menu
Partager

Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure

 
Par Ulla Rothschuh Osorio, Biologiste. 1 décembre 2023
Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure

Le cytosquelette est un réseau de filaments qui fait partie du cytoplasme. Il se caractérise par sa flexibilité, sa fermeté et sa forme tridimensionnelle. Son rôle est le soutien, la motilité et la régulation des processus biochimiques dans la cellule. Sa structure est divisée en microtubules, microfilaments, filaments intermédiaires et cils ou flagelles.

Les cellules sont l'unité de base des êtres vivants, et à l'intérieur d'elles se trouvent des organites aux fonctions spécifiques dont découle tout le fonctionnement de ces organismes. Le cytoplasme est le milieu interne des cellules, constitué d'une matrice liquide qui sert de support et de moyen d'échange. A l'intérieur du cytoplasme se trouve le cytosquelette, une sous-structure qui joue un rôle important au sein de la cellule. Pour en savoir plus sur le cytosquelette, son rôle, ses caractéristiques et sa structure, chez ProjetEcolo il ne nous reste plus qu'une chose à faire et c'est de vous souhaiter une...

Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Cytoplasme : définition, rôle et structure

Qu'est-ce que le cytosquelette ?

Le cytosquelette est un réseau de filaments constitués de protéines, qui sert de matrice de soutien aux composants dans lesquels il se trouve.

Le cytosquelette se trouve dans le cytoplasme de la cellule, qui est le milieu/environnement dans lequel se trouvent les organites cellulaires. C'est l'un des deux composants du cytoplasme, avec le cytosol, qui est la substance aqueuse. On le trouve à la fois dans les cellules procaryotes, qui sont celles qui n'ont pas de véritable noyau, et dans les cellules eucaryotes, qui ont un noyau délimité.

Caractéristiques du cytosquelette

  • La caractéristique la plus importante du cytosquelette est sa forme tridimensionnelle, qui apporte une structure et un volume au cytoplasme, ainsi qu'aux organites de la cellule, pour qu'elle puisse remplir ses fonctions.
  • Il se présente comme une structure géodésique, où des forces opposées stabilisent l'ensemble.
  • Grâce aux caractéristiques particulières des protéines qui la composent, il est souple, mais ferme.
Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure - Caractéristiques du cytosquelette

Fonction et rôle du cytosquelette

  • Il organise la cellule : le cytosquelette est la matrice sur laquelle reposent les organites, et l'une de ses fonctions principales est de maintenir chaque organite en place. On pensait autrefois que les organites flottaient seuls dans le cytosol, mais on a découvert au fil du temps que le cytoplasme était constitué non seulement de la substance liquide appelée cytosol, mais aussi d'une matrice de fibres appelée cytosquelette.
  • Soutien de la cellule : comme ce sont des protéines fibreuses, le cytosquelette contribue à la rigidité de la cellule. Ceci est particulièrement utile pour les cellules animales qui, à l'inverse des cellules végétales, sont dépourvues de paroi cellulaire.
  • Ils permettent un mouvement ordonné à l'intérieur de la cellule : bien que les organites soient fixés par le cytosquelette, ce dernier est aussi flexible afin de permettre des petits mouvements à l'intérieur de la cellule, comme le flux cytoplasmique dans les cellules végétales. Les mouvements à l'intérieur de la cellule sont appelés motilité cellulaire.
  • Il régule les processus biochimiques au sein de la cellule : le cytosquelette, par le biais de la motilité cellulaire, permet la circulation des composants fabriqués dans les organites, et ceux-ci peuvent être déplacés au sein de la cellule dans le cadre des processus biochimiques nécessaires à l'accomplissement de leurs fonctions.

Structure du cytosquelette

Le cytosquelette est constitué de protéines qui ont chacune des caractéristiques et des fonctions différentes. Il varie selon le type de cellule et ci-dessous nous allons voir quelles sont leurs différences de structure :

Cytosquelette des cellules eucaryotes

Pour ce type de cellules, les parties du cytosquelette sont les suivantes :

  • Microtubules : ils sont constitués d'une protéine appelée tubuline, dont on trouve les formes alpha et bêta. Ils sont flexibles et durs et ont la capacité d'apparaître et de disparaître en fonction des besoins de la cellule. Ils aident à déplacer les organites, organisent les fuseaux méiotiques et mitotiques lors de la division cellulaire pour la mise en place des chromosomes, et ils transportent des substances à l'intérieur de la cellule. Ils mesurent 25 nanomètres de diamètre.
  • Microfilaments : ils sont constitués d'une protéine appelée actine et, lorsqu'ils sont associés à des fibres protéiques de myosine, ils assurent la contraction musculaire. L'actine est située à la périphérie de la cellule, disposée en hélice formée par deux filaments. Leur fonction est donc de soutenir la cellule. Ils mesurent de 3 à 8 nanomètres de diamètre.
  • Filaments intermédiaires : ils sont constitués de différentes protéines fibreuses, qui varient en fonction du tissu dans lequel se trouvent les cellules. On ne les trouve que dans les cellules animales. Ce sont les plus solides des trois fibres mentionnées et elle servent à donner de la fermeté aux cellules et à former des réseaux. Ces filaments mesurent 12 nanomètres de diamètre.
  • Cils et flagelles : certaines cellules eucaryotes ont des prolongements utilisés pour le mouvement. Ces prolongements sont dérivés des microtubules et utilisent la mobilisation de liquide à la surface d'un tissu pour se contracter et créer un mouvement. Les cils ont un diamètre typique de 250 nanomètres, tout comme les flagelles, mais ils diffèrent car les flagelles sont plus longs et moins nombreux que les cils.

Cytosquelette dans les cellules procaryotes

Dans le passé, l'existence des différentes structures du cytosquelette des procaryotes n'était pas connue et on pensait qu'elles n'existaient que dans les cellules eucaryotes. Cependant, on sait aujourd'hui qu'il existe un cytosquelette chez les procaryotes. Il a des fonctions analogues à celles des eucaryotes, mais il est constitué des protéines suivantes :

  • MreB et ParM : semblables à l'actine.
  • Protéines de la famille WACA : groupe de plusieurs protéines qui remplissent des fonctions dans la biogenèse et l'assemblage des cils et des flagelles chez les organismes unicellulaires.
  • Crescentine : équivalent des filaments intermédiaires.
  • FtsZ : similaire à la tubuline.

Maintenant que vous savez ce qu'est le cytosquelette et quelle est sa fonction, ne manquez pas cet article sur les types de cellules.

 

Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure - Structure du cytosquelette

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • Campbell, N. A., Reece, J. B. (2007). Biología. Argentina: Editorial Médica Panamericana S.A..

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure
1 sur 3
Cytosquelette : définition, caractéristiques, rôle et structure

Retour en haut