menu
Partager

Gemmation : Définition et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 7 septembre 2022
Gemmation : Définition et exemples

Comme l'a si bien dit Malcolm dans Jurassic Park : "La vie trouve toujours un chemin". Une preuve de cette affirmation est bien l'immense variété de processus reproductifs que les êtres vivants ont développé afin de perpétuer leurs espèces.

Est-ce que vous saviez qu'il y a des processus reproductifs pour lesquels il n'y a pas besoin d'un couple reproducteur ? Les êtres vivants qui se reproduisent de manière asexuée ont la capacité de produire une descendance sans avoir des gamètes sexuels et sans processus de fécondation !

Les petits organismes, les invertébrés, les plantes et les microbes utilisent généralement des processus asexués pour se reproduire. Dans cet article Gemmation : Définition et exemples de ProjetEcolo, on a eu envie de vous parler de la gemmation ! Est-ce que vous savez de quoi il s'agit ? Non ? Eh bien... Ça tombe bien ! car on vous en donne la définition qu'on illustrera à l'aide d'exemples triés sur le volet !

Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Cellule procaryote : Schéma, caractéristiques et fonctions

Qu'est-ce que la gemmation - Définition

La gemmation, aussi appelée bourgeonnement, est un type de reproduction asexué qui permet la formation d'un nouvel individu à partir d'un segment provenant d'un autre individu préexistant.

Ce segment est un genre de protubérance appelé "bourgeon" qui apparait sur le corps du géniteur et qui pousse petit à petit. Dès qu'il a atteint une certaine taille (maturité), nous avons affaire à un nouvel individu complètement formé. Selon l'espèce, ce nouvel individu peut rester collé à son géniteur afin de former une colonie ou il peut s'en détacher pour devenir un organisme complètement indépendant.

Si vous souhaitez etoffer vos connaissances sur la reproduction asexuée, c'est par ici : Reproduction asexuée : Définition, modes et exemples.

Types de gemmation

Il existe trois types de gemmation ou bourgeonnement : la gemmation exogène, endodiogène et endopolygénique. Voyons les en détails :

  • Bourgeonnement exogène : également appelé gemmation exogène, il s'agit d'un type de gemmation durant lequel le bourgeon se développe à l'extérieur de l'organisme. Il est facile à distinguer et comprend la croissance externe d'un ou plusieurs bourgeons.
  • Endodiogénie : type de bourgeonnement interne dans lequel deux bourgeons se développent simultanément à l'intérieur de la membrane plasmique de la cellule mère. Il est courant chez les organismes unicellulaires.
  • Endopolygénèse : un type de bourgeonnement interne dans lequel plus de deux bourgeons se développent simultanément à l'intérieur de la membrane plasmique de la cellule mère. Il est ¡courant¡ chez les organismes unicellulaires.

Quelques-unes des caractéristiques de la gemmation sont :

  • La gemmation implique la division inégale de l'individu parent.
  • Le bourgeonnement implique la division du noyau de la cellule par mitose. Découvrez la différence entre la mitose et la méiose !
  • Le processus de gemmation des animaux ne se produit que chez les invertébrés.
  • Comme pour les autres types de reproduction asexuée, le bourgeonnement ne requiert qu'un seul parent.
  • Comme pour les autres types de reproduction asexuée, l'organisme issu du bourgeonnement est exactement identique à son géniteur. En d'autres termes, cela veut dire que la progéniture et le géniteur ont exactement le même matériel génétique (sauf en cas de mutation).
  • Comme il n'y a pas de variabilité génétique entre les parents et la descendance, les espèces qui se reproduisent exclusivement par bourgeonnement sont très sensibles aux maladies. À long terme, cela augmente leur possibilité de disparaître.
  • Comparé à d'autres types de reproduction comme la reproduction sexuée avec fécondation interne, le bourgeonnement est un processus rapide et simple.
  • Bien qu'ils soient très similaires, le bourgeonnement et la fragmentation sont des processus reproductifs différents. Lors de la fragmentation, l'individu parent se divise en une ou plusieurs parties pour produire une descendance. Ce processus implique l'amputation de ses membres ou d'une autre partie de son corps pour donner vie à un nouvel organisme indépendant. La fragmentation est très courante chez les vers de terre et les étoiles de mer.
  • Si les conditions sont favorables, le bourgeon produit par un organisme unicellulaire peut simultanément produire son propre bourgeon.

