menu
Partager

Niveau trophique : Définition, rôle et exemples

 
Par Sandra Ropero Portillo, Environnementaliste. 28 mars 2022
Niveau trophique : Définition, rôle et exemples

Un écosystème est formé par le biotope, qui est l'environnement physique ainsi que tous les facteurs environnementaux qui le caractérisent (lumière, eau, température, salinité, pH...) et par la biocénose, qui englobe tous les organismes qui vivent dans le biotope. Ces organismes vivants établissent non seulement des interactions et des relations avec le biotope, mais ils en créent aussi entre eux.

Dans cet article Niveau trophique : Définition, rôle et exemples de ProjetEcolo, nous allons vous parler des relations qui existent entre les organismes et entre les organismes et l'environnement, pour ce faire, nous ferons référence aux niveaux trophiques de la chaîne alimentaire. Ainsi, si vous souhaitez en apprendre plus à ce propos, on vous invite à poursuivre la lecture de cet article afin de tout savoir à propos des niveaux trophiques !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Chaîne trophique - Définition et exemple

Qu'est-ce qu'un niveau trophique - Définition

Quand on parle des niveaux trophiques d'un écosystème on fait référence à chacun des ensembles des organismes qui se caractérisent pour avoir la même position dans la chaîne alimentaire. En d'autres termes, il s'agit de la classification des espèces ou des organismes en fonction de la manière dont ils obtiennent leur nourriture, c'est-à-dire la matière et l'énergie, de l'environnement de leur entourage direct.

Il existe donc plusieurs niveaux trophiques et tous peuvent être organisés sur une pyramide trophique ou des schémas similaires. Entre les différents niveaux se produisent les relations trophiques, c'est-à-dire que certains se nourrissent d'autres, ce qui nous permet de voir se manifester leschaînes trophiques ou réseaux trophiques.

Niveau trophique : Définition, rôle et exemples - Qu'est-ce qu'un niveau trophique - Définition

Quels sont les niveaux trophiques ?

Si vous vous demandez quels sont les niveaux trophiques, sachez qu'ils sont divers et interdépendants. Voyons les en détails :

Producteurs

Pour qu'un écosystème fonctionne, il a besoin d'une source d'énergie. Dans le cas de notre planète, la principale source d'énergie que nous avons est le soleil. L'énergie solaire est captée par des organismes autotrophes qui présentent dans leurs cellules des structures capables de transformer l'énergie du soleil en énergie chimique. Un clair exemple en est la présence de chlorophylle dans les feuilles des plantes, car cette dernière permet aux plantes de produire leur propre matière organique à partir d'une substance non organique (eau, dioxyde de carbone) grâce à une source d'énergie. C'est en raison de leur capacité à produire qu'ils sont appelés des organismes producteurs et c'est aussi la raison pour laquelle ils se trouvent au début des niveaux trophiques. producteurs

Consommateurs

Le niveau suivant de la chaîne alimentaire, aussi appelé chaîne trophique, est celui des consommateurs. Parmi les consommateurs, on retrouve des consommateurs primaires, secondaires et tertiaires. Ils ont tous en commun d'être des organismes hétérotrophes, c'est-à-dire qu'ils ne disposent pas de structures leur permettent de synthétiser leur propre matière organique, ils doivent donc la prendre déjà synthétisée. Néanmoins, ils ne se nourrissent pas tous de la même manière :

  • Consommateurs primaires : ce sont des herbivores qui se nourrissent d'organismes producteurs (plantes).
  • Consommateurs secondaires : organismes carnivores qui se nourrissent de consommateurs primaires et secondaires (animaux herbivores, autres carnivores et omnivores). Les organismes omnivores, qui se nourrissent à la fois de consommateurs primaires (animaux herbivores, carnivores ou autres omnivores) et d'organismes producteurs (plantes), sont aussi généralement inclus dans la catégorie des consommateurs secondaires.
  • Consommateurs tertiaires : ce sont des carnivores qui se nourrissent d'autres consommateurs primaires et secondaires, mais qui n'ont pratiquement pas de prédateurs. Ces animaux se trouvent donc au sommet de la pyramide trophique. On les appelle aussi des superprédateurs.

