menu
Partager

Espèces indicatrices : Définition et exemples

 
Par Laura Fdez. Roldán, Biologiste. 6 octobre 2021
Espèces indicatrices : Définition et exemples

Est-ce que vous saviez qu'il y a des espèces indicatrices de la pollution de l'eau, de l'air et du sol ? Utilisée dans le monde complexe de l'écologie pour évaluer les perturbations environnementales, la présence ou l'absence d'espèces bioindicatrices permet aux chercheurs de savoir si un habitat étudié est plus ou moins menacé par la pollution. Indirectement, les plantes et les animaux bioindicateurs aident à évaluer, à réguler, voire à rectifier les perturbations que l'homme provoque dans les écosystèmes de la planète.

Dans cet article Espèces indicatrices : Définition et exemples de ProjetEcolo, on va vous donner toutes les informations nécessaires qui vous permettront d'en savoir plus sur ce que sont les espèces indicatrices !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Parthénogenèse - Définition et exemples

Définition des espèces indicatrices

Dans le monde de l'écologie, les espèces indicatrices sont celles reconnues pour leurs caractéristiques et leur capacité à manifester leur sensibilité face aux perturbations polluantes. Elles sont donc utilisées comme unités de mesure afin d'estimer l'état d'autres espèces ou conditions environnementales qui, en règle générale, sont difficiles (voire coûteuses) à mesurer directement. C'est pourquoi l'utilisation d'espèces indicatrices dans les études écologiques est d'une grande pertinence, car elle facilite les analyses quantitatives et qualitatives à l'échelle régionale, nationale et même internationale. Lorsqu'il s'agit de classer les espèces indicatrices, il est utile de les différencier en trois grands groupes, selon l'usage qui en est fait dans le monde de l'écologie :

Espèces indicatrices de changements environnementaux

Elles sont fortement liées à des conditions environnementales particulières, de sorte que leur présence signale l'existence d'une condition environnementale, ce qui est utile, par exemple, pour évaluer la présence de polluants ou de substances toxiques dans l'environnement. En raison de leur fonction, elles sont également connues comme des espèces indicatrices de la santé écologique.

Espèces indicatrices de population

Leur fonction est de détecter et d'interpréter les changements dans la dynamique des populations d'autres espèces avec lesquelles elles partagent un habitat naturel et avec lesquelles elles entretiennent probablement une sorte de relation écologique interspécifique, comme des relations trophiques prédateur-proie ou des symbioses. Découvrez en plus sur les chaînes trophiques !

Espèces indicatrices de biodiversité

Ce dernier type d'espèces indicatrices facilite la compréhension de la richesse en espèces qui caractérise une zone naturelle donnée. Ces espèces se caractérisent par une large distribution, avec des habitats spécialisés, ainsi que par la facilité avec laquelle elles peuvent être étudiées par les écologistes pour interpréter les résultats de la richesse faunistique et/ou floristique des espèces ou groupes d'espèces avec lesquels elles coexistent.

Dans les sections suivantes, nous verrons des exemples spécifiques de ces curieuses espèces si utiles pour le monde de l'écologie et la compréhension du fonctionnement des habitats naturels.

Exemples d'espèces animales bioindicatrices

Parmi les espèces animales indicatrices, on retrouve des espèces qui appartiennent aux différents groupes d'animaux qui existent sur la planète, car aussi bien les invertébrés que les vertébrés sont capables de devenir des bio-indicateurs d'une grande importance écologique. Ainsi, parmi les principales espèces de faune bio-indicatrices, on retrouve :

Invertébrés

  • Escherichia coli (Bactéries). Espèce indicatrice des changements environnementaux.
  • Ephéméroptères (Ordre des éphéméroptères, Macroinvertébrés aquatiques). Espèces indicatrices des changements environnementaux.
  • Les étoiles de mer (classe Asteroidea). Espèces indicatrices de population.
  • Les papillons monarques (famille des Nymphalidae). Espèces indicatrices de population.
  • Coléoptères (Ordre des coléoptères). Espèces indicatrices de biodiversité.

Vertébrés

  • Chouette tachetée (Strix occidentalis). Espèces indicatrices des changements environnementaux.
  • La loutre de rivière (Lontra canadensis). Espèces indicatrices des changements environnementaux.
  • Salamandres (Famille Salamandridae). Espèces indicatrices des changements environnementaux.
  • Chauves-souris (Ordre des chiroptères). Espèces indicatrices de population.
  • Escargots des marais (classe Gasteropoda). Espèces indicatrices des changements environnementaux.
Espèces indicatrices : Définition et exemples - Exemples d'espèces animales bioindicatrices

Exemples d'espèces indicatrices de la flore

Parmi les fonctions diverses et surprenantes que les plantes jouent dans le bon fonctionnement des différents écosystèmes de la planète, leur rôle de bio-indicateurs dans les habitats aquatiques et terrestres est absolument capital.

Toutefois, si les espèces bioindicatrices animales peuvent indiquer des variations des conditions environnementales, de la population et/ou de la biodiversité, dans le cas des plantes, elles se caractérisent par leur capacité à indiquer des changements environnementaux (généralement la pollution) et des changements dans la biodiversité florale associée à un écosystème ou à une région donnée. Elles le font en définissant, par exemple, la faune caractéristique d'un désert ou d'une forêt particulière. Voyons quelques exemples spécifiques de plantes indicatrices que l'on trouve dans le monde entier, ainsi que le type de bioindication qui leur est attribué dans le monde de l'écologie :

  • Agave lechuguilla (Famille Agavaceae). Espèces indicatrices de biodiversité.
  • Magnolia guatemalensis. Espèces indicatrices de biodiversité.
  • Les lichens (pas des plantes à proprement parler, mais des organismes symbiotiques composés d'algues et de champignons). Espèces indicatrices de pollution.
  • Mousses (sous-division Bryophyta). Espèces indicatrices de pollution.
Espèces indicatrices : Définition et exemples - Exemples d'espèces indicatrices de la flore

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Espèces indicatrices : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • Catalá, E. I. (2011). Los conceptos de especies indicadoras, paraguas, banderas y claves: su uso y abuso en ecología de la conservación. Revista Inter Ciencia, Volumen 36(1), pp: 30-35.
  • Cohn-Berger, G. & Quezada, M. (2016) Líquenes como bioindicadores de contaminación aérea en el corredor metropolitano de la ciudad de Guatemala. Revista científica USAC, Vol 26(1),pp: 12-16.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Espèces indicatrices : Définition et exemples
1 sur 4
Espèces indicatrices : Définition et exemples

Retour en haut