Faits insolites sur les animaux

Anatomie de la fourmi

 
Ulla Rothschuh Osorio
Par Ulla Rothschuh Osorio, Biologiste. Actualisé: 18 janvier 2024
Anatomie de la fourmi

Les fourmis sont des insectes appartenant à la famille des Formicidae. Elles se caractérisent par une grande sociabilité et des castes distinctes. Elles font partie des insectes qui nous sont le plus familiers. L'anatomie des fourmis et leur taille nous permettent de les identifier facilement, mais leur structure est plus complexe qu'il n'y paraît à première vue. Une fourmi se compose de trois parties : la tête, le thorax et l'abdomen. La tête comporte des yeux, des antennes et une mâchoire; le thorax, des pattes et des ailes. L'abdomen contient les organes internes et l'acidopore.

Dans cet article de Projetecolo, nous allons nous pencher sur l'anatomie de la fourmi afin d'en apprendre plus sur les caractéristiques des différentes parties d'une fourmi adulte.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : La Mante religieuse est-elle dangereuse pour l'Homme ?

Index

  1. Tête
  2. Thorax
  3. Abdomen
  4. Taille d'une fourmi
  5. Signification de fourmis dans la maison

Tête

Commençons par examiner l'anatomie de la fourmi au niveau de la tête. La tête est la partie de la fourmi qui reçoit les stimuli sensoriels de l'extérieur par l'intermédiaire des organes sensoriels, et c'est aussi là qu'ils sont traités dans le cerveau pour y répondre. Bien qu'il s'agisse de la fonction principale, voici les différentes parties qui composent la tête de la fourmi.

Yeux

Les deux yeux principaux de la fourmi sont des yeux composés, qui détectent les mouvements. Une des caractéristiques de la fourmi sont ses yeux composés qui rassemblent les informations provenant de plusieurs lentilles individuelles pour former une seule image. La netteté des images obtenues par les fourmis varie d'une espèce à l'autre. Par exemple, celles qui chassent ont une excellente vue, alors que celles qui vivent sous terre sont presque aveugles.

En plus de la paire d'yeux composés, elles ont trois paires d'ocelles supérieurs. Ceux-ci servent à détecter les variations d'intensité lumineuse, car il s'agit d'un type d'œil plus simple. Ces ocelles ne sont présents que chez les fourmis adultes.

Antennes

Les antennes des fourmis se distinguent des antennes des autres insectes par leur forme coudée. Elles sont divisées en deux parties : le scapus, la partie la plus proche de la tête, et le funiculus, la partie la plus éloignée, qui est divisée en fragments. Les antennes ont une fonction sensorielle, détectant les vibrations, les courants d'air et les substances dissoutes dans l'air, y compris les phéromones. Elles servent également d'organes de communication. Les fourmis se rencontrent souvent face à face au cours de leurs déplacements et touchent leurs antennes pour détecter leur environnement.

Dans cet autre article, vous en apprendrez plus sur la communication chez les animaux.

Mandibules

Les mandibules sont les structures de mastication, mais elles servent aussi de mains supplémentaires. Elles peuvent être utilisées pour écraser de la nourriture, couper des feuilles ou se défendre contre des menaces. Il convient de noter que cette structure est l'une des plus importantes chez les fourmis, car elles ne disposent pas de la première paire de pattes modifiées en appendices de préhension, de sorte qu'elles dépendent fortement des mandibules pour manœuvrer. Les mandibules sont également dotées de glandes qui sécrètent des phéromones d'avertissement, qui servent à prévenir les autres fourmis d'un éventuel danger.

On vous laisse ici un article sur l'alimentation des fourmis - Que mangent les fourmis ?

Voici quelques schémas de la fourmi qui vous permettront de mieux visualiser l'anatomie de la fourmi.

Anatomie de la fourmi - Tête

Thorax

Si l'on poursuit l'anatomie de la fourmi, on constate qu'après la tête se trouve le thorax, qui est la partie centrale de la fourmi. Cette partie est très musclée, car sa fonction principale est de soutenir les membres locomoteurs qui ont besoin de muscles pour se déplacer. Voyons les parties du thorax chez la fourmi.

