums d'invertébrés les plus courants sont (8 phylums) :

  • Porifera (9 000 espèces ou sp).
  • Cnidaires (10 000 sp).
  • Platyhelminthes (20 000 sp).
  • Mollusques (100.000 sp)
  • Annélides (16.500 sp)
  • Nématodes (25.000 sp)
  • Arthropodes (plus de 1.000.000 sp).
  • Echinodermes (7.000 sp).

Animaux invertébrés marins : Porifères ou éponges

Les porifères ou éponges sont les animaux les plus primitifs et les plus simples. Ce sont des organismes aquatiques et sessiles, c'est-à-dire qu'ils se développent et vivent enracinés dans le sol ou les rochers. Leur corps est constitué de nombreux petits trous ressemblant à des pores (c'est pourquoi on les appelle les porifères). Ils ont un plus grand orifice appelé osculum.

Les éponges de mer se nourrissent des particules présentes dans l'eau qui passe par des courants dans les canaux internes de leur corps. Ces courants sont créés par des cellules qui possèdent un flagelle entouré d'un repli appelé coanocytes.

Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples - Animaux invertébrés marins : Porifères ou éponges

Animaux invertébrés : Cnidaires ou coraux et méduses

Tous sont aquatiques, les cnidaires comprennent les coraux, les méduses et les hydres. Ce sont des animaux dont le corps a la forme d'un sac avec une seule ouverture qui forme la bouche et se raccorde à la cavité gastro vasculaire (semblable à un estomac primitif). Autour de la bouche, ils ont des tentacules avec des cellules spécialisées appelées cnidoblastes avec des substances urticantes qui servent à la fois de défense et d'attaque envers leurs proies.

C'est un type d'animal invertébré qui ne se déplace pas. Les méduses, par exemple, se laissent porter par le courant et les coraux restent ancrés au sol ou aux rochers.

Vers plats, d'autres animaux invertébrés

Ils constituent le groupe des ténias, des planaires et des trématodes. Ils présentent des formes libres et des formes parasitaires (ténia ou ver solitaire). Leur spécificité, par rapport aux groupes précédents, est la présence d'un système nerveux central, capable de traiter les informations recueillies par les yeux et autres structures sensibles. Leur corps peut être divisé en deux moitiés identiques dans le sens de la longueur.

Animaux vertébrés : les mollusques

Les mollusques, le groupe des escargots, des palourdes, des calmars ou des pieuvres, ont un corps mou. Certaines espèces sont, toutefois, protégées par une coquille dure.

Leurs organes internes forment une masse viscérale et leur corps est constitué d'un pied musculaire, du manteau, de la cavité palléale qui fait office d'appareil respiratoire et, enfin, d'une coquille de matériaux calcaires qui peut être formée d'une seule pièce ou de deux pièces. Celle-ci peut se trouver en interne dans certains groupes ou être inexistante.

Les mollusques se divisent en 8 classes, dont le plus grand nombre d'espèces :

  • Les gastéropodes (75 000 espèces) : terrestres ou aquatiques, ils possèdent un pied élargi et des tentacules oculaires. Ils ont une coquille formée d'une seule pièce. Exemples : escargots et patelles.
  • Les bivalves (13 000 espèces) : tous sont des organismes aquatiques qui sont enfouis dans les fonds marins. Ils ont un pied en forme de hache et n'ont pas de tête distincte. Ils se nourrissent de particules organiques flottant dans l'eau. Exemple : palourdes, moules, huîtres...
  • Les céphalopodes (800 espèces) : tous marins. Ils constituent le groupe des pieuvres, des calmars et des seiches. Ils possèdent un pied bien développé d'où émergent les tentacules caractéristiques à ventouses. La coquille est interne ou inexistante, selon l'espèce. Pour se déplacer, ils ont un siphon propulseur.
Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples - Animaux vertébrés : les mollusques

Animaux sans squelette : annélides ou vers comme le ver de terre

À ce groupe d'animaux qui n'ont pas d'os appartient le célèbre ver de terre. Ces animaux ont un corps cylindrique et sont divisés en anneaux. Ils présentent un métamérisme, c'est-à-dire que certains organes sont répétés dans chacun des anneaux. Leur corps est recouvert de mucus, une substance visqueuse sécrétée par certaines glandes, facilitant leurs déplacements. La plupart vivent librement, c'est-à-dire que ce ne sont pas des parasites.

