menu
Partager

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 1 mars 2022
Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement

Nous savons que les poissons sont des animaux dotés de branchies qui filtrent l'oxygène de l'eau. Mais saviez-vous qu'il existe des poissons avec des poumons ? Ils appartiennent à la sous-classe des dipneustes et constituent une transition évolutive importante entre les animaux dépendants de l'eau et les animaux terrestres. Ils ont même été classés comme des fossiles vivants. Pour en savoir plus, nous vous invitons à poursuivre votre lecture de cet article ProjetÉcolo où nous expliquerons en détail ce que sont les poissons à poumons, leurs caractéristiques, leur habitat et leur comportement, tout en vous donnant des exemples.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment respire un poisson

Caractéristiques des poissons pulmonés

Comme mentionné dans l'introduction, les poissons à poumons appartiennent à la sous-classe des dipnoi et se trouvent dans la classe des sarcopterygii. Comme l'indique leur sous-classe, ces poissons sont également connus sous le nom de dipneustes. Dans ce qui suit, nous allons présenter certaines des caractéristiques des dipneustes :

  • Ce sont des poissons osseux : pourvu d'un squelette interne.
  • Ils ont des nageoires pelviennes et pectorales lobées : elles sont grandes et charnues et ressemblent à des membres locomoteurs.
  • Ils ont des os et du cartilage : ils s'attachent aux muscles et se trouvent dans des lobes.
  • Ils possèdent une paire de poumons : dérivés du plancher ventral du pharynx, sans bronchioles, avec des crêtes et des septums, ils sont entièrement fonctionnels. Ils conservent des branchies, mais très simples.
  • Ils ont des narines : bien qu'elles soient principalement utilisées comme organe olfactif et non respiratoire. Leur cavité nasale est reliée à la bouche par un orifice appelé choane, que nous possédons aussi.
  • Ils ont un corps allongé, le plus souvent de couleur bleue ou brune, avec une queue allongée et asymétrique. Ils peuvent atteindre jusqu'à un mètre et demi de long.
  • Ils peuvent avoir des nageoires pelviennes lobées et des nageoires pectorales suffisamment fortes pour marcher sur le sol.

En raison de ces deux dernières caractéristiques, il a été proposé que les poissons à poumons soient les ancêtres évolutifs des amphibiens.

Habitat des poissons pulmonés

Il convient de mentionner qu'il n'existe pas beaucoup d'informations sur l'habitat des dipneustes ou poissons pulmonés. On sait qu'ils vivent dans des eaux douces calmes à faible courant, allant de 150 à 300 mètres de profondeur. D'ailleurs, ces poissons ne se trouvent qu'en Amérique du Sud, en Australie et en Afrique.

Nous vous recommandons de jeter un coup d'œil à cet autre article où nous vous parlons plus en détails des poissons d'eau douce : espèces, liste et images, qui pourrait vous intéresser.

Comportements des poissons pulmonés

En période de sécheresse ou de températures élevées, lorsque l'oxygène fait défaut, ces poissons peuvent survivre grâce à leurs poumons. Certaines espèces peuvent passer plusieurs mois enfouies, mais d'autres ne peuvent survivre que pendant de courtes périodes sous la boue quand les changements saisonniers provoquent l'assèchement temporaire des plans d'eau.

Le processus commence lorsque le dipneuste creuse un trou dans la boue d'environ 50 centimètres de profondeur et s'enroule sur lui-même. Une fois enterrés, ils sécrètent un mucus pour éviter la déshydratation. Cette boue est complètement étanche, mais certains trous sont laissés pour que l'air puisse entrer.

Enfin, leur comportement est également lié à leur régime alimentaire. Leur régime est prédateur, leur nourriture est donc basée sur les vers, les mollusques, les crabes, les petits poissons, les têtards et même les petites grenouilles.

Pour en savoir plus sur Prédateurs et proies : exemples et caractéristiques, consultez cet autre article de ProjetÉcolo que nous vous recommandons.

Comment respirent les poissons pulmonés

Le mécanisme de respiration des poissons dotés de poumons dépend entièrement de l'air qui se trouve dans l'atmosphère. Les poissons ont deux poumons, mais de très petites branchies, la respiration se fait donc principalement par les poumons.

Pour respirer, les dipneustes remontent à la surface et sortent leur museau. Ils ouvrent la bouche et aspirent l'air dans leurs poumons. En d'autres termes, ils aspirent l'air par la cavité buccale, puis l'enferment dans leur bouche afin qu'il soit aspiré dans la cavité pulmonaire. C'est là qu'ont lieu les échanges gazeux, ainsi que la circulation pulmonaire qui est reliée au cœur.

