menu
Partager

Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 29 septembre 2022
Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire

Connu sous le nom de Cabiaï ou Capybara, cet animal est le plus grand rongeur vivant au monde. Il appartient à la famille des Caviidés et son nom scientifique est Hydrochoerus hydrochaeris, qui signifie en grec "porc d'eau". Ce sont des animaux très amicaux et sociables, ce qui a déjà été prouvé par de nombreuses interactions avec d'autres espèces. Si vous souhaitez en savoir plus sur les caractéristiques du capybara, son habitat et son régime alimentaire, nous vous invitons à lire l'article suivant de ProjetÉcolo.

Caractéristiques du capybara

Comme nous l'avons déjà mentionné, c'est un gros rongeur, un adulte pouvant peser environ 55 kg, mais ce n'est pas tout, voici 10 caractéristiques du capybara :

  • Son corps est robuste : en forme de tonneau, avec une grosse tête et un long museau.
  • Il a des pattes courtes et fortes : les pattes antérieures ont 4 doigts et les pattes postérieures 3 doigts, tous deux dotés d'épaisses griffes et de membranes interdigitales.
  • Ils ont un pelage rugueux : tout leur corps est recouvert d'un pelage brunâtre rugueux.
  • Les yeux, les oreilles et les narines sont petits : ils sont situés sur le sommet de la tête, de sorte que lorsqu'ils vont dans l'eau, ils peuvent voir, entendre et respirer au-dessus de la surface sans trop dépasser.
  • Il existe un dimorphisme sexuel : le mâle, contrairement à la femelle, possède une protubérance de 2 cm sur le museau, sur laquelle se trouve une glande sébacée qu'il utilise pour marquer son territoire.
  • Ils ont des glandes sudoripares : en fait, ce sont les seuls rongeurs à en avoir.
  • Comme les autres rongeurs, leurs incisives poussent en permanence : ils doivent constamment ronger pour les user.
  • Ils peuvent plonger dans l'eau : lorsqu'ils se sentent menacés, ils le font souvent pour échapper à leurs prédateurs. Et qui sont-ils ? Ce sont les jaguars ou les ocelots, qui sont les plus grands prédateurs de cet animal.
  • Leur queue est courte : en fait, on ne la voit pas.
  • Ils peuvent vivre jusqu'à 10 ans : s'ils sont à l'état sauvage. S'ils sont en captivité, ils peuvent vivre jusqu'à 15 ans.

N'hésitez pas à consulter ce post sur Les prédateurs et les proies : exemples et caractéristiques pour plus d'informations sur le sujet.

Où vit le capybara ?

À ce stade, vous vous demandez peut-être où vit le capybara. Il s'agit d'un mammifère originaire d'Amérique du Sud. Il est actuellement distribué au Panama et dans une grande partie de l'Amérique du Sud et on peut en apercevoir jusque dans la province de Buenos Aires en Argentine.

Il est noble en termes de types d'écosystèmes, et on peut le trouver dans les savanes, les forêts et les jungles, les prairies et les broussailles, pour autant que le lieu réponde aux trois caractéristiques fondamentales :

  • Il doit y avoir un plan d'eau à proximité, qu'il s'agisse de rivières, d'étangs ou de ruisseaux, où le capybara peut se reproduire, réguler sa température et se protéger.
  • Il doit y avoir des zones proches pour le pâturage et l'alimentation.
  • Il doit y avoir des zones sèches pour le repos et l'élevage des jeunes.

Comme vous l'aurez remarqué, il est terrestre et semi-aquatique. D'une manière générale, il est largement répandu, et dans certaines régions, il a même réussi à étendre son aire de distribution. Cependant, dans d'autres, sa population a été réduite en raison du braconnage, tant pour la consommation de viande que de cuir.

Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire - Où vit le capybara ?