Décomposeurs

Avec les décomposeurs, on a affaire au dernier niveau trophique de la chaîne alimentaire, car la matière organique synthétisée est passé de producteurs à consommateurs herbivores et ensuite aux carnivores, jusqu'à a atteindre la fin de la chaîne trophique.

Les organismes meurent et ils entrent en décomposition grâce à l'actuation des organismes décomposeurs, qui sont normalement des bactéries et des champignons, mais il y'en a d'autres. Ces organismes sont chargés de transformer la matière organique en une matière plus simple, comme la matière inorganique. Cette matière inorganique, comme nous venons de le dire, est celle qu'utilisent les organismes producteurs pour générer de la matière organique grâce à une source d'énergie. Par conséquent, cette matière inorganique passerait au premier niveau trophique, concluant ainsi le cycle de la matière des écosystèmes et recommençant.

Bien que nous venons de parler de la transmission de la matière organique d'un niveau à l'autre, il existe également un flux d'énergie entre les niveaux trophiques. Il ne faut pas oublier que l'énergie solaire est transformée par les producteurs en énergie chimique et celle-ci est transmise d'un niveau à l'autre, et on estime que la quantité d'énergie transmise est de 10%. Grâce à cette énergie, l'organisme peut assurer ses fonctions vitales.

Niveau trophique : Définition, rôle et exemples - Quels sont les niveaux trophiques ?

Exemples de niveaux trophiques et chaînes trophiques

Maintenant que vous connaissez la définition de niveaux trophiques, nous avons décidé de vous montrer certains exemples de chaînes trophiques dans lesquelles nous différencions leurs niveaux trophiques :

  • Le phytoplancton est formé d'organismes végétaux, par conséquent, il appartient au niveau des producteurs. Il est consommé par des petits crustacées qui sont par la suite mangés par des petits poissons. Enfin, les petits poissons (anchois) sont la proie de plus gros poissons (sardines), et les poissons encore plus gros peuvent avoir des prédateurs encore plus gros (requins). Lorsque ces êtres vivants meurent, des espèces charognardes telles que les crabes se chargent du processus de décomposition.
  • Les animaux tels que les lapins sont des consommateurs primaires d'herbes et de plantes, mais ils sont mangés par des animaux carnivores (consommateurs secondaires), comme le sont les renards ou les couguars, et lorsque ces derniers meurent, ils se transforment en nourriture pour les oiseaux nécrophages.
  • Les larves de mouche se situent au niveau des décomposeurs, car elles se nourrissent de chair en décomposition. Lorsqu'elles atteignent le stade adulte, elles servent de nourriture aux araignées, et ces dernières sont mangées par des animaux tels que les ratons laveurs, qui finissent par servir de nourriture aux serpents carnivores.

Bien que nous ayons donné des exemples de chaînes trophiques, nous sommes plus proches de la réalité si nous parlons de réseaux alimentaires. Il s'agit d'une interrelation plus complexe, impliquant toutes les espèces à différents niveaux. Un organisme ne se nourrit pas uniquement d'une espèce, mais son régime alimentaire peut être composé de l'apport de différentes espèces, ou il peut être consommé par différentes espèces. Par exemple, un lapin peut être la nourriture d'un puma ou d'un renard, et ces carnivores se nourrissent à leur tour non seulement de lapins, mais aussi d'oiseaux par exemple.

Découvrez en plus à propos de la chaîne trophique !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Niveau trophique : Définition, rôle et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Niveau trophique : Définition, rôle et exemples
1 sur 3
Niveau trophique : Définition, rôle et exemples

Retour en haut