menu
Partager

Disparition de la biodiversité : causes et conséquences

 
Par Antoine Decrouy. 25 mars 2021
Disparition de la biodiversité : causes et conséquences

La disparition de la biodiversité et la perte de la biodiversité est un des plus gros problème de notre belle planète. Malheureusement, il semblerait que les humains, et leur vision égoïste du monde, aient oublié qu'il existe des formes de vie au-delà des villes et des gratte-ciels et que la nature est bien plus qu'un réservoir de ressources naturelles. Même si présentement la prise de conscience de nos sociétés est en augmentation, le chemin est encore long et ardu et depuis ProjetEcolo on a eu envie d'apporter notre petite pierre à cet édifice. Pour que vous puissiez rejoindre cette initiative, on va prendre le temps de vous parler de la disparition de la biodiversité, de ses causes et de ses conséquences.

Qu'est-ce que la biodiversité et quelle est son importance ?

Le terme de biodiversité fait référence à toute la variété des êtes vivants de la planète, des organismes individuels jusqu'aux écosystèmes complexes qu'ils forment, comme des prairies, des forêts, des jungles, des écosystèmes d'eau douce, d'eau salée, etc...

La biodiversité est un aspect très important étant donné que, en plus d'avoir une valeur intrinsèque, elle nous offre une grande quantité de services et de biens qui sont vitaux pour notre survie en tant qu'espèce (aliment, eau, matières premières, ressources naturelles...) et nous en dépendons forcément d'une manière ou d'une autre.

Dans la vidéo ci-jointe on vous dit tout sur les écosystèmes !

Causes de la disparition de biodiversité

Présentement il existe un très grave problème qui gangrène les environnements naturels, et qui, à pas de géants, provoque la disparition des écosystèmes terrestres et de toute la biodiversité qu'ils hébergent. On estime que, sur les 47.000 espèces enregistrées, environ 36% se trouvent en risque d'extinction. Il faut également prendre en compte que cette disparition se produit aussi à un rythme effréné dans les environnements aquatiques. Cette perte de la biodiversité est provoquée par plusieurs facteurs, parmi lesquels se trouvent :

  • Surexploitation de l'environnement
  • Perte des habitats des espèces
  • Pollution de l'environnement
  • Introduction des espèces exotiques envahissantes
  • Effets néfastes du changement climatique

Surexploitation de l'environnement

La surexploitation de l'environnement fait référence à l'utilisation non contrôlée des ressources naturelles que peut offrir un écosystème déterminé. Ça se produit quand le taux d'extraction de ces ressources est supérieur au taux de régénération naturel.

Quand on fait référence aux ressources qui s'extraient de l'environnement, on peut aussi faire référence aux individus qui vivent dans ces écosystèmes, de sorte que le rythme auquel ils sont extraits est supérieur au rythme auquel ils se reproduisent, provoquant ainsi une diminution vertigineuse des spécimens. Ce phénomène a été observé chez de nombreuses espèces animales comme les baleines, les cerfs ou certaines espèces de poissons. Les principales activités qui produisent cette surexploitation sont la chasse, le commerce illégal d'espèces animales, la pêche, l'exploitation forestière ou l'agriculture.

Les conséquences de la surexploitation sont évidentes, si elle n'est pas contrôlée, elle amènera de nombreuses espèces au bord de l'extinction.

Perte d'habitats

Une autre des causes responsables de la disparition de la biodiversité est la perte des habitats dans lequel vivent certaines espèces. Les habitats sont détruits quand les écosystèmes sont modifiés pour satisfaire les besoins de l'être humain par le biais d'activités comme la déforestation ou le drainage des zones humides et par la transformation des jungles et des forêts en champs agricoles.

La transformation de ces espaces naturels n'a pas à être intégrale, étant donné que peut aussi se produire un changement partiel qui aura également des conséquences sur la structure, la composition ou la fonction des écosystèmes, affectant aussi bien les espèces que les services que nous obtenons d'eux.

La transformation des zones naturelles peut provoquer la fragmentation des habitats, ce qui veut dire qu'ils se divisent en ayant des effets négatifs comme peut l'être "l'effet de bordure". Ce dit phénomène se produit dans les zones où deux habitats naturels ou deux communautés structurellement différentes et voisines entrent en contact. Un clair exemple est ce qui se passerait quand se construirait une voie de communication, comme une route, au travers d'une forêt.

