Phénomènes météorologiques

Virga : définition et formation

 
Germán Portillo
Par Germán Portillo. 9 janvier 2024
Virga : définition et formation

L'atmosphère terrestre est terre d'une complexité de phénomènes météorologiques peu connus. Parmi eux, la virga. C'est un phénomène atmosphérique qui, bien qu'il soit inconnu de beaucoup, est un processus unique dans la dynamique des précipitations. Définie comme la pluie ou la neige qui tombe depuis les nuages qui s'évapore ou se sublime avant d'atteindre le sol, la virga présente des caractéristiques essentielles pour l'interaction entre les couches supérieures et inférieures de l'atmosphère.

Dans cet article Virga : définition et formation de ProjetEcolo, nous allons vous expliquer ce qu'est la virga et comment elle se forme et nous conclurons en vous parlant d'autres types de précipitations similaires.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Cumulonimbus : définition et formation

Index

  1. Définition de virga
  2. Où se produit la virga ?
  3. Formation de la virga
  4. Virga extraterrestre
  5. Précipitations semblables à la virga

Définition de virga

La virga est un phénomène météorologique qui fait référence aux précipitations, de pluie ou de neige, des nuages de la basse atmosphère qui n'atteignent pas la surface de la terre. En d'autres termes, la virga c'est la pluie ou la neige qui tombe des nuages qui s'évapore ou se sublime avant d'atteindre le sol.

Ce phénomène se produit lorsque des gouttes de pluie ou des cristaux de neige se forment dans les nuages à une altitude considérable et que, pendant leur descente, ils rencontrent des conditions atmosphériques qui favorisent l'évaporation avant d'atteindre le sol. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, comme la présence d'air sec dans les basses couches de l'atmosphère ou le réchauffement de l'air environnant qui évapore les gouttes avant qu'elles n'atteignent la surface.

Virga : définition et formation - Définition de virga

Où se produit la virga ?

La virga est généralement observée dans les régions arides ou dans les climats où l'humidité de la basse atmosphère est faible. Bien que les précipitations n'atteignent pas le sol, la virga peut indiquer la présence de nuages à développement vertical, tels que les nuages d'orage, capables de générer des précipitations, mais dont les conditions dans la couche inférieure les empêchent d'atteindre effectivement le sol.

D'un point de vue météorologique, la virga peut être un élément important dans la compréhension des schémas météorologiques et de la dynamique atmosphérique. En outre, son observation peut avoir un impact sur les prévisions météorologiques, car elle indique la présence de nuages et la possibilité que des conditions météorologiques défavorables se développent dans la région.

Formation de la virga

La formation de la virga implique plusieurs processus atmosphériques et des conditions spécifiques qui affectent les gouttes de pluie ou les cristaux de neige lorsqu'ils tombent des nuages. Voici les conditions atmosphériques qui doivent être réunies pour que la virga se forme :

  • Formation des nuages : la première phase commence avec la formation des nuages dans l'atmosphère. Les nuages se forment lorsque l'air humide s'élève, ensuite se refroidit et que la vapeur d'eau contenue dans l'air se condense en petites particules d'eau ou en cristaux de glace. Ces particules s'agglutinent pour former des nuages. Découvrez comment se forment les nuages !
  • Développement vertical des nuages : pour qu'il y ait virga, il faut que les nuages se développent verticalement, comme les nuages d'orage ou les cumulonimbus. Ces nuages peuvent s'étendre à de grandes hauteurs dans l'atmosphère.
  • Croissance des gouttes de pluie ou des cristaux de neige : à l'intérieur de ces nuages, les gouttes de pluie ou les cristaux de neige continuent de croître en entrant en collision et en fusionnant avec d'autres particules. Dans le cas de la pluie, les gouttelettes peuvent croître par coalescence, c'est-à-dire qu'elles fusionnent avec d'autres gouttelettes plus petites.
  • Descente : les gouttes de pluie ou les cristaux de neige, désormais plus gros, commencent à descendre du nuage sous l'effet de la gravité. Au cours de leur descente, ils sont soumis à des courants ascendants et descendants à l'intérieur du nuage.
  • Conditions atmosphériques défavorables : les virgas se forment lorsque les conditions atmosphériques dans les couches inférieures ne permettent pas aux précipitations d'atteindre la surface. Cela peut être dû à la présence d'air sec dans ces couches ou à un réchauffement de l'air environnant.
  • Évaporation ou sublimation : lorsque les gouttes de pluie ou les cristaux de neige descendent dans les couches d'air inférieures, ils rencontrent des conditions qui favorisent l'évaporation (dans le cas des gouttes de pluie) ou la sublimation (dans le cas des cristaux de neige). Ces processus transforment l'eau en vapeur avant qu'elle n'atteigne le sol.
Virga : définition et formation - Formation de la virga

Virga extraterrestre

Bien que ce ne soit pas comme sur la Terre, on a déjà observé ce phénomène météorologique sur la planète Vénus. Vénus possède une atmosphère dense composée principalement de dioxyde de carbone, avec des traces de nuages d'acide sulfurique, et sa surface est dominée par des températures élevées et une pression atmosphérique écrasante.

Sur Vénus, les conditions qui favorisent la formation de virgas ne sont pas les mêmes que celles que l'on trouve sur Terre. Cependant, l'atmosphère de Vénus est tellement dense et opaque que les gouttes de pluie n'atteignent pas des altitudes significatives avant de s'évaporer. L'atmosphère de Vénus produit des pluies d'acide sulfurique qui, en raison de la chaleur intense qui règne à sa surface, tombent et s'évaporent avant d'atteindre le sol.

Précipitations semblables à la virga

Plusieurs phénomènes liés aux précipitations présentent des similitudes avec la virga, car ils impliquent également la formation de gouttes de pluie ou de cristaux de neige qui n'atteignent pas le sol. Voici quelques-uns de ces phénomènes :

  • Queues de virga : ce phénomène est similaire à la virga, mais au lieu que les précipitations s'évaporent avant d'atteindre le sol, elles se déplacent horizontalement grâce aux vents des altitudes plus basses. Dans ce cas, des gouttes de pluie ou des cristaux de neige se forment dans les nuages et tombent et les courants d'air les emportent vers des altitudes plus basses avant qu'ils n'atteignent le sol.
  • Brouillard virga : Bien que le brouillard ne soit pas une forme de précipitation, on peut observer dans certaines situations un phénomène appelé "brouillard virga". Ce phénomène se produit lorsque la brume rencontre une couche d'air plus humide et plus proche du sol. Bien que les précipitations n'atteignent pas le sol dans leur état d'origine, l'humidité supplémentaire dans l'atmosphère près du sol peut finir par se condenser pour former du brouillard.
  • Précipitations par évaporation : semblables à la virga, les précipitations par évaporation se produisent lorsque des gouttes de pluie ou des cristaux de neige se forment dans les nuages mais s'évaporent avant d'atteindre le sol en raison de conditions sèches dans les basses couches de l'atmosphère. Ce phénomène est courant dans les régions où l'air est sec et où l'évaporation se produit rapidement pendant qu'il pleut.

Découvrez tout sur les trombes marines !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Virga : définition et formation, nous vous recommandons de consulter la catégorie Phénomènes météorologiques.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 3
Virga : définition et formation