menu
Partager

Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences

 
Par Antoine Decrouy. 14 septembre 2021
Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences

L'incroyable diversité des êtres vivants qui peuplent la planète depuis des temps immémoriaux est aussi vaste que diversifiée. Il y a des organismes plus ou moins grands, aux habitudes différentes, certains plus primitifs, d'autres plus évolués... Tous les êtres vivants peuvent être classés en deux groupes : les unicellulaires et les pluricellulaires ou multicellulaires.

Dans cet article Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences de ProjetEcolo, et afin de répondre aux questions que vous pouvez vous poser à ce propos, nous allons vous parler des différences qui existent entre l'unicellulaire et pluricellulaire !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Différences entre cellules eucaryotes et procaryotes

Définition et caractéristiques des organismes unicellulaires

Les organismes unicellulaires, comme leur nom l'indique, sont ceux qui se composent d'une seule cellule dans laquelle sont produites toutes les fonctions vitales nécessaires à leur vie. C'est pourquoi, il s'agit le plus souvent d'organismes microscopiques, mais il existe des êtres vivants unicellulaires qui peuvent atteindre de grandes tailles, jusqu'à 20 centimètres, comme les xénophyophores, un type de foraminifères, communément appelés "sable vivant", de la vie marine et qui sont caractérisés par une coquille formée d'une ou plusieurs chambres.

La plupart des organismes unicellulaires sont des cellules procaryotes, c'est-à-dire des cellules qui ne possèdent pas de noyau, leur matériel génétique n'est pas enveloppé et "enfermé" par une membrane, mais est dispersé dans le cytoplasme, comme les bactéries. Cependant, d'autres organismes unicellulaires, comme les protozoaires, possèdent un noyau. Ces types de cellules sont appelés cellules eucaryotes et leur organisation structurelle est plus complexe ce qui fait qu'elles atteignent des tailles plus importantes que les cellules procaryotes. Découvrez les différences entre les cellules eucaryotes et procaryotes !

Selon l'organisme, les organismes vivants unicellulaires peuvent se reproduire à la fois sexuellement (par conjugaison) et asexuellement. Il existe plusieurs stratégies de reproduction asexuée, telles que :

  • Bipartition ou fission binaire. Le noyau et le cytoplasme de la cellule se divisent, donnant naissance à deux cellules filles identiques.
  • La gémination dans la levure. Le noyau se divise et se sépare de la cellule mère, une partie du cytoplasme donnant naissance à la cellule fille.
  • Sporulation. Le noyau se divise plusieurs fois et chacune d'entre elles va générer une spore qui sera libérée lorsque la membrane de la cellule mère sera rompue.

Ces êtres sont considérés comme les êtres les plus primitifs, car leur système est plus simple que celui des êtres multicellulaires, dont nous parlerons plus tard. De plus, contrairement à ce qu'ils peuvent paraître, ils représentent la majorité des êtres vivants qui peuplent notre planète et ils vivent dans des endroits très reculés où les autres formes de vie ne peuvent se développer.

Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences - Définition et caractéristiques des organismes unicellulaires

Exemples d'organismes unicellulaires

Les organismes unicellulaires comptent sur la présence des représentants de certains royaumes d'êtres vivants, tels que :

Voici quelques exemples plus concrets d'organismes unicellulaires :

  • Des levures telles que Saccharomyces cerevisae, la levure utilisée pour faire de la bière.
  • Escherichia coli, bactérie.
  • Toxoplasma gondii, protozoaire responsable de la toxoplasmose.
  • Trypanosoma cruzi, protozoaire qui cause la maladie de Chagas.
  • Trichomonas vaginalis.
  • Candida albicans, champignon responsable de la candidose.
  • Mycobacterium tuberulosis, bactérie responsable de la tuberculose.
  • Neisseria gonorrhoeae, bactérie responsable de la gonorrhée.
  • Mycoplasma pneumoniae, bactérie responsable de la pneumonie.
  • Clostridium botulinum, bactérie responsable du botulisme.
  • pneumocoques (bactéries)
  • Staphylocoque (bactérie)
  • Dinoflagellés (protistes).
  • Certaines algues unicellulaires telles que les diatomées
  • Paracémie (protiste).

