menu
Partager

Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 1 octobre 2021
Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples

Au début, tous les organismes vivants étaient classés comme animaux ou plantes et, dans ce second groupe, étaient inclus une série d'êtres, comme les champignons, bactéries et protistes. Au fil du temps et du développement des nouvelles techniques taxonomiques, les êtres vivants ont été classés en 5 règnes : Animalia, Fungia, Protista, Monera et Plantae, il y'a même certains scientifiques qui défendent un sixième règne qui diviserait le Monera en Archaea et Bacteria.

Dans cet article Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples de ProjetEcolo, on a eu envie de tout vous dire à propos du règne Plantae, sa définition, ses caractéristiques, sa classification et des exemples afin d'illustrer le tout ! N'oublions pas que ce règne est un des plus importants de tous les écosystèmes du monde !

Découvrez le en notre compagnie !

Définition du règne Plantae

Le règne Plantae, également connu sous le nom de règne végétal, est l'un des cinq règnes taxonomiques existants (règne Animalia, règne Plantae, règne Fungi, règne Monera et règne Protista) et il est composé d'organismes multicellulaires, eucaryotes et photosynthétiques. Dans ce règne, on retrouve toutes les plantes terrestres, les plantes aquatiques et certaines espèces d'algues. Il compte plus de 390 000 espèces connues, ce qui en fait le deuxième plus grand règne.

Bien que l'on pense que les premières plantes ressemblant à des algues soient apparues il y a plus d'un milliard d'années, les études scientifiques prouvent que les plantes sont apparues sur Terre à l'Ordovicien. Il s'agit d'un groupe ayant une longue histoire évolutive, qui a donné lieu à une énorme diversité de morphologies et d'adaptations pour la survie de ces organismes, si essentiels à la vie sur la planète.

Caractéristiques du règne Plantae

D'une manière générale, les plantes partagent toutes une série de caractéristiques, mais il est toutefois possible qu'elles n'apparaissent pas chez toutes les espèces, car, pour qu'un être vivant soit considéré comme une plante, sa lignée évolutive est plus importante que ses caractéristiques. Voici les principales caractéristiques du règne Plantae :

  • Ce sont des organismes multicellulaires et eucaryotes.
  • Ils sont principalement sessiles et vivent attachés au substrat. Pour cette raison, ils ont développé des mécanismes de défense tels que la production de substances toxiques dans les feuilles, les fleurs ou les fruits.
  • Ce sont des organismes photosynthétiques, qui utilisent donc l'énergie de la lumière solaire et du dioxyde de carbone atmosphérique pour synthétiser des nutriments, en transformant le CO2 et l'eau en sucres et en oxygène.
  • Certaines plantes ont évolué et développé d'autres formes de nutrition que la photosynthèse. Certaines espèces sont parasites et se nourrissent des nutriments d'autres plantes.
  • Leurs cellules végétales (eucaryotes) ont une structure particulière avec une paroi cellulaire composée de pectine et de cellulose, ainsi qu'une grande vacuole centrale.
  • Les cellules végétales possèdent des organites spéciaux appelés chloroplastes qui contiennent un pigment photosynthétique appelé chlorophylle et où la photosynthèse a lieu.
  • Les plantes sont les principaux producteurs d'oxygène et elles régulent la quantité de dioxyde de carbone dans l'atmosphère.
  • Les plantes constituent la base de la chaîne alimentaire dans presque tous les écosystèmes et leur activité écologique est déterminante dans de nombreux cycles chimiques.
  • Elles se reproduisent sexuellement et asexuellement. Leurs organes reproducteurs génèrent des embryons multicellulaires.
  • Elles ont un cycle de vie avec alternance générationnelle dans lequel deux phases alternent : une génération gamétophyte haploïde et une génération sporophyte diploïde.
  • Elles ont une énorme capacité d'adaptation aux diverses conditions environnementales des différents écosystèmes existants, comme les températures élevées et l'aridité notable des déserts ou le froid des pôles.
Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples - Caractéristiques du règne Plantae

Classification du règne Plantae

Les plantes peuvent être classées de différentes manières. L'une des façons les plus courantes de classer les plantes du règne Plantae est de déterminer si elles ont des fleurs ou non.

Plantes sans fleurs

Les plantes sans fleurs sont divisées en trois groupes : les thallophytes, les bryophytes et les ptéridophytes.

