menu
Partager

Gynécée : Définition, parties et fonction

 
Par Mª Belén Acosta, Technicienne en jardinage et ressources naturelles et paysagères. 2 septembre 2021
Gynécée : Définition, parties et fonction

En biologie, l'organe reproducteur femelle des plantes s'appelle le gynécée. C'est l'une des parties les plus importantes d'une fleur, c'est pourquoi nous avons décidé, dans cet article Gynécée : Définition, parties et fonction de ProjetEcolo, de réponse aux nombreuses questions qui l'entourent, comme le sont : qu'est-ce que le gynécée, quelles sont ses parties et quelle est sa fonction, en plus, on prendra également le temps de tout vous dire à propos de ses principales caractéristiques.

Une fois n'est pas coutume, nous souhaitons vous permettre d'en apprendre un peu plus sur les plantes afin que vous puissiez accroître vos connaissances en botanique. Connaître les parties d'une fleur, comme le gynécée et l'androcée, vous aidera non seulement à enrichir vos connaissances de base, mais aussi à comprendre le monde complexe qui vous entoure. Et ne vous inquiétez pas si cela vous semble un petit peu compliqué au début, il vous suffit de vous asseoir et de lire attentivement ce petit article destiné à tous les amoureux de la nature !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Sépales : Définition et fonction

Définition de gynécée

Le gynécée, autrefois appelé pistil, est l'ensemble des organes femelles de la fleur. Situé au centre de la fleur, le gynécée de la fleur est composé d'une ou plusieurs feuilles modifiées appelées carpelles. Les carpelles sont les verticilles floraux spécialisés dans la production d'ovules ou de gamètes femelles. En effet, le gynécée varie selon le type de classification au sein du règne végétal.

Dans le cas des plantes angiospermes, les carpelles sont soudés ensemble afin de créer une structure qui protège l'ovaire pour la production et le développement des ovules. Cependant, dans le cas des plantes gymnospermes, les carpelles des plantes sont libres et ouverts, de sorte que les ovules ne sont pas protégés. En gardant à l'esprit ces quelques différences, nous allons maintenant commencer à parler en profondeur des parties du gynécée afin que vous puissiez apprendre à les différencier.

Parties du gynécée

On vous propose par la suite une explication claire et simple qui vous permettra de comprendre quelles sont les parties qui composent le gynécée, comment ils se forment et de quelles parties sont formées chacune de ces structures qui forment l'appareil reproducteur féminin des fleurs :

Stigmate

On le trouve dans la partie supérieure d'un carpelle ou, dans le cas des angiospermes, dans la partie supérieure de l'ensemble des carpelles.

Style

Il est formé par un pli du carpelle lui-même ou par l'union de plusieurs carpelles. Certaines espèces de plantes ont un gynécée sans style.

Ovaire

L'ovaire est formé d'une partie élargie à la base d'un seul carpelle ou il résulte de la fusion de plusieurs carpelles. En outre, en fonction de leur emplacement, les ovaires sont classés comme supère s'ils sont situés dans le réceptacle floral, semi-infère s'ils sont situés dans une position intermédiaire et infère s'ils sont situés à l'intérieur du réceptacle floral. De même, ils sont également classés en fonction du nombre de carpelles qui le composent. On parlera d'ovaire unicarpellé lorsqu'il est constitué d'un seul carpelle capable de se replier pour protéger les ovules, d'ovaire bicarpellé lorsqu'il est constitué de deux carpelles et d'ovaire multicarpellé lorsqu'il est constitué d'un ensemble de plusieurs carpelles.

Ils peuvent également être classés en fonction du nombre d'ovules qu'ils contiennent. On parlera ici, comme pour les carpelles, de : uniovulaire, avec un seul ovule, biovulaire, deux ovules, et multiovulaire avec plusieurs ovules.

Gynécée : Définition, parties et fonction - Parties du gynécée

Fonction du gynécée

La fonction du gynécée est de produire et de protéger les ovules ou gamètes sexuels femelles, afin d'assurer le processus de pollinisation qui aboutira à la création de graines. En outre, il facilite également la reproduction et la dispersion des graines afin d'assurer la survie de l'espèce.

Chaque partie qui compose le gynécée joue un rôle très important dans la pollinisation de la plante. Par conséquent, nous allons maintenant voir la fonction de chacune de ces parties :

Stigmate

La principale fonction du stigmate est de recevoir le pollen ou les gamètes mâles. C'est pourquoi il est imprégné d'une substance collante pour éviter que le pollen ne se disperse.

Style

Cette structure, de forme tubulaire, dont la longueur varie selon les espèces, est chargée de relier le stigmate à l'ovule. Ainsi, lorsque le pollen est fixé au stigmate, le style germe pour créer un tube pollinique permettant au pollen d'atteindre l'ovaire.

Ovaire

L'ovaire est la cavité formée par un ou plusieurs carpelles où a lieu la fécondation. Une fois pollinisé, l'ovaire se transforme en fruit, à l'intérieur duquel la graine est protégée. Cependant, la fonction principale du fruit est d'assurer la dispersion de la plante. Ainsi, de nombreux fruits que nous connaissons sont bien charnus afin d'attirer les animaux qui transporteront les graines et les disperseront par le biais de leurs excréments. Ils peuvent également présenter des structures permettant d'adhérer facilement aux animaux ou simplement faciliter leur dispersion par d'autres agents climatiques, notamment le vent, comme c'est le cas des samaras.

Maintenant que vous savez tout sur le gynécée, on a envie de vous proposer d'étoffer vos connaissances sur les plantes grâce aux articles suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Gynécée : Définition, parties et fonction, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Gynécée : Définition, parties et fonction
1 sur 2
Gynécée : Définition, parties et fonction

Retour en haut