menu
Partager

Sporulation : Définition et exemples

 
Par Mª Belén Acosta, Technicienne en jardinage et ressources naturelles et paysagères. 8 novembre 2021
Sporulation : Définition et exemples

La sporulation est l'un des principaux types de reproduction asexuée, elle se produit au sein du royaume Plantae ou règne végétal, chez les Fungi ou règne fongique et chez les Monera, en effet, ce type de reproduction se manifeste également chez certaines bactéries. Il s'agit d'un mécanisme de reproduction très courant dans la nature, bien qu'il soit peu connu de nombreux amateurs de botanique ou de biologie ou de ceux qui n'ont pas l'habitude de faire des recherches ou des enquêtes sur ces sujets.

Si vous voulez savoir quels sont les organismes qui pratiquent la sporulation et comment fonctionne ce type de reproduction, il ne nous reste plus qu'à vous inviter à poursuivre la lecture de cet article Sporulation : Définition et exemple de ProjetEcolo dans lequel vous apprendrez tout à propos de la sporulation !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Reproduction asexuée : Définition, modes et exemples

Qu'est-ce que la sporulation - Définition

Comme nous l'avons dit précédemment, la sporulation est un type de reproduction asexuée que partagent certains organismes. La reproduction asexuée par sporulation peut être un mécanisme qui fait partie du cycle de reproduction naturel d'une espèce, ou il peut aussi s'agir d'un mécanisme alternatif développé face à des environnements hostiles et défavorables qui rendent la survie ou la reproduction sexuelle temporairement impossible. En effet, les spores, structures de propagation unicellulaires, sont extrêmement résistantes et peuvent survivre à des environnements comme des températures extrêmes, des inondations, des sécheresses ou un manque de nutriments.

Il existe de nombreux organismes capables de sporuler, mais tous ne le font pas de la même manière. Comme nous le verrons plus loin, les champignons, les plantes et les bactéries ont chacun leurs propres particularités à cet égard.

Sporulation : Définition et exemples - Qu'est-ce que la sporulation - Définition

Sporulation des champignons

Les spores fongiques, c'est-à-dire, ceux produites par des champignons, résultent clé pour la reproduction, propagation et la survie des espèces. Dans ce cas, un champignon est capable de produire des spores par reproduction sexuelle ou asexuelle. Les premières sont vitales pour l'adaptation de l'espèce aux changements ou aux nouveaux environnements, tandis que les secondes sont particulièrement importantes pour la capacité de dispersion et de colonisation du champignon.

Si la spore est produite par voie asexuée, l'ADN se multiplie et se divise par mitose au niveau du septum. La spore est formée et séparée par une membrane plasmique, qui est ensuite protégée par une enveloppe résistante et libérée dans l'environnement.

Sporulation : Définition et exemples - Sporulation des champignons

Sporulation des plantes

Chez les plantes, il existe deux grands types d'espèces qui produisent des spores végétales : les fougères et les bryophytes. Les fougères comptent parmi les plantes vasculaires les plus primitives qui existent aujourd'hui, tandis que les bryophytes sont des plantes non vasculaires, c'est-à-dire qu'elles ne possèdent pas de structures élaborées pour le transport de l'eau et des nutriments.

  • Dans le cas des fougères, aussi appelées ptéridophytes, la sporogenèse a lieu sur la face inférieure des feuilles, dans des structures appelées sporanges ou, dans le cas d'une fusion de plusieurs d'entre elles, synanges. Ils produisent des mégaspores haploïdes qui, lorsqu'elles sont libérées et que les conditions sont favorables, donnent naissance à un gamétophyte qui, plus tard, sera capable de produire un nouveau sporophyte capable de recommencer le cycle.
  • Les plantes non vasculaires, les bryophytes, partagent un cycle similaire, dans lequel la division cellulaire méiotique commence au stade de sporophyte, produisant un nombre élevé de spores haploïdes. Une fois dans un environnement favorable, ceux-ci germent pour produire des gamétophytes, qui donneront naissance à des gamètes, capables de fusionner pour former un nouveau sporophyte, revenant ainsi au stade diploïde.
Sporulation : Définition et exemples - Sporulation des plantes

Sporulation bactériennes

Toutes les bactéries ne produisent pas de spores bactériennes, mais celles qui le font ont un moyen de survivre aux changements soudains de l'environnement en laissant leurs spores derrière elles afin d'attendre que les conditions redeviennent favorables. Les spores bactériennes sont, en effet, considérées comme étant parmi les plus résistantes de la nature. Dans la plupart des cas, ce processus est déclenché par les bactéries qui manquent de nutriments et augmentent leur densité cellulaire.

Il convient ici de distinguer les endospores, produites par les bactéries du groupe des firmicutes et qui naissent à l'intérieur de la cellule, des exospores, produites par certaines actinobactéries et qui se forment à l'extérieur et par bourgeonnement.

Exemples de sporulation

Voici quelques exemples d'espèces qui utilisent la sporulation pour se reproduire :

  • Dans le cas des champignons, la reproduction par spores est très courante et il est normal de les classifier en fonction des caractéristiques des structures productrices de spores. Ils sont différenciés en fonction des spores qu'ils produisent, comme les ascospores, les basidiospores ou les conidies, entre autres. Par conséquent, pratiquement tout type de champignon peut être un exemple d'organisme qui utilise la sporulation comme méthode de reproduction.
  • Les ptéridophytes, communément appelés fougères et prêles, se reproduisent par des spores car elles n'ont ni graines ni fleurs. Il existe de nombreux types et environ 10 000 espèces dans le monde, dont, par exemple, Asplenium nidus, Cythea, Nephrolepis exaltata et Selaginella willdenowii.
  • Chez les bactéries, la sporulation a lieu principalement dans les genres Clostridium et Bacillus, ainsi que chez certaines cyanobactéries.

Sporulation : Définition et exemples - Exemples de sporulation

Différence entre bourgeonnement et sporulation

Le bourgeonnement et la sporulation sont tous deux des types de reproduction asexuée, mais alors que la sporulation est basée sur la formation de spores qui sont libérées dans l'environnement, la formation de bourgeons implique la formation de bourgeons sur le parent, qui, une fois qu'ils ont grandi et se sont développés, peuvent soit se séparer du parent, soit former des colonies avec lui.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Sporulation : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Sporulation : Définition et exemples
1 sur 5
Sporulation : Définition et exemples

Retour en haut