menu
Partager

Espèces clé de voûte - Définition et exemples

Par Blandine Vicent, Traductrice. 7 décembre 2021
Espèces clé de voûte - Définition et exemples

Les écosystèmes fonctionnent en parfait équilibre grâce aux interactions entre les organismes. Toutes les espèces sont vitales pour les écosystèmes, mais il existe un type d'espèces dont l'élimination entraînerait une réaction en chaîne catastrophique : les espèces clés de voûte. Dans cet article de ProjetÉcolo, nous allons expliquer la définition d'espèce clé de voûte, ce qu'elles sont et quelques exemples, ainsi que leur importance.

Qu'est-ce qu'une espèce clé de voûte et quels types d'espèces existe-t-il ?

Une espèce clé de voûte consiste en un organisme qui joue un rôle important dans la dynamique des populations et dont la disparition aurait des effets catastrophiques sur l'écosystème, avec des conséquences disproportionnées par rapport aux effectifs qu'elles représentent. Une espèce clé de voûte se caractérise de la façon suivante :

  • Avoir un effet sur l'abondance d'autres espèces.
  • Modifier la structure d'une communauté.
  • Ils exercent un effet d'attraction sur les niveaux trophiques inférieurs : ils leur fournissent des ressources indispensables.
  • Empêcher le monopole des espèces dominantes.

Importance des espèces clés de voûte

L'analogie de l'arc de cercle permet d'illustrer l'importance et l'influence des espèces clé de voûte sur la structure des communautés. Dans cette analogie avec l'arche, une pièce d'angle est placée au centre de l'arche et fournit une structure et un soutien, tout comme les espèces clé de voûte. Si elle était déplacée, l'arche tomberait.

Le rôle important joué par les espèces clé de voûte a été exploité par l'homme pour restaurer les écosystèmes dégradés. Ces zones ont intégré des espèces qui avaient été initialement éliminées, notamment par la chasse, le changement climatique ou le changement d'affectation des sols. Au fur et à mesure que l'équilibre est rétabli par la réintégration d'espèces clé de voûte, la multiplication en cascade d'espèces précédemment sous pression peut être déclenchée.

Les espèces clés peuvent être à la fois de grands prédateurs et de petites plantes. Il existe quatre types d'espèces clé de voûte, que l'on peut classer comme ceci :

  • Prédateurs
  • Mutualistes
  • Ingénieurs en écosystèmes
  • Herbivores

Par la suite, nous allons examiner dans cet article plusieurs exemples d'espèces clé de voûte et certaines de leurs caractéristiques.

Prédateurs ou régulateurs de population

Ce type d'espèce clé de voûte de la chaîne alimentaire se charge de la régulation et du contrôle des proies. Les prédateurs ou régulateurs de population sont au sommet de la chaîne alimentaire. Ce contrôle entraîne un effet domino qui affecte de façon descendante les espèces de la chaîne alimentaire et influençant même les communautés végétales. En l'absence de ces espèces clés de voûte, les animaux herbivores pourraient consommer tellement de plantes que même l'oxygène disponible risquerait d'être épuisé.

Étoiles de mer et moules

Le concept d'espèce clé de voûte a été inventé lorsque Bob Paine a découvert que s'il retirait les étoiles de mer d'un petit écosystème, les moules commençaient à se reproduire de manière excessive. Quinze autres espèces du site ont complètement disparu en raison de leur déplacement par les moules. Si vous enlevez une de ces autres espèces, cela ne crée pas le même effet. Les étoiles de mer sont des prédateurs de moules et tout l'équilibre de l'écosystème de ces eaux en dépend.

Requin tigre

Le requin tigre habite les eaux tropicales peu profondes. On l'appelle l'éboueur des mers, car il peut se nourrir de pratiquement tout : poissons, dugongs, tortues, crustacés, dauphins et déchets humains. C'est un prédateur supérieur qui joue un rôle important dans l'équilibre de la chaîne alimentaire marine. Il peut consommer des animaux blessés ou fraîchement morts, contribuant ainsi à maintenir les eaux propres. En consommant de nombreux herbivores, ils contribuent à les empêcher de surconsommer des espèces végétales ou algales, qui jouent un rôle important dans la production globale d'oxygène.

Espèces clé de voûte - Définition et exemples - Prédateurs ou régulateurs de population

Mutualistes

Le mutualisme est un type d'interaction entre espèces, lesquelles bénéficient de leur association. Ainsi, les relations étroites entre ces espèces peuvent créer des ponts entre les différents règnes biologiques.

Les abeilles et la pollinisation

L'humanité dépend des populations d'abeilles. Cela est dû à l'important travail de pollinisation qu'effectuent les abeilles. Pour se nourrir, elles consomment le nectar des fleurs et, ce faisant, favorisent le transport du pollen afin que la fécondation puisse avoir lieu. C'est ce processus qui donne lieu au développement et à la reproduction des fruits et des plantes. Les cultures et les plantes constituent la base de notre approvisionnement alimentaire, dont dépendent l'économie, le marché du travail, l'industrie et les services écosystémiques. Aujourd'hui, les communautés d'abeilles sont en déclin en raison de l'utilisation excessive de pesticides et du changement climatique, ce qui nous rapproche de l'insécurité alimentaire.

Jetez un coup d'œil à cet article pour en savoir plus sur le cycle de vie des abeilles et Comment les abeilles communiquent entre elles.

