Animaux sauvages

Méduses qui ne piquent pas

 
Giulia Graziati
Par Giulia Graziati. 10 juillet 2024
Méduses qui ne piquent pas

Est-ce qu'il y a des méduses qui ne piquent pas ? La réponse est non, car toutes les méduses ont des organites urticants, mais toutes ne sont pas suffisamment toxiques pour provoquer des piqûres douloureuses. En fait, certaines méduses piquent très peu, c'est par exemple le cas de la méduse œuf au plat ou la Crystal Jelly, dont le venin n'a que peu ou pas d'effet sur l'homme.

Est-ce que vous avez envie d'en apprendre plus sur les méduses qui ne piquent pas ? Eh bien, il ne vous reste plus qu'à poursuivre la lecture de cet article de ProjetEcolo ! Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Types de méduses
Index
  1. Est-ce qu'il y a des méduses qui ne piquent pas ?
  2. Méduse oeuf au plat
  3. Méduse commune
  4. Crystal Jelly
  5. Porpite
  6. Cloche flottante
  7. Discomedusa lobata

Est-ce qu'il y a des méduses qui ne piquent pas ?

Il est faux de dire qu'il existe des méduses qui ne "piquent" pas, car toutes les méduses possèdent des cnidocytes. La plupart des cnidocytes se trouvent dans les bras oraux et les tentacules marginaux des méduses. Les cnidocytes sont des cellules urticantes spécialisées, utilisées pour capturer des proies et pour se défendre contre les prédateurs. À l'intérieur de chaque cellule se trouve un nématocyste, une capsule contenant du venin et un filament enroulé. Des changements de pression, de température ou de contact physique avec une proie potentielle peuvent activer ces cellules, provoquant la libération du venin de la capsule.

Bien que les rencontres entre humains et méduses sont souvent fortuites, toutes les piqûres ne sont pas douloureuses. Certaines espèces ont une faible capacité de piqûre et n'ont que peu ou pas d'effet sur la santé humaine. Il est toutefois recommandé de ne pas toucher les méduses, quelles qu'elles soient, car il peut toujours y avoir une réaction cutanée après le contact. Voyons maintenant quelles sont méduses qui "ne piquent pas" ou plutôt quelles sont les méduses inoffensives pour l'homme !

Méduse oeuf au plat

La méduse œuf au plat (Cotylorhiza tuberculata) se distingue des méduses non urticantes, car elle pique peu et n'a que peu ou pas d'effet sur l'homme. C'est une espèce pélagique qui habite aussi bien les côtes que les eaux profondes de la mer Méditerranée.

Son ombrelle est aplatie, brun jaunâtre, avec un renflement central orange, ce qui lui donne l'aspect d'un œuf au plat vu d'en haut, d'où son nom commun. Elle est dépourvue de tentacules marginaux, mais possède huit bras buccaux avec trois appendices en forme de bouton à leur extrémité. Elle est souvent accompagnée de crabes et de certains poissons qui l'utilisent comme refuge dans les premiers stades de leur vie.

Dans l'article suivant on vous parle des différents types de méduses !

Méduses qui ne piquent pas - Méduse oeuf au plat

Méduse commune

La méduse commune (Aurelia aurita) est une espèce peu urticante qui est presque inoffensive pour l'homme et qui ne provoquera chez nous qu'une simple irritation au niveau de la la zone de contact. Elle est cosmopolite et l'une des méduses les plus abondantes, présente dans les eaux du monde entier, à l'exception des pôles, dans les eaux très froides. Son ombrelle est aplatie, transparente et peut atteindre 25 centimètres de diamètre. Quatre organes reproducteurs en forme de fer à cheval, blanchâtres, jaunâtres ou légèrement rosés sont visibles sur l'ombrelle. Ses quatre bras oraux sont allongés et comportent des centaines de tentacules marginaux courts et fins.

Dans l'article suivant on vous parle en détails de l'anatomie de la méduse !

Méduses qui ne piquent pas - Méduse commune

Crystal Jelly

La Crystal Jelly (Aequorea forskalea) est une hydroméduse considérée comme une méduse qui ne pique pas. Elle a une ombrelle aplatie et translucide avec des canaux radiaux bleus, qui font jusqu'à 40 centimètres de diamètre. Elle a un grand nombre de tentacules fins et n'a pas de bras buccaux. Elle est présente dans les eaux tempérées et tropicales, dans les zones côtières et littorales, et apparaît parfois en pleine mer. Elle est fréquente en Méditerranée, surtout au printemps, et peut former de grands bancs. Les espèces du genre Aequorea sont bioluminescentes grâce à la présence d'une protéine appelée aequorine.

Dans cet article on vous dit tout sur la bioluminescence !

Méduses qui ne piquent pas - Crystal Jelly

Porpite

La porpite (Porpita porpita) est une hydroméduse qui habite habituellement les eaux tropicales et subtropicales des océans Pacifique, Atlantique et Indien, de la mer Méditerranée et l'Est de la mer d'Arabie. Son disque peut mesurer 5 centimètres et se compose de deux parties : un flotteur dur, rempli de gaz, au centre, et une colonie d'hydroïdes bleu foncé, violets ou jaunes, qui ressemblent à des tentacules. La piqûre de la porpite est légèrement urticante et elle peut provoquer une légère irritation de la peau.

Méduses qui ne piquent pas - Porpite

Cloche flottante

La cloche flottante (Phyllorhiza punctata) est une espèce indigène de l'océan Pacifique que l'on retrouve de l'Australie au Japon et qui a été introduite jusqu'à devenir une espèce envahissante dans de nombreuses autres régions du monde. Elle peut atteindre jusqu'à 50 centimètres de diamètre, mais des spécimens de plus de 70 centimètres ont été trouvés. L'un de ses traits caractéristiques est la présence de taches blanches uniformément réparties. Comme les quatre autres spécimens mentionnés ci-dessus, son venin est peu toxique et sa piqûre n'est pas très irritante, de sorte qu'elle est généralement considérée comme une méduse qui ne pique pas.

Découvrez si les méduses ont des yeux !

Méduses qui ne piquent pas - Cloche flottante

Discomedusa lobata

Discomedusa lobata est une espèce de méduse que l'on retrouve surtout dans les eaux côtières de l'Atlantique. Elle se distingue par son ombrelle aplatie et lobée, qui peut atteindre jusqu'à 15 cm de diamètre, et dont la couleur varie du blanc au brun clair. Elle a des tentacules relativement courts et est équipée de nématocystes. Son effet urticant est assez faible pour les êtres humains. Cette espèce est souvent confondue avec Aurelia spp. et la caractéristique qui permet de les différencier est associée aux gonades, qui sont en forme de fer à cheval chez Aurelia spp. alors que chez D. lobata, elles occupent tout le périmètre de l'ombrelle.

Vous connaissez dorénavant les méduses qui ne piquent pas, découvrez maintenant les méduses les plus dangereuses !

Méduses qui ne piquent pas - Discomedusa lobata
Image: Club de Inmersión Biología

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Méduses qui ne piquent pas, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux sauvages.

Bibliographie
  • Marambio, M., Salazar, J., Ballesteros, A., & Gili, J. M. (2021). Dosier del proyecto La Mar de Medusas.
  • Marambio, M., Ballesteros, A., López-Castillo, L., Fuentes, V., & Gili, J. M. (2021). Guía de identificación de medusas y otros organismos gelatinosos.
  • Ruppert, E.E y Barnes, R.D. (1994). Zoología de invertebrados. Sexta edición.
Écrire un commentaire
Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Image: Club de Inmersión Biología
1 sur 7
Méduses qui ne piquent pas