  • Thallophytes (algues) : plantes simples, autotrophes et non vasculaires. Elles ont des organes sexuels unicellulaires et ne forment pas d'embryons. Selon les habitats dans lesquels elles se développent, il existe des formes spécialisées telles que les cryophytes (elles vivent dans les zones enneigées et gelées), les thermophytes (dans les eaux chaudes), les épiphytes (elles se développent sur d'autres plantes) et les endophytes (elles se développent à l'intérieur d'autres plantes).
  • Plantes bryophytes : ce sont les plantes terrestres les plus simples et les plus primitives. Elles occupent généralement des habitats humides et ombragés, bien que d'autres se développent dans des conditions extrêmement arides ou aquatiques. Elles se reproduisent sexuellement ; elles ont donc un organe sexuel mâle appelé anthéridie et un organe femelle appelé archégone. Les plantes bryophytes ont la particularité d'avoir des tiges et des feuilles mais pas de racines. Au lieu de cela, elles ont des structures connues sous le nom de rhizoïdes et qui sont attachées à la surface et qui leur permettent d'absorber de l'eau et des minéraux.
  • Ptéridophytes : ce sont des plantes principalement terrestres qui occupent des zones ombragées et se caractérisent par leur absence de graines et de fleurs, bien que leurs feuilles produisent des spores grâce auxquelles de nouvelles plantes peuvent être générées. Le groupe est composé de quatre sous-phylum : Psilopsida (les plantes vasculaires les plus anciennes, avec une majorité d'espèces fossiles), Lycopsida (corps différencié en racine, tige et petites feuilles avec une seule veine simple), Sphenopsida (présente une tige avec des nœuds et des entre-nœuds) et Pteropsida (corps différencié en racine, tige et feuilles mégaphylles).

Plantes à fleurs

Également appelées plantes à graines, les plantes à fleurs sont divisées en gymnospermes et angiospermes.

  • Gymnospermes : il s'agit du groupe de plantes qui n'ont pas de fleurs ou de véritables fruits mais qui produisent des graines, non protégées, disposées de manière visible sur les feuilles ou la tige sur lesquelles elles forment des cônes. Ce sont des plantes ligneuses, arborescentes, anémophiles (pollinisées par le vent) et dioïques (sexes séparés), et la plupart sont pérennes. Découvrez-en plus à leurs propos dans l'article suivant : Gymnospermes.
  • Angiospermes : ce sont des plantes qui ont des fleurs, des fruits et des graines. Elles constituent le type de plantes vasculaires le plus abondant et le plus omniprésent aujourd'hui. Elles ont des ovules dans des ovaires creux, qui se transforment en fruits et, à l'intérieur de ceux-ci, les ovules se développent et donnent naissance à des graines. Les angiospermes sont divisées en deux groupes principaux : les monocotylédones et les dicotylédones. Les cotylédons sont des réserves de la nourriture nécessaire à la germination des scions.

Classification du règne Plantae : les angiospermes

Dans cet encadré, nous allons clarifier la différenciation susmentionnée entre les monocotylédones et les dicotylédones.

  • Monocotylédones : Les monocotylédones sont des plantes dont les graines ne possèdent qu'un seul cotylédon. Eles ont des racines adventives, des feuilles simples à nervation parallèle et des fleurs trimères (leur corolle a trois pétales ou un multiple de trois).
  • Dicotylédones : plantes dont les graines possèdent deux cotylédons. Elles ont également des racines pivotantes, des feuilles aux nervures réticulées et des fleurs tétramères ou pentamères.
Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples - Classification du règne Plantae

Exemples du règne Plantae

Au sein du règne Plantae, il est possible de trouver plusieurs exemples de chacun des types existants mentionnés ci-dessus :

  • Thallophytes : Ulva lactuca, Asterella ludwigii.
  • Bryophytes : Polytrichum commune, Bryum argenteum.
  • Ptéridophytes : Lycopodium clavatum, fougère aigle (Pteridium aquilinum), prêle des champs (Equisetum arvense).
  • Gymnospermes : if (Taxus baccata), sapin blanc (Pinus albia), ginkgo (Ginkgo biloba).
  • Angiospermes : cerisier du Japon (Prunus serrulata), tournesol (Helianthus annuus), aloe vera (Aloe barbadensis).

Importance du règne Plantae

L'importance du règne Plantae se retrouve sur les rôles écologiques importants que les plantes remplissent.

  • Elles sont la principale source d'oxygène grâce à leurs processus de photosynthèse, qui sont essentiels au maintien des niveaux d'oxygène atmosphérique. En même temps, elles contrôlent et régulent les niveaux de dioxyde de carbone dans l'atmosphère.
  • Elles constituent, avec d'autres organismes photoautotrophes, la base de toute chaîne alimentaire dans les écosystèmes, car elles fixent le carbone organique à partir de sources inorganiques et servent de nourriture et de source d'énergie pour tous les organismes hétérotrophes de l'écosystème .Ces derniers, rappelons-le, sont incapables de générer leur propre nourriture et dépendent de la production de matière organique par les organismes photosynthétiques.
  • Elles jouent un rôle dans plusieurs cycles écologiques, comme le cycle de l'azote - les plantes régénérant l'azote dans le sol et le dispersant - et aussi dans le cycle du soufre.
  • Elles sont utiles à l'homme de plusieurs façons : elles constituent une source principale d'alimentation dans l'agriculture (parmi les principales plantes cultivées pour leur consommation figurent le riz, les légumes, les fruits...) ; elles peuvent être mises à profit dans l'industrie et servir à la fabrication d'huiles, de pigments, de papier, de textiles, etc. ; beaucoup ont également des propriétés médicinales et sont utilisées depuis l'Antiquité à cette fin.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples
1 sur 3
Règne Plantae : Définition, caractéristiques, classification et exemples

Retour en haut