Espèces clé de voûte - Définition et exemples - Mutualistes

Ingénieurs d'écosystème

Ce sont des espèces clés de voûte qui modifient physiquement leur environnement, comme des ingénieurs qui transforment et construisent. Elles peuvent être ingénieures autogènes, ce qui signifie que leur organisme se modifie lui-même, ou des ingénieurs allogènes, induisant une modification des matériaux de l'environnement par des méthodes mécaniques ou physiques.

Mangroves

Il s'agit d'une espèce ingénieure de type autogène, qui possède des racines protégeant le rivage des vagues, de l'érosion éolienne et hydrique ou de l'eau. Les mangroves constituent également un écosystème qui accueille de nombreuses espèces, comme les mollusques ou les oiseaux migrateurs. Dans ces autres articles, vous trouverez plus d'informations sur Qu'est-ce qu'une mangrove, ses caractéristiques et les types d'érosion qui existent.

Lianes et branches arboricoles

Ce type d'espèce clé de voûte d'un écosystème est important, car les arbres étendent leurs branches là où les oiseaux se perchent. Ils peuvent aussi avoir des extensions flexibles, comme les lianes, qui sont utiles aux animaux pour se soutenir ou se déplacer.

Palo fierro, producteur d'ombre

Olneya tesota est un arbre du désert de Sonora au Mexique dont la canopée est unique parmi les espèces du désert, car elle crée un motif dense de branches et de feuilles qui se chevauchent. Contrairement à d'autres arbres, les branches ne poussent généralement pas près du tronc, ce qui crée une très grande zone d'abri. Ce sont des arbres à feuilles persistantes qui vivent jusqu'à 800 ans, créant ainsi un micro-habitat constant. Chaque hectare de palo fierro concentre 100 espèces végétales, et il a été observé qu'en sa présence, l'abondance des plantes dépasse 100%, la hauteur des cactus colonnaires augmente de 87% et la richesse des espèces de 60%.

Les castors et l'entretien des forêts

Les castors coupent les troncs d'arbres avec leurs dents pointues pour créer des barrages où ils accumulent l'eau leur servant à construire leur habitat, qui est également utilisé par plusieurs autres espèces. Grâce à cette fonction, les forêts se débarrassent des arbres faibles ou âgés afin de se renouveler constamment. C'est un type d'ingénierie allogène.

Poissons-perroquets, producteur de sable

Les poissons-perroquets sont responsables de la majeure partie de la production de sable. Ces poissons de la famille des Scaridae ont des dents groupées qui forment une sorte de bec, avec lequel ils rongent les coraux morts. Après les avoir ingérés, ils les défèquent sous forme de sable. En plus de leur rôle important dans la formation du sol, ils aident à éliminer les coraux flétris, permettant ainsi à de nouveaux coraux sains de se développer.

Espèces clé de voûte - Définition et exemples - Ingénieurs d'écosystème

Herbivores

Ces espèces clés de voûte sont impliquées dans les communautés végétales et, à leur tour, dans les autres organismes qui dépendent de ces plantes. Elles ont également contribué à la sélection naturelle, lorsque les plantes ont dû développer des mécanismes de défense, influençant ainsi la capacité d'adaptation des plantes.

Cerf de Virginie

Odocoileus virginianus se nourrit de graminées et d'arbustes, mais au-delà de l'effet direct sur cette végétation, il a également un effet indirect sur de nombreuses espèces animales. Une étude[1] a expérimenté en érigeant des clôtures dans le parc national de Cuyahoga aux États-Unis pour empêcher les cerfs de Virginie d'entrer, tout en laissant d'autres sites de contrôle libres d'accès où il leur était permis de pénétrer. Ils ont observé que les sites où les cerfs étaient autorisés à brouter et à paître présentaient un pourcentage plus élevé des effectifs de différentes espèces par rapport au site fermé. Les animaux qui bénéficient indirectement du caractère herbivore du cerf vont des salamandres aux serpents en passant par les invertébrés.

Pour en savoir plus sur les animaux herbivores : ce qu'ils sont et des exemples, consultez cet article de PlanèteÉcolo.

Espèces clé de voûte - Définition et exemples - Herbivores

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Espèces clé de voûte - Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biodiversité.

Références
  1. Greenwald, K.R., Petit, L.J. and WAITE, T.A. (2008). Indirect Effects of a Keystone Herbivore Elevate Local Animal Diversity. The Journal of Wildlife Management, 72: 1318-1321.
Bibliographie
  • Ronzón, R. (2009). Desempeño de indicadores de especie clave para evaluar perturbaciones en ecosistemas arrecifales Maestría en Manejo de Recursos Marinos Thesis. Instituto Politécnico Nacional. Centro Interdisciplinario de Ciencias Marinas, La Paz, B.C.S., México xii, 153 h.
  • BBC News Mundo. (2020). «Especies clave»: la esperanza para recuperación de los ecosistemas degradados. Disponible sur : https://www.elnacional.com/bbc-news-mundo/especies-clave-la-esperanza-para-recuperacion-de-los-ecosistemas-degradados/
  • National Geographic. (2019). Keystone species. Disponible sur : https://www.nationalgeographic.org/encyclopedia/keystone-species/
  • Davic, R. (2002) Herbivores as keystone predators. Conservation Ecology (2): r8. Disponible sur https://www.ecologyandsociety.org/vol6/iss2/resp8/
  • Poelman, E., Kessler, A. (2016). Keystone Herbivores and the Evolution of Plant Defenses. Disponible sur https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S136013851600008X

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Sylvie Massucco
Très intéressant. Je ne connaissais pas cette notion.
Merci.
Espèces clé de voûte - Définition et exemples
1 sur 5
Espèces clé de voûte - Définition et exemples

Retour en haut