menu
Partager

Santé environnementale : définition et exemples

 
Par Elisa Poch, Rédactrice. 26 mars 2021
Santé environnementale : définition et exemples

La santé environnementale désigne l'influence des facteurs environnementaux sur la santé des personnes. Ces facteurs peuvent être de nature biologique, chimique, sociale ou autre. La santé environnementale a, en outre, d'autres objectifs, parmi lesquels nous pouvons souligner l'évaluation, le contrôle et la correction des facteurs qui peuvent avoir un effet négatif sur la santé des personnes.

Si vous voulez savoir ce qu'est la santé environnementale, sa définition et ses exemples, nous vous l’expliquons en détail dans cet article de ProjetEcolo, Santé environnementale : définitions et exemples !

Cela pourrait aussi vous intéresser : L'impact environnemental - Définition et exemples

Qu'est-ce que la santé environnementale ?

Comme nous l'avons dit, la santé environnementale s'attache à évaluer, contrôler et corriger les facteurs qui ont un impact négatif sur la santé des personnes. Ainsi, le concept de santé environnementale est associé à la lutte contre la pollution. Par exemple, une centrale électrique qui émet de grandes quantités de fumée toxique et dont les rejets polluent l'eau constitue un problème de santé environnementale, car elle peut causer toutes sortes de choses, de l'empoisonnement à l'augmentation de l'incidence de certains types de cancers humains.

La santé environnementale prend également en compte le point de vue sanitaire, par exemple :

  • Contrôler l'approvisionnement en eau.
  • Suivi du calendrier de vaccination des enfants.
  • Évaluation du système d'égouts.
  • Vérifier l'hygiène de la communauté ou du lieu de travail.
Santé environnementale : définition et exemples - Qu'est-ce que la santé environnementale ?

Facteurs qui influent sur la santé environnementale

Il est possible de diviser les facteurs environnementaux qui influencent la santé en 3 groupes principaux :

Facteurs physiques

Ils sont eux-mêmes répartis en plusieurs catégories :

  • Facteurs atmosphériques : il s'agit des facteurs liés à la qualité de l'air et au changement climatique. Ces facteurs influencent notre humeur et notre santé physique. Par exemple, les douleurs osseuses dues à l'humidité ou les maladies respiratoires et les allergies dues aux changements brusques de température.
  • Facteurs sidéraux : ce sont les facteurs généraux de notre planète tels que les facteurs solaires, lunaires et cométaires. Ces facteurs influencent les conditions environnementales et donc la santé environnementale.
  • Autres facteurs : tels que ceux découlant de l'utilisation d'appareils ménagers ou d'équipements informatiques, de machines industrielles, de l'accès à l'électricité, de l'accès à l'eau potable, de l'accès à une alimentation variée ou de l'accès à la scolarité.

Facteurs chimiques

Les facteurs chimiques sont ceux qui influencent le plus fréquemment la santé environnementale, car ils sont présents dans l'air, l'eau et les produits de consommation courante et peuvent pénétrer dans l'organisme par les voies respiratoires et digestives ou par contact direct avec la peau ou les muqueuses. L'action de ces facteurs peut être individuelle ou combinée avec d'autres facteurs.

Parmi ces facteurs, on trouve des métaux ou des non-métaux, à l'état solide ou liquide, dont certains sont des éléments inorganiques naturels comme le mercure ou le plomb et peuvent être inhalés, ingérés ou absorbés, d'autres sont des éléments organiques naturels et d'autres encore sont des composés synthétiques, comme les pesticides ou les herbicides utilisés en agriculture.

Facteurs biologiques

Ces facteurs comprennent les bactéries, les virus, les parasites (unicellulaires ou multicellulaires et leurs toxines), les mycoplasmes, les champignons, les levures et leurs mycotoxines, les légumes et les allergènes d'origine biologique.

La santé environnementale dans la population : quelques exemples

Un exemple de mauvaise santé environnementale peut être trouvé dans les zones marginales des villes où les gens vivent dans des situations qui peuvent affecter négativement leur santé. Prenons l'exemple d'un enfant vivant dans l'une de ces zones, comme une favela. Cet enfant peut avoir des problèmes de scolarité, un environnement social négatif, une mauvaise éducation ou un manque d'accès à certains soins et services de base. En effet, un logement insalubre ou une mauvaise alimentation sont plusieurs des facteurs analysés par la santé environnementale. Même deux personnes ayant le même patrimoine génétique auront des états de santé différents si l'une vit dans une zone sans accès à l'eau potable et n’a pas une alimentation saine et l'autre dans un environnement ayant accès à toutes les commodités et ayant une alimentation saine.

Ces situations représentent un danger pour la santé des personnes. Pour y faire face, les experts en santé environnementale mettent en œuvre différentes stratégies pour combattre les risques sanitaires et, surtout, pour lutter contre les situations sociales et environnementales néfastes. Ces professionnels doivent également établir un diagnostic correct de ces situations et, pour cela, ils doivent se rendre sur le terrain pour les observer directement, car ces situations ne peuvent être comprises qu'à partir d'une expérience personnelle et non seulement comme un simple exercice théorique.

Santé environnementale : définition et exemples - La santé environnementale dans la population : quelques exemples

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Santé environnementale : définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Santé environnementale.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Santé environnementale : définition et exemples
1 sur 3
Santé environnementale : définition et exemples

Retour en haut