menu
Partager

Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ?

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 18 novembre 2021
Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ?

Les orangs-outans sont des animaux appartenant au genre Pongo, à l'ordre des primates et à la classe des mammifères. Ils constituent un groupe d'hominidés composé de trois espèces de grands singes originaires d'Asie du Sud-Est : l'orang-outan de Bornéo (Pongo pygmaeus), l'orang-outan de Sumatra (Pongo abelii) et l'orang-outan de Tapanuli (Pongo tapanuliensis). Ils se caractérisent par une longue fourrure rousse, un régime alimentaire herbivore et de très longs bras. Ils peuvent vivre plus de 60 ans en captivité, sont arboricoles, mesurent de 1,2 à 2 mètres et pèsent de 30 à plus de 120 kg, ce qui en fait les deuxièmes plus grands primates du monde. Ils partagent plus de 96 % de leurs gènes avec les humains et sont si intelligents qu'ils peuvent fabriquer et utiliser des outils et apprendre à communiquer en utilisant le langage des signes et les lexigrammes.

Au cours des deux dernières décennies, on entend de plus en plus souvent parler des orangs-outans. Au-delà d'être intéressante ou porteuse d'espoir, cette initiative est aussi regrettable qu'inquiétante : les médias tentent de sensibiliser le public au déclin accéléré et inexorable des populations d'orangs-outans, des animaux qui se rapprochent de plus en plus de l'extinction. Lisez cet article intéressant de ProjetÉcolo sur les raisons pour lesquelles les orangs-outans sont en danger d'extinction et découvrez le nombre d'orangs-outans restant dans le monde, les menaces qui les mènent à cette triste situation et comment nous pouvons les aider.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?

Les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ?

Au cours des trois ou quatre dernières décennies, la population d'orangs-outans a diminué de 50 à 80 %, ce qui, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), place les trois espèces d'orangs-outans dans le groupe des espèces gravement menacées. Lorsqu'une espèce est en danger critique d'extinction, il est très probable qu'elle s'éteigne à l'état sauvage ou qu'elle disparaisse complètement dans un avenir proche.

De nombreuses associations scientifiques s'accordent à dire que la situation des orangs-outans est réellement critique. En 2016, le magazine espagnol Muy Interesante a déclaré qu'entre 2 000 et 3 000 orangs-outans meurent chaque année aux mains des braconniers[1]. Le site officiel de l'Institut Max Planck d'anthropologie évolutive a publié en 2018 un article affirmant qu'entre les années 1999 et 2015, la population d'orangs-outans de Bornéo avait été réduite de plus de 100 000 individus[2]. Toujours en 2018, National Geographic a publié un article affirmant que la population d'orangs-outans sauvages pourrait subir un déclin d'environ 45 000 individus seulement en raison de la perte d'habitat au cours des 35 prochaines années[3].

A l'heure actuelle, on sait que la population d'orangs-outans sauvages (tous les individus des trois espèces confondues) ne dépasse pas 120 000 spécimens. Le site officiel de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) fournit les données suivantes :

  • La population d'orangs-outans de Bornéo est estimée à 55 000 individus en 2004 et diminue au fil des années (dernières informations mises à jour en 2016)[4].
  • La population d'orangs-outans de Sumatra est estimée à près de 13 600 individus et diminue au fil des années (dernière mise à jour en 2017)[5].
  • La population d'orangs-outans de Tapanuli est estimée à moins de 800 individus et diminue au fil des années (dernières informations mises à jour en 2017)[6].

Des études plus récentes et optimistes, comme celle du World Wide Fund For Nature (WWF), affirment que la population d'orangs-outans de Bornéo dépasse 104 000 individus et celle des orangs-outans de Sumatra 13 800 individus[7].

La situation actuelle des orangs-outans est largement due à l'activité humaine, ce qui explique principalement pourquoi ils sont au bord de l'extinction. Les points suivants de notre article analysent en détail les diverses menaces qui pèsent sur les orangs-outans.