Comme nous l'avons dit précédemment, la destruction des habitats, intégrale ou partielle, a des conséquences sur les espèces, étant donné que celles dont la mobilité est réduite peuvent souffrir de menaces provoquées par la réduction de son écosystème. Une incapacité de ces espèces à se déplacer comme elles le souhaiteraient, une composition de leur écosystème modifiée, seront donc des causes directes des altérations subies par l'extraction humaines des espèces ou des ressources naturelles de ce dit écosystème.

Disparition de la biodiversité : causes et conséquences - Perte d'habitats

Pollution de l'environnement

La pollution de l'environnement au travers de plusieurs substances chimiques a de sérieuses répercussions sur la biodiversité. Ces substances peuvent affecter l'air, l'eau ou les sols et parmi elles se trouvent les fertilisants et pesticides, les matériaux plastiques ou le déversement de divers déchets agricoles et environnementaux provenant d'activités industrielles, d'élevage, agricoles et urbaines. En plus, dérivée de ce type d'activités, la combustion de combustibles fossiles produit des acides comme du soufre et du carbone qui se précipitent en pluies acides, ce qui entraîne des effets néfastes sur les écosystèmes au niveau reproductif et alimentaire.

Néanmoins, les substances chimiques ne sont pas les seuls contaminants qui affectent la biodiversité, car il y a d'autres sources de pollution, comme le sont :

La pollution acoustique

Elle fait que la majorité des espèces fuient les zones aux hauts niveaux de pollution acoustique, surtout les espèces qui ont des capacités auditives plus aiguës comme le sont les rongeurs, les chauves-souris ou les hiboux. Certaines espèces d'oiseaux sont très sensibles aux niveaux élevés de sons car ils compliquent leur communication ainsi que leurs rites reproductifs.

La pollution lumineuse

La pollution lumineuse produit des changements dans les biorythmes de plusieurs espèces. Pour exemple, certains rouges-gorges européens chantent la nuit face à un puissant éclairage artificiel qui leur donne une fausse impression de jour.

La pollution thermique

Elle a des effets encore inconnus, même si on sait que les organismes les plus affectés sont les aquatiques. Ces derniers peuvent se voir affectés en raison de la faible disponibilité d'oxygène, car quand la température augmente, la solubilité de l'eau diminue. En outre, peuvent aussi se produire des changements dans les taux d'alimentation, de reproduction, de développement embryonnaire et de croissance. En ce qui concerne ce dernier point, le sexe de certains reptiles est déterminé durant le développement embryonnaire par la température à laquelle se trouvent les œufs durant l'incubation, comme c'est le cas de nos copines les tortues, les crocodiles et de certains lézards.

Introduction d'espèces envahissantes

Sont appelées espèces envahissantes celles qui produisent des changements dans les écosystèmes dans lesquelles elles sont introduites, déplaçant les espèces autochtones. Ces changements éco systémiques que produisent les espèces envahissantes peuvent interférer dans la composition des écosystèmes, leur structure ou dans les processus vitaux qui existent entre les espèces qui y vivent.

L'introduction de ces espèces peut se produire de manière volontaire ou involontaire, et de nos jours elle a augmenté de manière significative. La dangerosité des espèces envahissantes est qu'elles ne trouvent pas de concurrence de la part des espèces autochtones. Par conséquent, les espèces autochtones se voient déplacées, pouvant finir par mourir et disparaître. En outre, ces espèces qui viennent d'endroits éloignés peuvent s'avérer être porteuses de maladies, mettant en danger notre santé.

Changement climatique

Le changement climatique englobe les altérations qui se produisent sur le climat actuel de la Terre et sur les écosystèmes. Il est plus que probable que avant la fin du siècle, le changement climatique soit le principal responsable de la perte de diversité biologique.

Il affecte de plus en plus la capacité de survie de nombreuses espèces qui se voient obligées à s'adapter aux nouvelles conditions climatiques (se déplaçant vers de nouvelles zones aux conditions semblables à celles de leurs habitats d'origines, modifiant leur schéma de comportement ou au travers de modifications génétiques, ce qui suppose une période temps qui englobe des générations entières) ou de mourir.

