menu
Partager

Zone aphotique : Définition, flore et faune

 
Par Antoine Decrouy. 14 juillet 2022
Zone aphotique : Définition, flore et faune

Dans les écosystèmes aquatiques répartis dans le monde entier, il existe une strate dans la colonne d'eau située sous la zone photique, où la lumière du soleil ne pénètre presque pas et où les conditions dominantes ne permettent donc pas au processus de photosynthèse de se produire. Est-ce que vous savez comment s'appelle cette strate ? Dans cet article Zone aphotique : Définition, flore et faune de ProjetEcolo, on va vous expliquer ce qu'est la zone aphotique et le type de flore et de faune qui s'y trouve.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Zone hadale : Définition, flore et faune

Caractéristiques de la zone aphotique

La zone aphotique est la zone, marine ou d'eau douce, dans laquelle la faible présence des rayons du soleil fait que le processus de la photosynthèse est impossible. Maintenant que vous savez ce qu'est la zone aphotique, voyons quelles sont ses principales caractéristiques :

  • Profondeur : on peut avoir quelques doutes à propos de la localisation exacte de la zone aphotique. La zone aphotique s'étend généralement de l'extrémité de la zone photique jusqu'au fond du corps d'eau en question. Sa profondeur est ainsi très variable, car elle dépend du volume et de la turbidité du corps d'eau en question. Dans certains endroits où l'eau est plus trouble, elle commence après 200 mètres, et dans d'autres masses d'eau plus transparentes, après 1.000 mètres.
  • Pénurie d'oxygène : l'oxygène est un facteur qui limite le développement de la vie. Dans la zone aphotique, les concentrations en oxygène sont faibles, ce qui est principalement dû au fait qu'elle est éloignée de l'atmosphère et à la consommation d'oxygène par les organismes qui habitent cette zone.
  • Basse température : comme presque aucun rayon solaire n'atteint cette zone, les températures y sont généralement très basses. Dans les premiers mètres de la zone aphotique, la température est généralement plus uniforme, mais au fur et à mesure qu'on descend dans les abysses, elle chute brusquement.
  • Forte concentration de nutriments : une grande partie des nutriments qui se concentrent dans les sédiments en eau profonde, tels que les nitrates et les phosphates, peuvent retourner dans les couches de surface grâce à la remontée des eaux et au mélange turbulent des eaux.
  • Absence d'organismes photosynthétiques : en raison du faible rayonnement solaire, les organismes photosynthétiques ne peuvent pas survivre dans la zone aphotique.
  • Présence d'organismes chimiotrophes : dans la zone aphotique, il existe d'autres types d'organismes qui, comme les organismes photosynthétiques, sont autotrophes, puisqu'ils prennent le dioxyde de carbone comme principale source de carbone, mais ils n'ont pas besoin de lumière comme source d'énergie. En effet, ils la tirent de composés réduits comme l'ammoniac. Ces organismes sont appelés bactéries chimiotrophes.
  • Moins de vie : en raison des conditions de l'environnement, la vie dans cette strate est moins diversifiée que dans la zone photique. Ceci est dû non seulement à l'absence d'organismes capables de faire la photosynthèse, mais aussi au fait que les habitants de cette zone doivent avoir des caractéristiques particulières qui leur permettent de survivre.

Découvrez ce qu'est la zone photique !

Flore de la zone aphotique

Comme c'est une strate dans laquelle la lumière est rare, voire nulle, la zone aphotique manque d'organismes photosynthétiques car les plantes et les algues dépendent à 100% de la lumière pour leur survie.

Il faut alors comprendre que la productivité primaire vient exclusivement d'organismes chimiotrophes capables de produire de la matière organique à partir de l'énergie qu'ils obtiennent par l'oxydation de composés inorganiques. Ces composés peuvent être de :

  • L'ammoniac.
  • Des nitrites.
  • Des acides tels que le sulfure d'hydrogène.

À leur tour, pour réaliser ce processus, et tout comme les photoautotrophes, ils utilisent le carbone provenant du dioxyde de carbone présent dans l'environnement. En raison de ce qui précède, les chimiolithotrophes sont les organismes producteurs dans la zone aphotique des écosystèmes aquatiques.

Maintenant que vous connaissez la flore de la zone aphotique, apprenons-en un peu plus à propos de sa faune !

Faune de la zone aphotique

La faune de la zone aphotique est représentée par des animaux invertébrés et des consommateurs vertébrés qui se nourrissent des restes d'organismes et de micro-organismes morts, entraînés de la surface vers les eaux plus profondes.

Beaucoup de ces animaux utilisent un genre d'appât lumineux, le mimétisme, de grandes pièces buccales (certaines extensibles), des corps comprimés, entre autres caractéristiques qui leur permettent de se nourrir et de chasser D'autres animaux sont capables de migrer, de préférence la nuit, à la recherche de nourriture.

Découvrons quels animaux vivent dans la zone aphotique :

  • Organismes benthiques : la diversité des organismes benthiques des profondeurs est très élevée, en fait, elle est plus grande que le benthos qui sous-tend les eaux peu profondes. Un grand pourcentage de ces organismes benthiques est représenté par diverses espèces de polychètes, de mollusques bivalves, de crustacés, entre autres.
  • Organismes bioluminescents : il existe des animaux qui ont la capacité de générer de la lumière, c'est-à-dire qu'ils sont bioluminescents. De nombreux poissons des profondeurs, calmars, cnidaires et échinodermes possèdent des organes lumineux et des appâts luminescents qu'ils utilisent pour attirer leurs proies. Certains organismes, comme les crevettes, produisent des décharges nuageuses lumineuses afin d'échapper à leurs prédateurs. Certaines espèces de poissons utilisent la bioluminescence afin de communiquer avec d'autres individus de la même espèce.
Zone aphotique : Définition, flore et faune - Faune de la zone aphotique

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Zone aphotique : Définition, flore et faune, nous vous recommandons de consulter la catégorie Écosystèmes.

Bibliographie
  • (s.n). El mar a fondo. Disponible en: https://elmarafons.icm.csic.es/wp-content/uploads/2018/04/gu%C3%ADa-did%C3%A1ctica-luz-en-el-mar_red.pdf
  • Smith, T. M., & Smith, R. L. (2007). Ecología.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Zone aphotique : Définition, flore et faune
1 sur 2
Zone aphotique : Définition, flore et faune

Retour en haut