La gemmation pour les plantes et les animaux

Voyons quelles sont les plantes et quels sont les animaux qui se reproduisent par gemmation :

  • La gemmation chez les organismes unicellulaires se produit chez les champignons, comme la levure de bière (Saccharomyces cerevisiae), chez les protozoaires (Toxoplasma gondii) et les bactéries comme celles appartenant aux genres Streptococcus, Hyphomicrobium, Rickettsia et Ancalomicrobium. Les plantes qui produisent des tubercules, des stolons, des rhizomes et des bulbes se reproduisent également par bourgeonnement. Les pommes de terre, les tulipes, le gingembre, les fraises et les oignons en sont de clairs exemples.
  • La gemmation chez les animaux est très rare et se produit exclusivement chez les invertébrés tels que les éponges, les coraux, les anémones, les hydres et les ectoproctes.

Poursuivez votre lecture et découvrez quelques exemples d'organismes qui se reproduisent par gemmation.

 

Gemmation des éponges de mer

Les éponges de mer sont des animaux simples et primitifs appartenant au Phylum Porifera. Ce sont des invertébrés aquatiques aux cellules totipotentes qui peuvent aussi bien se reproduire d'une manière sexuée qu'asexuée. Lors de la reproduction asexuée, elles produisent des bourgeons ou des gemmules qui finissent par se détacher pour générer des nouveaux individus.

  • Les espèces d'éponges qui vivent en eau douce (appartenant à la famille Spongillidae) produisent des gemmules plus complexes et mieux organisées.
  • Les éponges d'eau de mer produisent généralement des gemmules plus simples.

 

 

Gemmation : Définition et exemples - Gemmation des éponges de mer

Gemmation des tulipes

Les tulipes sont un genre de plantes appartenant à la famille des Liliaceae. Elles suivent une reproduction asexuée par multiplication végétative, un processus au cours duquel le parent tulipe produit des tiges souterraines charnues appelées bulbes.

Les bulbes de la progéniture poussent à partir du bulbe principal (celui du parent) et se développent jusqu'à atteindre la maturité nécessaire à la croissance de nouveaux individus.

Découvrez comment planter des tulipes !

Gemmation : Définition et exemples - Gemmation des tulipes

Gemmation de la levure de bière

La levure de bière (Saccharomyces cerevisiae) est un champignon unicellulaire d'importance commerciale. Elle est utilisée dans la production de vin, de bière, de kumis, de pain et de compléments alimentaires et elle peut se reproduire aussi bien sexuellement qu'asexuellement.

  • Reproduction asexuée : se fait par bourgeonnement. Le processus commence par le gonflement de la membrane plasmique de l'individu parent. Puis son noyau se divise et le noyau fille passe dans le bourgeon. Enfin, le bourgeon se sépare et devient un individu indépendant. La cellule fille est toujours plus petite que son parent.
  • Reproduction sexuée : elle est très importante car elle permet la variation génétique au sein de la population, ce qui diminue le risque d'extinction. Ce type de reproduction est plutôt rare.

Découvrez tout sur la classification des champignons !

Gemmation : Définition et exemples - Gemmation de la levure de bière

Gemmation des hydres

Les hydres sont des animaux aquatiques appartenant au phylum des Cnidaires. Ce sont des invertébrés propres aux eaux douces qui mesurent à peine quelques millimètres et qui ont la capacité de régénérer quelques parties de leur corps. Elles sont hermaphrodites qui se reproduisent aussi bien sexuellement qu'asexuellement. Quand il y a assez de nourriture et que les conditions environnementales sont favorables, elles se reproduisent par exogène.

Si le sujet vous intéresse, on vous propose de découvrir quelques plantes hermaphrodites !

 

Gemmation : Définition et exemples - Gemmation des hydres

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Gemmation : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • Proyecto Biosfera. (s. f.). Proyecto Biosfera. Ministerio de Educación. Gobierno de España. Disponible sur : http://recursos.cnice.mec.es/biosfera/alumno/2ESO/Reprodycoordinacion/contenidos3.htm
  • Ancalomicrobium. Oxford Reference. Disponible sur : https://www.oxfordreference.com/view/10.1093/oi/authority.20110803095411181
  • Diferencia entre gemación y fragmentación. (2015). Wikiteka. Disponible sur : https://www.wikiteka.com/apuntes/diferencia-gemacion-fragmentacion/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Gemmation : Définition et exemples
1 sur 5
Gemmation : Définition et exemples

Retour en haut