Définition et caractéristiques des organismes pluricellulaires

Les pluricellulaires ou multicellulaires, comme leur nom l'indique et par opposition aux unicellulaires, sont ceux qui sont constitués de deux ou plusieurs cellules eucaryotes. Ce sont donc des organismes plus complexes que les unicellulaires.

Ces organismes multicellulaires sont issus d'un organisme unicellulaire primitif. Bien que le processus par lequel ce saut vers la pluricellularité s'est produit soit l'une des grandes inconnues et qu'il existe plusieurs hypothèses à son sujet, on sait qu'il s'est produit plusieurs fois simultanément dans différents groupes évolutifs d'organismes divers, tels que les animaux, les plantes terrestres, les algues et les champignons.

En fait, tous les organismes multicellulaires actuels sont issus d'une seule cellule, c'est-à-dire qu'ils commencent tous leur vie en tant qu'organismes unicellulaires, comme le zygote, qui est la cellule résultant de l'union des gamètes mâles et femelles lors de la fécondation. Cette cellule se divise et se multiplie, donnant naissance à un organisme multicellulaire dont les cellules vont subir des processus de différenciation et travailler ensemble pour former les tissus, les organes et les systèmes qui constituent le corps de l'individu. Dans certains groupes d'espèces plus simples, comme les éponges, de véritables tissus ne se forment pas et leurs cellules fonctionnent de manière plus indépendante.

Les cellules des organismes multicellulaires se reproduisent de manière asexuée par deux processus : la mitose, qui donne naissance à des cellules filles identiques à la cellule mère et dotées du même nombre de chromosomes, et la méiose, qui est un processus cellulaire reproductif destiné à donner naissance à des gamètes, des cellules sexuelles, dotées de la moitié du patrimoine génétique. La reproduction des organismes multicellulaires est également très variée et peut être soit une reproduction sexuée, soit une reproduction asexuée.

Exemples d'organismes pluricellulaires

Il existe une grande diversité d'organismes multicellulaires, mais il ne faut pas oublier que les êtres vivants unicellulaires sont bien plus nombreux les pluricellulaires. Pourtant, si l'on veut donner quelques exemples d'êtres multicellulaires, on en trouve un large éventail, des champignons aux animaux et aux plantes :

  • Tous les animaux vertébrés, qui appartiennent au règne animal, comme les mammifères, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens, les poissons, et tous les organismes invertébrés, comme les éponges, les annélides, les arthropodes, etc.
  • Parmi les plantes et les algues, comme pluricellulaires, on retrouve les algues vertes, les algues rouges, les algues brunes et toute la variété des plantes terrestres, comme les mousses, les hépatiques, les angiospermes ou les gymnospermes.
  • Tous les champignons, sauf les levures unicellulaires.
Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences - Exemples d'organismes pluricellulaires

Différences entre unicellulaire et pluricellulaire

Maintenant que vous savez ce que sont les unicellulaires et pluricellulaires, nous allons maintenant parler de leurs différences. Voici les principales différences entre les organismes unicellulaires et pluricellulaires :

  • La principale différence, comme nous l'avons dit au début, est le nombre de cellules que possèdent ces êtres vivants. Les organismes unicellulaires n'ont qu'une seule cellule et les organismes multicellulaires en ont plusieurs.
  • Les organismes unicellulaires peuvent faire partie des groupes procaryotes et eucaryotes, tandis que les organismes multicellulaires ne peuvent faire partie que du groupe d'organismes vivants eucaryotes.
  • Il existe une différence de taille entre les organismes unicellulaires et multicellulaires, les premiers étant généralement plus petits que les seconds.
  • Les organismes vivants unicellulaires sont plus résistants aux conditions environnementales extrêmes que les organismes vivants multicellulaires.
  • Les organismes vivants unicellulaires ne forment pas de structures complexes, comme les tissus, les organes et les systèmes, alors que les organismes vivants multicellulaires en sont capables.

Vous pouvez voir ci-dessous le tableau comparatif des différences entre les organismes unicellulaires et multicellulaires.

Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences - Différences entre unicellulaire et pluricellulaire

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences
1 sur 4
Organismes unicellulaires et pluricellulaires : exemples et différences

Retour en haut