Alimentation du capybara

C'est un animal herbivore ; le capybara en guarani signifie "seigneur de l'herbe". Il se nourrit principalement de plantes aquatiques, de graminées et d'autres herbes de marais. Mais ils consomment également des fleurs, des fruits et des graines, et utilisent l'écorce des arbres pour ronger et user leurs incisives.

Il s'agit d'un facteur très important pour la fertilité des sols, car il restitue au sol, en quelques heures, l'azote qu'il consomme par son urine, permettant ainsi le cycle de cet élément nutritif.

D'autre part, il contribue à la régulation de la croissance démographique d'autres animaux qui s'en nourrissent, comme les félins, les renards, les anacondas et les caïmans, entre autres.

Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire - Alimentation du capybara

Comportement du capybara

C'est un animal grégaire qui vit en grands groupes de 6 à 30 individus. Au sein de ces communautés, on trouve un mâle dominant et plusieurs femelles, des petits et d'autres mâles subordonnés. Ils ont tendance à organiser l'espace où ils vivent, c'est-à-dire qu'il y a des zones pour paître, d'autres pour se reposer et d'autres pour se baigner et, lorsqu'ils se déplacent, ils le font en file indienne.

Ils sont territoriaux, les mâles, les femelles et les juvéniles sortant pour se battre lorsque d'autres individus envahissent leur territoire. Ils sont plus actifs le matin et le soir, pendant la journée ils se reposent parmi la végétation et par temps très chaud ils vont dans l'eau pour réguler leur température.

S'ils vivent près d'environnements avec une activité humaine, ils se déplacent la nuit. Ils peuvent communiquer entre eux en émettant des signaux tels que :

  • Saut.
  • L'ébouriffage des cheveux.
  • Sifflement.
  • Grognement.
  • Cris ressemblant à des aboiements en cas d'alarme.
Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire - Comportement du capybara

Reproduction du capybara

Ils peuvent se reproduire toute l'année, mais surtout au printemps et en été. Les femelles et les mâles atteignent leur maturité sexuelle entre un an et demi et deux ans et le type de reproduction implique un mâle avec plusieurs femelles.

Lorsque la femelle est en chaleur, elle dégage une odeur particulière et siffle par le nez, avertissant le mâle, qui lui fait la cour en la suivant et en frottant sa zone génitale. Lorsque la femelle l'accepte, elle entre dans l'eau, attend le mâle et la copulation a lieu.

La femelle donne généralement naissance à une portée par an, donnant naissance à quatre petits en moyenne. Ils sont nés à un stade avancé de développement :

  • Ils sont de grande taille, c'est-à-dire qu'ils pèsent environ 2 kg.
  • Ils sont couverts de poils.
  • Leurs yeux sont ouverts.
  • Ils peuvent se déplacer en quelques heures et ingérer des aliments solides en quelques jours.

La femelle possède 4 ou 5 paires de seins et allaite les jeunes en position debout, généralement dans des buissons denses.

Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire - Reproduction du capybara

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux sauvages.

Bibliographie
  • ArgentiNat. Disponible en: https://www.argentinat.org/taxa/74442-Hydrochoerus-hydrochaeris
  • Arteaga MC, Jorgenson JP. (2007). Hábitos de desplazamiento y dieta del capibara (Hydrochoerus hydrochaeris) en la amazonia colombiana. Mastozoología Neotropical 14(1):11-17. Disponible en: http://www.scielo.org.ar/pdf/mznt/v14n1/v14n1a02.pdf
  • BioWeb. Disponible en: https://bioweb.bio/faunaweb/mammaliaweb/FichaEspecie/Hydrochoerus%20hydrochaeris
  • Categorización de los mamíferos de Argentina. Disponible en: https://cma.sarem.org.ar/es/especie-nativa/hydrochoerus-hydrochaeris
  • Sistema de Información Geográfico. Disponible en: https://sib.gob.ar/especies/hydrochoerus-hydrochaeris

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire
1 sur 5
Capybara : caractéristiques, habitat et régime alimentaire

Retour en haut