Animaux invertébrés parasites : nématodes ou vers ronds

Les nématodes ou "vers ronds" sont des organismes abondants et diversifiés que l'on trouve dans les sols et les habitats aquatiques. Leur corps n'est pas segmenté et possède des muscles caractéristiques pour se déplacer. Ils peuvent être libres ou parasites. Depuis l'apparition des nématodes, une nouvelle cavité corporelle appelée cœlome apparaît chez les invertébrés, qui rend possible l'existence d'organes internes creux.

Autres grands groupes d'animaux invertébrés : les arthropodes ou insectes, les arachnides et les crustacés.

Il s'agit du groupe le plus diversifié et hétérogène, présent dans presque tous les habitats existants. Il est très important, car il comprend la grande majorité des espèces animales connues (80 % des animaux sont des arthropodes), comme les insectes, les crustacés et les arachnides.

Leur physionomie élaborée, présente un exosquelette de chitine divisé en segments et en appendices (pattes, antennes et pièces buccales).

Lorsque l'individu grandit, il perd son exosquelette par mue, après quoi il en produit un nouveau. Cette opération, se renouvelle plusieurs fois au cours de sa vie. Ainsi, il est fréquent que le jeune soit très différent de l'animal adulte : il subit un processus de métamorphose jusqu'à atteindre son apparence adulte finale.

Les arthropodes sont divisés en plusieurs groupes. Selon le type d'appendices et leur nombre, les arthropodes les plus courants sont les suivants :

  • Myriapodes : leur corps est constitué d'une tête avec une paire d'antennes et d'un tronc allongé et segmenté. De chacun de ces segments naissent une ou deux paires de pattes. Exemple : les mille-pattes et les scolopendres.
  • Arachnides : le corps est divisé entre un céphalothorax (la tête et l'abdomen sont fusionnés) et un abdomen. Ils ont quatre paires de pattes, pas d'antennes ni de mâchoires, et dans la bouche ils ont des structures en forme de pince appelées chélicères et une paire d'appendices (pas de pattes) appelés pédipalpes. Exemples : araignées, scorpions et acariens.
  • Crustacés : le corps est constitué d'un céphalothorax et d'un abdomen. Ils ont deux paires d'antennes et sont tous aquatiques. Parmi les crustacés, on trouve les crustacés inférieurs, comme les balanes ou d'autres espèces qui constituent le zooplancton, et les décapodes, comme les crevettes, les crabes ou les crevettes roses. Ils possèdent 10 pattes sur le céphalothorax et une paire d'appendices par segment de l'abdomen.
  • Insectes : divisés en tête, thorax et abdomen, ils possèdent une paire d'antennes, une paire d'yeux composés et plusieurs yeux simples. Leur signe distinctif est la présence de 6 pattes et d'une paire d'ailes (sauf dans certains groupes). Il existe de nombreux ordres d'insectes qui sont classés selon le type d'ailes, de pièces buccales, selon le type d'alimentation ou de métamorphose qu'ils subissent. Exemples : papillons, sauterelles, scarabées, fourmis...

Echinodermes : étoiles de mer et oursins

Il s'agit notamment des étoiles de mer et des oursins. Ce sont les animaux marins les plus proches des vertébrés. Leur corps est composé de cinq parties identiques. Ils n'ont pas d'os, mais un squelette externe formé de plaques calcaires, certaines espèces pouvant avoir des pointes et d'autres, une grande capacité de régénération des parties perdues.

Ils possèdent un mécanisme exclusif pour leur déplacement et leur alimentation appelé appareil ambulacraire. Il s'agit d'un système hydraulique formé par un réseau de canaux internes contenant de l'eau de mer qui est pompée vers différentes parties de leur corps. De ces conduits naissent de petites dilatations appelées pieds ambulacraires qui, lorsqu'ils sont remplis d'eau, exercent un effet similaire à celui d'une ventouse, permettant le déplacement de l'animal.

Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples - Echinodermes : étoiles de mer et oursins

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux sauvages.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples
1 sur 5
Animaux invertébrés : Caractéristiques et exemples

Retour en haut