Pattes

Pouvez-vous nous dire le nombre de pattes d'une fourmi ? Les fourmis possèdent trois paires de pattes, soit six pattes au total. Les pattes de la fourmi sont segmentées, ce qui leur permet de se déplacer. Contrairement aux autres insectes, les fourmis ont des pattes modifiées qui leur permettent de courir très vite. Ces pattes sont ancrées au thorax. Les pattes de la fourmi sont divisées en :

  • Coxa
  • Trochanter
  • Fémur
  • Tibia
  • Tarse
  • Tarsomères
  • Prétarse

Le prétarse est une structure qui fonctionne comme une griffe ou un crochet permettant à la fourmi de grimper verticalement, voire la tête en bas.

Si vous voulez savoir plus sur les pattes de la fourmi, lisez cet article intitulé Combien de pattes a une fourmi ?

Ailes

Les fourmis ont des structures sociales très complexes et une partie de leur morphologie est déterminée par leur fonction. C'est ce que l'on observe au niveau des ailes. En général, les fourmis ouvrières n'ont pas d'ailes, mais les reines et les mâles en ont, car ils doivent effectuer des vols nuptiaux pour se reproduire. Cela peut varier quelque peu chez certaines espèces.

Jetez un coup d’œil à cette image d'une fourmi !

Anatomie de la fourmi - Thorax

Abdomen

Cette zone, également connue sous le nom de métasoma, est le dernier fragment de la fourmi, qui se trouve à l'extrémité. Elle se distingue des autres insectes par sa modification en une structure ronde appelée pétiole, qui relie l'abdomen au thorax et lui confère une certaine flexibilité lorsqu'elle se déplace, pique ou pulvérise du venin. Une des caractéristiques de la fourmi est que son pétiole sépare visiblement le thorax de l'abdomen. Voyons maintenant les différentes parties de l'abdomen d'une fourmi.

Organes internes

C'est là que se trouvent les organes internes :

  • Le jabot, l'estomac et la poche rectale pour le système digestif.
  • Le rectum pour le système excréteur.
  • Les cœurs, qui font partie du système circulatoire.
  • L'ovipositeur, qui fait partie de l'appareil reproducteur. Chez certaines espèces de fourmis, l'ovipositeur est transformé en dard, qui sert à piquer. Ce dard est relié à la glande de Dufour, elle-même reliée à la glande à venin. La première a une fonction de communication, tandis que la deuxième est utilisée pour contrôler les proies.

Acidopore

À l'extrémité, les fourmis possèdent une glande appelée acidopore, qui libère de l'acide formique. Cet acide sert de moyen de défense et provoque chez l'être humain une sensation de brûlure. Les fourmis l'utilisent également comme antibactérien pour stériliser la nourriture qu'elles consomment, réduisant ainsi l'établissement de champignons et d'agents pathogènes. Dans certains cas, l'acidopore peut se rétracter et se cacher à l'intérieur de l'abdomen des fourmis.

Anatomie de la fourmi - Abdomen

Taille d'une fourmi

La taille d'une fourmi varie en fonction de l'espèce. En général, les fourmis ouvrières mesurent entre 1 et 5 millimètres de long. Certaines espèces peuvent atteindre jusqu'à 2 centimètres. Les reines peuvent être plus grandes, pouvant atteindre jusqu'à 6 centimètres dans certaines espèces tropicales.

Signification de fourmis dans la maison

La présence de fourmis dans la maison peut indiquer la recherche de nourriture. Assurez-vous de maintenir la propreté, scellez les aliments et réparez les fuites. En cas de persistance, consultez un professionnel de la lutte antiparasitaire.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Anatomie de la fourmi, nous vous recommandons de consulter la catégorie Faits insolites sur les animaux.

Bibliographie
  • Bach Piella, C., Blas Esteban, M., Blas, M. (1997). Generalidades y Desarrollo de Los Artrópodos. España: Fapa Ediciones, S.L..

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 4
Anatomie de la fourmi