menu
Partager

Tropisme : Définition, types et exemples

 
Par Mª Belén Acosta, Technicienne en jardinage et ressources naturelles et paysagères. 18 juin 2021
Tropisme : Définition, types et exemples

Tous les êtres vivants sont capables de réagir à des stimuli extérieurs. D'une simple caresse aux changements de température causés par le manque de lumière du soleil. Dans ce cas, les plantes ne font pas exception et si certaines d'entre elles effectuent des mouvements qu'on peut voir directement, elles en font aussi des plus lents qu'on ne peut pas forcément voir à œil nu. Ces mouvements, qui sont le résultat de stimuli comme la recherche de lumière ou d'eau ou le besoin de s'éloigner d'autres agents, sont appelés tropismes.

Dans cet article Tropisme : Définition, types et exemples de ProjetEcolo nous allons tout vous dire à propos de cet intéressant phénomène pour que vous sachiez tout ce qu'il y a à savoir sur cette thématique botanique qui vous permettra d'aider vos plantes à croître. Si vous voulez découvrir la définition du tropisme, ses types et quelques exemples, il ne vous reste plus qu'une chose à faire... continuez votre lecture !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Qu’est-ce que la chlorophylle ? – Types et définition

Qu'est-ce que le tropisme - Définition

La définition du tropisme peut se résumer comme étant un phénomène biologique réalisé par les plantes dont la croissance est influencée par un stimulus environnemental.

Le tropisme peut être aussi bien positif que négatif et est, comme nous l'avons déjà mentionné, directement lié à la croissance de la plante. Si la plante est orientée vers le stimulus, on parle de tropisme positif et si elle essaie de s'en éloigner, on parle de tropisme négatif.

Tropisme : Définition, types et exemples - Qu'est-ce que le tropisme - Définition

Types de tropisme

Nous allons maintenant voir les différents types de tropisme qui existent dans le monde végétal :

Phototropisme

On appelle phototropisme le mouvement produit par les plantes exposées à la lumière solaire. Ce mouvement est vital pour favoriser des processus si importants comme la photosynthèse. Dans cet autre article de ProjetEcolo on vous dit tout sur la photosynthèse !

Géotropisme

Le géotropisme est un mouvement qui implique l'orientation de la plante en respect de l'axe de gravité terrestre. Ainsi, les racines de la plantes s'orientent vers le sol (tropisme positif) et la tige pousse en direction opposée au sol (tropisme négatif). Ce mouvement est vital pour que la plante germine et pousse.

Hydrotropisme

C'est le mouvement résultant du besoin d'obtenir de l'eau pour la survie de la plante, un aspect vital pour sa survie et son développement optimal. Les racines de la plupart des plantes ont tendance à se développer là où elles détectent de l'eau.

Thigmotropisme

C'est le mouvement qui se produit après la réaction d'une rencontre avec un élément solide. Le résultat est généralement que la plante entoure cet obstacle en poussant autour de lui ou, dans certains cas, l'englobe pour l'intégrer complètement à la structure de la plante.

Chimiotropisme

Semblable à l'hydrotropisme, le chimiotropisme est le mouvement qui résulte après la recherche de substances nécessaires et bienfaitrices pour la croissance de la plante. Ces substances se trouvent dans le sol, c'est pourquoi ce processus affecte principalement les racines des plantes.

Aérotropisme

Les plantes aussi réalisent un mouvement appelé aérotropisme selon la présence ou l'absence d'air dans l'endroit où elles se trouvent. Selon l'espèce elle poussera vers la zone qui sera le plus ventilé ou, au contraire, vers l'endroit le moins ventilé.

Tropisme : Définition, types et exemples - Types de tropisme

Exemples de tropisme

Maintenant que vous connaissez les types de tropisme qui existent, nous allons voir quelques exemples clairs de chacun d'eux pour que vous sachiez les différencier et les reconnaître. Voici quelques exemples de tropismes chez les plantes :

  • Les tournesols sont un des meilleurs exemples de phototropisme positif, car ils poussent toujours vers le soleil. Certains experts considèrent qu'un mouvement de croissance si clair ne devrait pas être considéré comme tropisme.
  • Certaines plantes aquatiques poussent en direction contraire à la lumière solaire. Ce type de phototropisme négatif est vital pour elles car une plus grande incidence solaire impliquerait que, à la longue, l'eau s'évaporerait et elles ne pourraient plus survivre. Découvrez plus de 50 plantes aquatiques !
  • Un clair exemple d'hydrotropisme positif est celui réalisé par les racines des ficus qui cherchent les sources d'eau dont elles ont besoin. Dans les grandes villes, ces racines arrivent à défaire le trottoir afin d'atteindre l'endroit qu'elles veulent.
  • Pour illustrer un thigmotropisme, on pourrait vous citer les plantes grimpantes, comme le lierre. Certaines plantes qui réalisent ce type de tropisme peuvent être dangereuses pour d'autres espèces car, en les entourant, elles leurs ôtent la lumière et le CO2.
Tropisme : Définition, types et exemples - Exemples de tropisme

Différence entre tropisme et nastie

La première chose à savoir est que, bien que le tropisme et la nastie font tous les deux référence à des mouvements effectués par les plantes, il existe deux différences claires entre ces mécanismes. Voici les principales différences entre le tropisme et le nastie :

  • La différence principale est que le tropisme fait référence à un mouvement permanant, alors que la nastie est un mouvement déterminé qui se produit dans un espace temps. Dans certains cas les nasties peuvent durer quelques heures ou juste quelques secondes.
  • L'autre grande différence est que la nastie est un mouvement réversible, alors que le tropisme implique un déplacement définitif et irréversible.

Pour que vous puissiez mieux comprendre, on doit vous rappeler que le mouvement que font les mimosas quand ils ferment leurs feuilles pour éviter les dommages est un cas de nastie, c'est-à-dire que c'est un mouvement réversible. La croissance des tournesols vers la lumière du soleil est un cas du tropisme, qui est un mouvement constant et non réversible.

Différence entre tropisme et taxisme

Dans le cas de la différence entre tropisme et taxisme, il suffit de savoir que le taxisme est un mouvement qui implique généralement un déplacement en réponse à un stimulus, tel que la lumière, et qui peut être effectué par tous les êtres vivants, à l'exception des plantes.

De même, le taxisime effectué par les animaux peut également être positif ou négatif, c'est-à-dire qu'ils peuvent se rapprocher ou s'éloigner du foyer du stimulus. En général, bien qu'il en existe plusieurs types, ces mouvements sont liés aux changements de température.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Tropisme : Définition, types et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Faits insolites sur la nature.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Tropisme : Définition, types et exemples
1 sur 5
Tropisme : Définition, types et exemples

Retour en haut