Lepidosiren paradoxa, le dipneuste sud-américain

Lepidosiren paradoxa est un poisson nocturne. Il vit sur le continent américain et est largement répandu en Amérique du Sud. On le trouve par exemple dans le fleuve Amazone au Brésil, dans les bassins du fleuve Paraguay, du fleuve Parana et du fleuve Bermejo, ces derniers se trouvent en Argentine.

Ses yeux sont petits et sa carrure est très robuste. Ses nageoires pectorales et pelviennes sont très mobiles, ce qui l'aide à reconnaître son environnement. Il est gris avec des taches sombres et un ventre clair. Ils mesurent en moyenne 1,2 mètre et pèsent 20 kilos.

Nous vous laissons cet article avec quelques-uns des Animaux nocturnes et diurnes : exemples et photos, qui pourraient vous intéresser.

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement - Lepidosiren paradoxa, le dipneuste sud-américain

Protopterus aethiopicus, poisson pulmoné marbré

Protopterus aethiopicus est le plus grand dipneuste, mesurant jusqu'à 2 mètres de long. Il est très frappant en raison de son motif marbré. Ses écailles sont profondément fixées et presque absentes, ses nageoires sont filiformes et ses queues caudales sont très longues. Il possède deux dents à la mâchoire supérieure et plusieurs à la mâchoire inférieure avec lesquelles il mâche. Il ne vit qu'en Afrique.

Vous serez peut-être intéressé de découvrir les Animaux d'Amérique du Sud en voie de disparition dans cet article de ProjetÉcolo.

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement - Protopterus aethiopicus, poisson pulmoné marbré

Protopterus annectens, poisson osseux dipneuste africain

Les nageoires de Protopterus annectens sont également filiformes et il peut se déplacer sur le sol grâce à elles. Il habite plusieurs lacs et rivières d'Afrique, dont le Congo et le Sénégal. Ce dipneuste est souvent mangé par les humains et peut atteindre jusqu'à 120 centimètres de long. Lorsque la saison sèche arrive, il creuse un trou et s'y abrite grâce au mucus qu'il sécrète autour de lui et qui lui permet de survivre.

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement - Protopterus annectens, poisson osseux dipneuste africain

Protopterus dolloi, dipneuste tacheté

Avec des caractéristiques très similaires aux autres espèces de Protopterus, Protopterus dolloi a une apparence anguilliforme et des nageoires filiformes. Il vit dans les lits des rivières d'Afrique centrale, ce qui en fait un poisson démersal. Bien qu'il habite ces eaux, lorsque c'est la saison du frai, on peut trouver les femelles en eau libre.

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement - Protopterus dolloi, dipneuste tacheté

Protopterus amphibius, poisson pulmoné d'Afrique de l'Est

Protopterus amphibius vit dans les marécages et les plaines inondables près des rivières en Afrique de l'Est, comme en Somalie et au Kenya. Il s'agit du plus petit dipneuste, car il mesure 45 centimètres de long. Toutes les espèces de dipneustes africains, c'est-à-dire du genre Protopterus, passent par un processus d'estivation, au cours duquel ils creusent des nids dans la boue pour survivre aux périodes qui ne leur sont pas favorables.

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement - Protopterus amphibius, poisson pulmoné d'Afrique de l'Est

Neoceratodus forsteri, poisson pulmoné australien

Ce poisson vit dans de très petites zones de l'Australie, plus précisément dans le Queensland et dans les rivières St. Mary et Burnett. Il n'a que le poumon droit, car le poumon gauche s'atrophie. Ce dipneuste aspire l'air avec ses narines et garde sa bouche fermée. Ses écailles sont grandes, comme des plaques, et il est considéré comme le plus proche de l'ancien dipneuste. Ses nageoires caudale et pectorale sont très épaisses.

Consultez cet article de ProjetÉcolo sur +20 oiseaux d'Australie - Noms et photos si vous souhaitez en apprendre davantage.

Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement - Neoceratodus forsteri, poisson pulmoné australien

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement, nous vous recommandons de consulter la catégorie Faits insolites sur les animaux.

Bibliographie
  • Nadalin, D. O., & López, H. L. (2018). El pez pulmonado. Moradores del Museo División Zoología Vertebrados. Facultad de Ciencias Naturales y Museo UNLP.
  • Beatty, R., Beer, A. y Deeming, C. (2010). El Libro de la naturaleza. Gran Bretaña: Dorling Kindersley.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement
1 sur 7
Poissons pulmonés : caractéristiques, habitat et comportement

Retour en haut