menu
Partager

Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples

 
Par Laura Fdez. Roldán, Biologiste. 22 avril 2021
Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples

Le règne Protiste ou Protiste, un des plus grands règnes de la nature, dissimule une infinité d'organismes et de formes de vie les plus intrigantes et particulières qui soit. Malgré ces premières découvertes scientifiques sur le royaume des protistes, nous savons aujourd'hui que les protistes ne sont considérés ni comme des mini-plantes, ni comme des mini-animaux, ni comme une combinaison des deux. Les protistes ont des caractères distinctifs très spécifiques, ainsi que des habitudes et des cycles de vie bien définis. Environ 120 000 espèces de ces organismes fascinants sont actuellement considérées comme des membres du royaume des protistes, qui comprend les algues, les champignons, les protozoaires et d'autres groupes d'êtres vivants moins courants et plus abondants.

Continuez la lecture de cet article Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples de ProjetEcolo si vous voulez en apprendre plus sur le règne des protistes : sa définition, ses caractéristiques, sa classification et ses exemples !

Définition du règne Protiste

Avant de tout vous dire à propos de ses caractéristiques, sa classification et d'autres aspects, commençons par voir ensemble ce qu'est le règne Protista. Le règne Protiste est le troisième des cinq grands règnes des êtres vivants de la nature (Règne Animalia ou des animaux, Règle Plantae ou des végétaux, Règne Protista ou des protistes, Règne Fungi ou des champignons et Règne Monea ou des monères). Mais, que comprend le règne des protistes ? Dans ce règne sont inclus tous les organismes eucaryotes unicellulaires et pluricellulaires aux caractéristiques anatomiques et fonctionnelles intermédiaires entre les plantes et les animaux.

Passant inaperçus et se posant comme les grands inconnus de l'incroyable biodiversité de la magnifique nature, les protistes remplissent de vie micro et macroscopique de nombreuses régions de la planète, des écosystèmes d'eau douce et salée, aux terres humides ainsi qu'aux parasites d'animaux. Dans les prochains encadrés, vous découvrirez plus de détails à propos de ces mystérieux et fascinants organismes, les protistes.

Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples - Définition du règne Protiste

Caractéristiques du règne des protistes

Entre les principales caractéristiques du règne des protistes, on retrouve :

  • Ce sont des organismes eucaryotes (avec un noyau délimité par une membrane), ils n'ont pas de tissus végétatifs différenciés, à part au niveau des structures destinées au processus de reproduction.
  • La taille des protistes est extrêmement variable, il y en a qui sont microscopiques unicellulaires et d'autres sont des organismes pluricellulaires de plusieurs mètres.
  • Ils vivent dans une grande variété de lieux : sol, eau douce, fond des océans, matière organique en décomposition, etc...
  • Dans le règne des protistes on retrouve toutes les sortes de nutrition qui existe : autotrophe et hétérotrophe par le biais de stratégies phagotrophiques, saprobiotique ou parasitique.
  • Ils présentent une grande variété de types de locomotion, soit par des flagelles, des cils et des pseudopodes ; bien qu'il existe également de nombreuses espèces dépourvues de mobilité. De nombreux organismes vivent en liberté, tandis que d'autres entretiennent des relations symbiotiques (mutualistes, commensales ou parasitaires).
  • Certaines espèces du règne Protista ont développé l'incroyable capacité de former, au cours de leur vie, des structures de résistance (appelées kystes) dans des périodes de conditions défavorables telles que le manque d'eau et de nourriture, pour survivre dans un état de latence (arrêt de leurs fonctions métaboliques), jusqu'à ce que des conditions plus favorables à leur reproduction et à leur survie se présentent. En outre, ils sont capables de former des spores qui garantissent leur multiplication et leur propagation.
  • La reproduction des protistes est régie par différentes stratégies reproductives, comme la reproduction asexuée caractérisée par la mitose, la bipartition, le jumelage ou division multiple ; ainsi que l'activité reproductive sexuelle avec des processus mitotiques et méiotiques. Découvrez la différence entre la mitose et méiose.
Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples - Caractéristiques du règne des protistes

Classification du règne Protista

Les complexes et nombreuses caractéristiques des protistes font que leur classification est une des plus difficiles de tous les êtres vivants. Nombreux sont les scientifiques qui ont essayé de déterminer la meilleure classification pour le règne Protista. Présentement, les différents protistes sont classifiés dans les super-groupes suivants :

  • Amebozoaires : amibes, moisissures mucilagineuses et myxomycètes.
  • Archaeplastida : algues rouges (Rhodophyta).
  • Excavata : organismes flagellés des groupes Euglenozoa et Percolozoa.
  • Straménopiles : algues brunes, diatomées, chrysophycées et xanthophycées.
  • Alvéolata : organismes ciliés, dinoflagellés et apicomplexiens.
  • Rhizaria : foraminifères, radiolaires et cercozoaires.
  • Opisthokonta : métazoaires à tissus différenciés, champignons, choanoflagellés et mésomycétozoaires.

Dans le prochain encadré, nous allons voir quelques exemples de protistes afin que vous puissiez illustrer ces mystérieux êtres vivants.

Exemples du règne des protistes

Maintenant que vous savez tout ça, il nous reste à voir quels sont les organismes qui appartiennent au règne protiste, c'est pourquoi nous allons de suite résumer les principaux genres et espèces les plus représentatives afin d'illustre le règne Protista :

  • Laminaria digitata (grandes algues brunes lamellaires qui mesurent jusqu'à deux mètres de long).
  • Genus Sargassum ("Sargassum", macro algues brunes de plusieurs mètres de long)
  • Genre Chlamydomonas (algues vertes unicellulaires d'eau douce)
  • Genre Ulva (algues "laitue de mer")
  • Trypanosoma cruzi (cause de la maladie de Chagas)
  • Entamoeba histolytica (parasite intestinal)
  • Balantidium coli (cause la dysenterie balantidienne)
  • Paramecium caudatum (protozoaire)
  • Plasmodium vivax (cause de la malaria)
  • Giardia lamblia (parasite intestinal)
  • Trichomonas vaginalis (parasite vaginal).

Vous pouvez voir quelques images du règne des protistes (ce sont des espèces de la liste que nous venons de vous proposer).

Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples - Exemples du règne des protistes

Importance du règne Protista

Depuis son origine, le règne des protistes compte sur une très grande importance dans le monde de la taxonomie scientifique et biologique. Même si présentement, des articles et des études le mentionnent comme le règne Protiste ("primordiaux), la scientifique Margulis a essayé de leur concéder l'importance qu'ils se méritent par le biais du choix du nom de "règne Protoctiste" (du grec, "premières créatures"), soulignant ainsi leur importance dans l'évolution des êtres vivants.

Comme nous vous l'avons présenté dans les encadrés précédents de cet article, les protistes jouent un rôle très important dans le fonctionnement de différents écosystèmes ainsi que dans le monde de la médecine, car beaucoup de ces organismes sont les raisons de certaines des maladies les plus dangereuses qui affectent les êtres humains.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • López-Ochoterena, E. (1991) Avances en la taxonomía de los protistas. Taxonomía biológica, Fondo de Cultura Económica, México, pp: 2-8.
  • Alder, V. A. (2014) Protistas marinos. Fundación de Historia Natural Félix de Azara, Argentina, pp: 354.
  • Burki, F. (2014) The eukaryotic tree of life from a global phylogenomic perspective. Cold Spring Harbor Perspectives in Biology. Volume 6, pages: 1-17.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples
1 sur 5
Protiste ou Protista : Définition, caractéristiques, classification et exemples

Retour en haut