Braconnage et trafic illégal

Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ? La principale cause du déclin de la population d'orangs-outans est le braconnage et le trafic illégal. Selon diverses sources, entre 2 000 et 3 000 orangs-outans sont tués chaque année, et pour chaque orang-outan dont le passage en contrebande est réussi, trois autres meurent au cours du processus de capture et de transfert. Bien que la législation indonésienne et malaisienne interdise de capturer, blesser ou tuer des orangs-outans et que la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) restreigne le commerce et l'exportation d'orangs-outans, la chasse et les trafics illégaux se poursuivent. Les orangs-outans sont tués pour être conservés comme trophées de chasse, pour éviter qu'ils n'endommagent les cultures, pour fabriquer des amulettes ou pour consommer leur viande et leurs organes, car diverses cultures leur attribuent des propriétés magiques, médicinales et/ou aphrodisiaques.

La grande majorité des orangs-outans faisant l'objet d'un trafic illégal sont des bébés séparés de leur mère. Ils sont capturés et vendus au marché noir pour plusieurs milliers de dollars à des cirques, des propriétaires d'animaux exotiques, etc.

Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ? - Braconnage et trafic illégal

Réduction de l'habitat de l'orang-outan

D'innombrables hectares de jungles et de forêts en Indonésie et en Malaisie sont déboisés chaque année pour faire place à des activités humaines telles que l'agriculture, l'élevage de bétail, l'exploitation minière et la construction. Les industries telles que l'huile de palme, le bois, le riz, le caoutchouc naturel et le pétrole font que l'habitat des orangs-outans conjointement à celui d'autres animaux gravement menacés, comme le tigre de Malaisie, le pangolin de Malaisie, le tigre de Sumatra et le rhinocéros de Sumatra, se réduit à vue d'œil d'année en année.

La réduction de l'habitat entraîne la segmentation et l'isolement des populations d'orangs-outans, ce qui rend difficile leur reproduction et leur alimentation, affecte leur variabilité génétique et encourage la concurrence et les conflits territoriaux. Un nombre important d'orangs-outans sont tués chaque année par des engins de construction et des feux de forêt provoqués par l'homme.

Pour en savoir plus sur les 20 problèmes environnementaux - Solutions et exposé sur l'environnement, nous vous invitons à poursuivre votre lecture avec notre article consacré au sujet.

Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ? - Réduction de l'habitat de l'orang-outan

Faible taux de reproduction

Les orangs-outans ont un taux de reproduction extrêmement faible. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 11 ans, ont généralement leur première progéniture vers l'âge de 14 ans et en ont 4 ou 5 au maximum au cours de leur vie.

La période de gestation des orangs-outans est de 8 à 9 mois et les petits sont dépendants de leur mère pendant les 5 à 11 premières années de leur vie. Ils sont donc les petits les plus dépendants de leur mère dans le règne animal.

Si une femelle en période de gestation a des rapports sexuels avec un mâle fertile, elle a très peu de chances de tomber enceinte. Si un petit est orphelin avant l'âge de 5 ans, il est fort probable qu'il ne survivra pas. Bien que les orangs-outans mâles soient polygames et obligent souvent les femelles à copuler avec eux par la force, ils ne sont pas habitués à l'infanticide, car lorsqu'un petit meurt, la mère ne peut pas tomber enceinte immédiatement, comme c'est le cas chez d'autres espèces.

Changement climatique

La hausse des températures, la diminution des précipitations, la dégradation des sols, les incendies de forêt et les sécheresses extrêmes ne sont que quelques-unes des conséquences du changement climatique actuel. Tous ces facteurs nuisent considérablement aux orangs-outans en réduisant leurs habitats, en limitant leurs sources de nourriture et d'eau, en segmentant et en isolant leurs populations et en provoquant l'affaiblissement, la maladie et, dans le pire des cas, la mort des individus.

Si cet article vous a plus, nous vous conseillons de vous renseigner concernant les sujets suivants :

Comment éviter l'extinction de l'orang-outan

Une intervention humaine immédiate est indispensable pour stopper ou ralentir le déclin des populations d'orangs-outans. Si l'on n'investit pas dans des programmes de reproduction, si l'on ne met pas un terme à la destruction massive des habitats et si l'on n'éradique pas la chasse et le trafic illicites, les orangs-outans pourraient avoir disparu d'ici l'année 2050. La question générale est donc la suivante : comment pouvons-nous aider les orangs-outans en danger pour éviter qu'ils ne s'éteignent ?

