menu
Partager

Paléobotanique : définition et exemples

 
Par Josefina Bordino, Licence en ressources naturelles. 3 novembre 2021
Paléobotanique : définition et exemples

Avez-vous déjà entendu parler des fossiles de plantes ? Bien que les fossiles de dinosaures ou d'autres animaux préhistoriques soient plus connus, tout au long des ères géologiques de la Terre, de nombreux végétaux ont subi des processus de fossilisation. Ces fossiles végétaux ont servi à comprendre les caractéristiques des plantes actuelles et leurs études sont à la charge de la paléobotanique, une science dont les fondements mêlent les principes de la botanique à la paléontologie.

Pour en savoir plus sur cette curieuse science, ProjetEcolo vous invite à lire cet excellent article sur la paléobotanique : définition et expemples. En outre, nous développerons les types de fossiles végétaux qui existent. Si ce sujet vous intéresse, n'hésitez pas à poursuivre votre lecture.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Sporulation : Définition et exemples

Paléobotanique : définition

Pour mieux comprendre ce qu'est la paléobotanique, nous commencerons par en donner la définition. D'une manière générale, la paléobotanique est la science qui étudie les restes fossiles d'espèces végétales ayant existé dans le passé. Ainsi, comme nous l'avons mentionné dans l'introduction, la paléobotanique a pour base la paléontologie et la botanique.

Cependant, les études de paléobotanique sont vastes, elles s'intéressent en effet à la description de l'anatomie et de la morphologie des espèces végétales, à la taxonomie, pour évaluer les relations avec d'autres espèces, à l'écologie, en étudiant la façon dont les espèces s'adaptent à l'écosystème, à la phytogéographie, liée à la répartition des espèces et, enfin, à l'évolution.

Comment les plantes se fossilisent-elles

Les fossiles de dinosaures et d'autres animaux sont sans doute mieux connus et mieux nommés que les fossiles de plantes. Cependant, il existe de nombreuses archives de fossiles de plantes, qui sont précisément l'objet d'étude de la paléobotanique.

Quant au processus de fossilisation, on peut dire qu'il est rendu possible par la paroi cellulaire présente uniquement dans les cellules végétales. En d'autres termes, contrairement aux animaux, les plantes possèdent une paroi cellulaire dans leurs cellules, qui agit comme un squelette externe, conférant à la cellule un certain degré de rigidité. En outre, la paroi cellulaire est principalement constituée de cellulose combinée à de l'hémicellulose et de la lignine, trois composés qui ne se dégradent pas facilement dans la nature, une caractéristique qui favorise le processus de fossilisation. Vous pouvez en découvrir plus ici sur les cellules végétales.

Malgré cela, les plantes peuvent se fossiliser de différentes manières, donnant lieu à différents types de fossiles végétaux. Dans la section suivante, nous aborderons la diversité des fossiles de plantes qui ont été trouvés dans la nature.

Paléobotanique : définition et exemples - Comment les plantes se fossilisent-elles

Types de fossiles végétaux

Comme mentionné dans la section précédente, les plantes fossilisées sont produites de différentes manières et donnent lieu à différents types de fossiles. En voici quelques-uns :

  • Perminéralisations : il s'agit d'un type de pétrification dans lequel les cellules végétales sont remplies d'un fluide composé de silice, ou d'autres minéraux, qui, au fil du temps, se solidifie et se transforme en roche. De cette façon, les fossiles sont pratiquement parfaits car ils conservent leur forme, leur structure et, dans certains cas, les caractéristiques de leurs tissus. Les organes qui subissent le plus fréquemment une perminéralisation sont les tiges, les troncs et les racines, ainsi que les fruits et les graines.
  • Impressions : ce type de fossilisation se produit lorsque des feuilles ou d'autres parties de la plante laissent une impression, c'est-à-dire une empreinte sur une surface molle qui se solidifie avec le temps. A partir des impressions, il est possible de trouver des fossiles de plantes dans les pierres, principalement des fossiles de feuilles. Cependant, il peut arriver qu'après l'impression, le tissu végétal ne se désintègre pas complètement, laissant un film de composés organiques sur l'impression ou l'empreinte. C'est ce qu'on appelle une compression.
  • Moulages : il arrive parfois que des débris végétaux tombent et soient recouverts par le sol. Au fil du temps, ceux-ci se dégradent et laissent un espace dans la roche qui forme le moule. Ces moules sont souvent remplis de sédiments ou d'autres composés.
  • Momifications : les grains de pollen et les spores se fossilisent ainsi, sous forme de momifications. Cependant, les fossiles de pollen et de spores ne sont pas étudiés en paléobotanique, mais plutôt en paléopalynologie.

Dans cet autre article, vous pouvez découvrir les types de fossilisation.

Importance de la paléobotanique et de ses applications

La paléobotanique est une discipline très importante. En plus de nous permettre de comprendre l'origine des espèces végétales actuelles, leurs relations et leur distribution, ses études nous permettent de connaître les changements dans l'histoire de la planète, car les fossiles végétaux caractérisent souvent les différentes étapes du développement géologique de la Terre.

Par conséquent, l'une des applications de la paléobotanique est la stratigraphie, une branche de la géologie qui étudie la disposition et les caractéristiques des différentes strates et roches sédimentaires à la surface de la terre. En général, les fossiles utilisés pour comprendre la stratigraphie sont les fossiles guides, c'est-à-dire ceux qui ont existé pendant une courte période et ont été répartis sur de vastes zones géographiques.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Paléobotanique : définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • Archangelsky, S. (1970). Fundamentos de paleobotánica.
  • Martínez, L. C., & Ruiz, D. P. (2016). Las plantas fósiles nos enseñan la historia del Reino Vegetal.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Paléobotanique : définition et exemples
1 sur 2
Paléobotanique : définition et exemples

Retour en haut