menu
Partager

Monoculture - Définition, avantages et inconvénients

 
Par Mª Belén Acosta, Technicienne en jardinage et ressources naturelles et paysagères. 21 septembre 2022
Monoculture - Définition, avantages et inconvénients

La monoculture est une pratique répandue dans de nombreuses exploitations agricoles. À l'heure où la demande d'aliments à bas prix augmente, il est logique de penser qu'un système de plantations permettant d'obtenir de grandes quantités d'aliments à bas prix est l'option idéale, mais la réalité est que la monoculture est loin d'être une pratique si bonne que ça.

Vous vous interrogez à propos de la définition de la monoculture ? Vous vous demandez quels sont ses avantages, ses inconvénients ? Eh bien, poursuivez la lecture de cet Monoculture - Définition, avantages et inconvénients article de ProjetEcolo !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Biodiésel - Définition, avantages et inconvénients

Définition de monoculture

La monoculture est assez simple à définir : il s'agit d'une méthode d'exploitation agricole à grande échelle où l'on ne cultive qu'une seule espèce végétale (blé, maïs, etc...). Dans ces champs en monocultures, on utilise les mêmes techniques et des méthodes à très grande échelle.

C'est un système de culture à faible intensité de main-d'œuvre, mais qui nécessite des moyens technologiques plus avancés. La monoculture est très avantageuse pour les producteurs à court et moyen terme, car elle leur permet de réaliser des profits et des rendements importants sur la terre. Cependant, la monoculture est très dangereuse à long terme, et on sait maintenant que c'est une pratique très problématique d'un point de vue écologique, car elle dégrade le sol et qu'elle participe à la création de parasites très résistants et difficiles à contrôler.

L'alternative à la monoculture est, bien sûr, la multiculture. En associant différentes cultures qui se complètent, soit simultanément, soit par le biais de la rotation des cultures, le sol ne s'appauvrit pas en nutriments et ne perd pas sa microfaune, ce qui permet au sol de conserver sa qualité et sa diversité biologique.

Pour encourager ce type de pratique, l'Union européenne a mis en place le verdissement, une subvention accordée chaque année aux agriculteurs qui travaillent selon des techniques écologiques et respectueuses de la planète, la pratique de la polyculture étant l'une des principales.

 

Monoculture - Définition, avantages et inconvénients - Définition de monoculture

Avantages et inconvénients de la monoculture

Voyons de suite les principaux avantages et inconvénients de la monoculture :

Avantages de la monoculture

  • Le principal avantage de la monoculture est qu'elle permet d'avoir une forte production agricole et ainsi satisfaire les demandes du marché en terme de produits agricoles de bases (blé, maïs, soja, etc...). Le maïs, le soja, le coton ou le pin sont quelques-uns des très nombreux exemples des monocultures qui existent sur notre terre.
  • Un autre avantage de la monoculture est qu'elle requiert peu de main d'œuvre.
  • Comme elle permet la production de grandes quantités de produit, la monoculture est bon marché et ses produits sont accessibles pour presque la majorité des gens.

Inconvénients de la monoculture

La monoculture est très dangereuse car elle affecte négativement l'environnement. Voyons de quelle manière :

  • Elle épuise et dégrade les sols. En effet, la culture répétée d'une seule et même espèce végétale épuise littéralement les sols car elle pompe tous les nutriments dont elle a besoin pour croître. Elle érode donc les sols à long terme et la terre a besoin de fertilisants chimiques. Dans l'article suivant, on vous parle d'un sujet légèrement différent, mais qui peut vous intéresser : Pollution des sols - Causes et conséquences.
  • Un autre inconvénient de la monoculture est que, comme sur de grandes espaces se trouve qu'une seule et même espèce végétale, les fléaux et maladies peuvent se propager rapidement et provoquer de très lourdes pertes. En plus, l'utilisation réitérée des mêmes produits chimiques pour les combattre peut finir par faire apparaître des parasites et des maladies qui y résistent, ce qui accroit la dépendance aux produits chimiques. Cette dépendance a des effets sur le produit en question qui finit par être très chimique.
  • La monoculture détruit également la diversité biologique de la zone car elle provoque la disparition de nombreux microorganismes essentiels à la bonne santé des sols et pour la protection des menaces qui pèsent sur eux. Découvrez dans l'article suivant les causes et les conséquences de la perte de biodiversité.
Monoculture - Définition, avantages et inconvénients - Avantages et inconvénients de la monoculture

Conséquences de la monoculture

Les conséquences de la monoculture sont donc "bénéfiques" pour le producteur à court et moyen terme, mais absolument catastrophiques à long terme. Le caractère bon marché du produit est confronté à l'érosion et à la dégradation des terres qui seront par la suite inutilisables pour les cultures, ainsi qu'à la menace des parasites et des maladies qui résistent aux produits les plus couramment utilisés et qui nécessiteront l'utilisation d'encore plus de produits chimiques pour les combattre.

Il est donc important de sensibiliser et d'aider les agriculteurs à travailler avec des méthodes durables afin qu'ils aient les outils nécessaires pour bien travailler et ne pas éroder les sols.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Monoculture - Définition, avantages et inconvénients, nous vous recommandons de consulter la catégorie Planter et s'occuper de ses plantes.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Monoculture - Définition, avantages et inconvénients
1 sur 3
Monoculture - Définition, avantages et inconvénients

Retour en haut