De nombreuses associations et fondations scientifiques et environnementales du monde entier travaillent à la conservation des orangs-outans. En sensibilisant les communautés et en réhabilitant et relocalisant les spécimens vulnérables, par exemple, ces organisations ont réussi à sauver la vie de nombreux orangs-outans menacés.

Depuis chez nous, nous pouvons contribuer à leur cause par des dons, du bénévolat et la diffusion d'informations véridiques et objectives sur leur conservation. Une autre façon de collaborer à la préservation des orangs-outans depuis chez soi est de réduire l'impact environnemental par une consommation écologique. Cela inclut la consommation de produits respectueux de l'environnement, la réduction de la quantité de déchets et de pollution produite au cours de l'année et le recyclage. Il est important d'opter pour des produits contenant de l'huile de palme qui sont fabriqués de manière durable et écologique ou qui n'en contiennent pas, car la culture de l'huile de palme est l'une des principales causes de la destruction de l'habitat des orangs-outans.

Les mesures les plus importantes à prendre sont celles des États d'Indonésie, de Malaisie et des pays asiatiques voisins. Voici quelques-unes des réformes que leurs gouvernements peuvent mettre en œuvre pour aider les orangs-outans :

  • Reboisement intensif des forêts et des jungles dégradées par l'activité humaine.
  • La création de nouveaux et plus grands parcs nationaux et sanctuaires de vie sauvage où les conditions de développement des populations d'orangs-outans sont favorables.
  • Le financement des programmes de reproduction et de conservation des orangs-outans.
  • La mise en œuvre de règles et de lois strictes régissant les secteurs de l'agriculture, de l'élevage, des mines, de la construction, de la fabrication et de l'énergie.
  • L'application de sanctions sévères pour ceux qui chassent ou trafiquent les orangs-outans.

Enfin, si notre article Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction vous a intéressé, nous vous invitons à regarder ci-dessous une vidéo expliquant quels sont les animaux menacés d'extinction en 2021.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux en voie de disparition.

Références
  1. Abraham Alonso. (11 de julio del 2016). Revista Muy Interesante. Los orangutanes de Borneo, en peligro crítico: https://www.muyinteresante.es/naturaleza/articulo/los-orangutanes-de-borneo-en-peligro-critico-111468223466
  2. MV, SAW, HK/SJ/HR. (15 de febrero de 2018). Instituto Max Planck de Antropología Evolutiva. Dramatic decline of Bornean orangutans: https://www.mpg.de/11939623/orang-utans-decline
  3. Alec Forssmann. (15 de febrero de 2018). National Geograohic España. La población de orangutanes de Borneo ha perdido más de 100.000 animales en los últimos 16 años: https://www.nationalgeographic.com.es/naturaleza/actualidad/poblacion-orangutanes-borneo-perdido-mas-100000-animales-los-ultimos-anos_12394
  4. Ancrenaz, M., Gumal, M., Marshall, A.J., Meijaard, E., Wich , S.A. & Husson, S. 2016. Pongo pygmaeus (errata version published in 2018). The IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T17975A123809220: https://www.iucnredlist.org/species/17975/123809220
  5. Singleton, I., Wich , S.A., Nowak, M., Usher, G. & Utami-Atmoko, S.S. 2017. Pongo abelii (errata version published in 2018). The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T121097935A123797627: https://www.iucnredlist.org/species/121097935/123797627
  6. Nowak, M.G., Rianti, P., Wich , S.A., Meijaard, E. & Fredriksson, G. 2017. Pongo tapanuliensis. The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T120588639A120588662: https://www.iucnredlist.org/species/120588639/120588662
  7. Fondo Mundial para la Naturaleza (WWF). ESPECIES Y HÁBITATS: ORANGUTÁN: https://www.wwf.es/nuestro_trabajo/especies_y_habitats/orangutan/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ?
1 sur 3
Pourquoi les orangs-outans sont-ils menacés d'extinction ?

Retour en haut