La conséquence la plus directe du changement climatique est une incrémentation de la quantité des espèces menacées, le meilleur exemple étant celui des ours polaires qui sont menacés face à la fonte des calottes glaciaires.

Disparition de la biodiversité : causes et conséquences - Changement climatique

Conséquences de la disparition de la biodiversité

La disparition de la biodiversité a de très lourdes conséquences, car elle est fondamentale pour la survie de la vie sur notre belle planète.

L'extinction des espèces a de sérieux impacts sur les écosystèmes, qui peuvent perdre certaines de leurs fonctions quand disparaissent les espèces qui constituent les maillons des chaînes alimentaires. En gros, cela veut dire que l'extinction de certaines espèces peut déclencher l'extinction de nombreuses autres, un petit peu comme s'il s'agissait d'un domino. On connaît bien le problème que pose l'extinction des abeilles, sans lesquelles un grand nombre d'espèces végétales seraient dans l'incapacité de se reproduire par manque de pollinisation, alors qu'elles sont la base de nombreuses chaînes trophiques.

D'autre part, les déséquilibres générés dans les chaînes trophiques peuvent provoquer de nombreux phénomènes comme l'apparition de parasites (quand les prédateurs des espèces parasites ont disparu) jusqu'à la destruction de larges zones végétales à cause de ces dits parasites, deux phénomènes qui apportent des conséquences que nous aborderons un peu plus loin.

L'extinction des espèces est malheureusement difficile à arrêter et, avec elle, notre survie se voit menacée car elle met en danger notre alimentation, notre santé et notre bien-être, car de nombreuses substances pharmacologiques ont une origine naturelle, aussi bien animal que végétal. Avec la destruction de cette biodiversité, il est possible que des espèces végétales inconnues disparaissent empêchant ainsi la possibilité de trouver des cures à des maladies qui aujourd'hui sont incurables.

Le sol, l'eau et l'air dépendent de la biodiversité de la planète. La végétation joue un rôle important dans le maintien de tous. Elle utilise le CO2, entre autres choses, pour produire son aliment. Avec son élimination la quantité de Co2 augmenterait, contribuant ainsi au changement climatique et à l'augmentation des températures.

D'autre part, les sols sous les forêts permettent à l'eau qui les atteint de s'infiltrer dans les aquifères qui fournissent une source d'eau pour la consommation humaine (rappelons que son exploitation doit être faite de manière responsable). Grâce à tout ça, les forêts permettent au sol de ne pas perdre son humidité, mais si les forêts disparaissent, le sol s'érode, perd sa fertilité et devient une zone aride.

Enfin et surtout, il y a le fait que l'homme jouit de la biodiversité, même si c'est plutôt difficile à imaginer de nos jours... Cependant, en plus de nous permettre de survivre, la biodiversité peut nous donner la possibilité de nous ressourcer d'un point de vue spirituel.

Disparition de la biodiversité : causes et conséquences - Conséquences de la disparition de la biodiversité

Disparition de la biodiversité : solutions

Maintenant que vous êtes au fait des lourdes conséquences de la perte de biodiversité, il est possible que vous ayez quelques questions, n'est-ce pas ? De fait, il est même plus que probable que vous vous demandiez comment prendre soin de la biodiversité afin de freiner cette disparition catastrophique qui se produit dans de nombreux endroits du monde.

Aussi bien à niveau personnel que gouvernemental, voici quelques-uns des points clés à prendre en compte afin de trouver des solutions à la disparition de la biodiversité :

  • Qu'il s'agisse d'espèce animale ou végétale, faites en sorte de ne pas favoriser les actions qui ont des relations directes ou indirectes avec l'extinction des espèces.
  • Appliquer les 7 R de l'écologie afin de réduire la consommation et, de manière générale, notre impact négatif sur l'environnement et la biodiversité.
  • Favoriser les actions pour protéger la biodiversité, comme celles qui sont menées à bien par certaines entités à but non lucratif pour aider les espèces en voie d'extinction et pour protéger l'environnement.
  • Aider à la prise de conscience en éduquant les personnes qui vous entourent.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Disparition de la biodiversité : causes et conséquences, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biodiversité.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Disparition de la biodiversité : causes et conséquences
1 sur 4
Disparition de la biodiversité : causes et conséquences

Retour en haut