menu
Partager

Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 20 août 2021
Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre

Sous le nom scientifique de Chironex fleckeri se cache ce qui est considéré comme l'animal le plus venimeux de la planète, la guêpe de mer. Un seul spécimen de ces méduses contient suffisamment de venin pour tuer jusqu'à 600 personnes, de sorte que, depuis 1954, on estime que ces méduses ont été responsables de plus de 5 500 décès. Leur potentiel mortel s'est également reflété au cinéma, où elles apparaissent comme la cause de la mort de certains personnages dans divers films.

Si vous vous êtes déjà demandé quelle était la méduse la plus dangereuse au monde et que vous souhaitez en savoir plus, ProjetÉcolo vous donne la réponse avec cet article Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre dans lequel nous parlons de la guêpe de mer, de ses caractéristiques, de son habitat, son alimentation et de sa piqûre.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Frelon asiatique - Caractéristiques, nid et piqûre

Caractéristiques de la guêpe de mer

Voici les principales caractéristiques de la méduse guêpe de mer :

  • Elle est considérée comme l'une des créatures les plus venimeuses et mortelles de la planète.
  • Les autres noms qui lui sont donnés sont piqueur marin, main de la mort, main qui tue, cuboméduse ou méduse-boîte.
  • Ces noms leur sont donnés en raison de leur corps caractéristique de forme carrée, à partir duquel s'allongent les 60 tentacules, qui mesurent environ 80 centimètres de long et peuvent atteindre jusqu'à 3 mètres de long à l'état adulte.
  • La taille de la guêpe de mer varie entre 10 et 20 centimètres, sans compter les tentacules, et peut atteindre une taille similaire à celle d'un ballon de basket, et elle se caractérise également par sa couleur bleu pâle, sa translucidité et sa luminosité dans l'obscurité.
  • Leur durée de vie est assez courte, avec une espérance de vie allant de trois mois à six mois.
  • Une particularité de la guêpe de mer, et une différence notable par rapport aux autres méduses, est qu'elle possède quatre groupes de 20 yeux, alors que la plupart des méduses sont aveugles. Malgré cela, on ignore encore si elles voient à travers ces yeux. Ce nombre élevé, ainsi que leurs nombreux organes sensoriels, compenseraient leur absence de cerveau.

Découvrez des caractéristiques des animaux marin !

Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre - Caractéristiques de la guêpe de mer

Où vit la guêpe de mer

Après avoir appris à connaître certaines de ses caractéristiques notables, nous allons à présent connaître l'habitat de ces guêpe de mer.

Les guêpes de mer habitent principalement les eaux tropicales du nord de l'Australie, se déplaçant généralement vers la côte en suivant les courants océaniques. Elles y cohabitent avec l'un de leurs proches parents, la méduse irukandji (Carukia barnesi), une minuscule méduse du même ordre que la guêpe de mer. Celle-ci est connue pour provoquer le syndrome d'irukandji, une maladie rare détectée pour la première fois en 1922, provoquant de fortes douleurs, une tachycardie, des nausées, des sueurs et une hypertension conduisant à la mort de la victime.

La "main de la mort" est également présente dans les océans Indien et Pacifique. Cependant, des spécimens ont également été trouvés dans des régions de Nouvelle-Guinée, du Vietnam et des Philippines. Bien qu'elle soit largement répartie géographiquement et qu'elle puisse parcourir de longues distances, les adultes ont tendance à rester dans des zones restreintes. Cependant, la présence de cette méduse dans d'autres parties de l'océan est encore à l'étude.

Par ailleurs, pendant les mois d'octobre et de mai, les guêpes de mer s'approchent des côtes pour se reproduire. C'est pour cette raison, que de nombreux endroits, comme le Queensland, dans le nord-ouest de l'Australie, interdisent la baignade pendant cette période. Cliquez ici, pour en savoir plus sur Le mode de reproduction des méduses.

Que mange la guêpe de mer - Alimentation de la guêpe de mer

Comme toutes les autres méduses, les guêpes de mer se nourrissent de plancton et de petits animaux marins. En général, leur alimentation se limite à ce qui vient à elles, car elles ne chassent pas et ne cherchent donc pas de nourriture. Il arrive qu'en plus de manger du plancton, certains de ces petits animaux marins dont elles s'alimentent, puissent aussi être des méduses plus petites, devenant ainsi des prédateurs d'autres espèces de méduses. Grâce à leurs tentacules urticants, ces méduses parviennent à attraper et à tuer facilement leurs proies.

Quant aux prédateurs de la guêpe de mer, la tortue verte (Chelonia mydas) peut se nourrir de guêpes de mer, car sa peau épaisse l'empêche d'être gravement piquée par cette espèce dangereuse.

Venin et piqûre de la guêpe de mer

Le long de leurs tentacules, les guêpes de mer possèdent des millions de crochets microscopiques (jusqu'à cinq milliards), appelés cnidocystes, remplis de venin à l'intérieur. Une seule piqûre entraîne une nécrose de la peau et une douleur extrême. Ce venin contient un mélange complexe de protéines et de toxines myotoxiques, hémolytiques, dermonécrotiques et mortelles, qui attaquent le cœur, le système nerveux et le système respiratoire, ainsi que les cellules cutanées et musculaires de la zone piquée elle-même.

Chez l'homme, elles peuvent provoquer la mort par arrêt cardiaque ou la paralysie par la douleur en quelques minutes. En effet, la douleur causée par le moindre contact avec la méduse est si intense qu'elle peut provoquer un choc chez la victime et, lorsqu'elle est dans l'eau, la victime se noie, car elle n'a généralement pas le temps de rejoindre la rive.

Par rapport aux autres méduses, la douleur provoquée par le venin de la guêpe de mer s'est avérée au moins 10 fois plus puissante que celle de la Galère portugaise (Physalia physalis) et au moins plusieurs ordres de grandeur plus puissante que celle de la Chrysaora quinquecirrha. Il a également été constaté qu'en cas de contact très léger avec les guêpes de mer et lorsque la victime a réussi à survivre, ce venin provoque des cicatrices importantes sur la peau, semblables à celles laissées par un coup de fouet profond.

Curieusement, au milieu de l'année dernière, des chercheurs de l'université de Sydney en Australie ont découvert un antidote à la piqûre de la méduse guêpe de mer, dont ils sont en train de mettre au point une application topique pour les humains.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux sauvages.

Bibliographie
  • Winter, K. L., Isbister, G. K., McGowan, S., Konstantakopoulos, N., Seymour, J. E., & Hodgson, W. C. (2010). A pharmacological and biochemical examination of the geographical variation of Chironex fleckeri venom. Toxicology letters, 192(3), 419-424.
  • Bloom, D. A., Burnett, J. W., & Alderslade, P. (1998). Partial purification of box jellyfish (Chironex fleckeri) nematocyst venom isolated at the beachside. Toxicon, 36(8), 1075-1085.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre
1 sur 2
Guêpe de mer : caractéristiques, habitat, alimentation et piqûre

Retour en haut