menu
Partager

Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples

Par Josefina Bordino, Licence en ressources naturelles. 14 novembre 2022
Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples

Si vous avez déjà entendu parler de l'érosion, vous savez très certainement qu'il s'agit d'un processus qui provoque des modifications et des altérations de la surface de la terre. En fait, il y a même différents types d'érosion, comme l'érosion éolienne, l'érosion hydrique et l'érosion anthropique (d'origine humaine). Chacun de ces types d'érosions est différent de l'autre et ils ont tous un effet bien à eux sur les reliefs terrestres.

Aujourd'hui, chez ProjetEcolo, on a eu envie de vous parler d'un type d'érosion hydrique ; l'érosion fluviale. Poursuivez la lecture de cet article dans lequel on vous dira absolument tout à propos de l'érosion fluviale, des différents types qui existent et de ses conséquences.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Qu'est-ce que l'érosion ?

Définition et caractéristiques de l'érosion fluviale

Pour commencer, on va d'abord vous présenter la définition d'érosion fluviale ainsi que ses principales caractéristiques. En quelques mots, l'érosion fluviale est l'usure de la surface terrestre produite par l'eau des rivières, des ruisseaux, des torrents et de tous les autres types de courants d'eau. L'eau en mouvement est un agent puissant capable de modifier le relief et les différentes géoformes.

De plus, il faut aussi savoir que le courant d'eau entraîne dans son sillage des sédiments et d'autres matériaux, ce qui en modifie leur répartition dans la croûte terrestre. Ce processus est connu sous le nom de charriage fluvial, le matériau entraîné par l'eau est appelé charge et est classé comme suit :

  • Charge de ruissellement : caractérisé par la présence de particules qui se dissolvent dans l'eau. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'eau a une couleur transparente.
  • Charge en suspension : il s'agit des particules qui restent en suspension, provoquant une eau trouble.
  • Charge de fond : il s'agit de fragments de roche plus gros qui restent au fond du lit et sont transportés par roulement, charriage ou saltation.

En résumé, les causes de l'érosion fluviale sont en lien direct avec l'énergie de l'eau lorsqu'elle est en mouvement. Cependant, la vitesse de l'eau n'est pas constante le long du lit de la rivière, c'est pourquoi l'érosion fluviale est aussi divisée en plusieurs phases. Voyons les :

  • Phase mécanique : elle se produit aux niveaux les plus élevés du cours d'eau. A ces endroits, le courant a une grande vitesse et, par conséquent, les roches qui s'y trouvent sont vraiment usées par l'action mécanique.
  • Phase intermédiaire : comme son nom l'indique, elle se produit dans les niveaux intermédiaires de la masse d'eau. Dans cette phase, l'érosion par action mécanique continue, mais comme la vitesse du courant ralentit, la sédimentation commence à se produire.
  • Phase de sédimentation : se produit dans la partie finale du canal du plan d'eau. C'est là que tous les matériaux érodés arrivent et, en raison de la vitesse inférieure de l'eau, les sédiments se déposent. Découvrez tout sur les roches sédimentaires !

Dans l'article suivant, on vous explique ce qu'est l'érosion !

Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples - Définition et caractéristiques de l'érosion fluviale

Types d'érosion fluviale

Maintenant que vous avez compris ce qu'est l'érosion fluviale et en quoi elle consiste vraiment, approfondissons un peu le sujet et voyons ensemble les différents types d'érosion fluviale qui existent :

Érosion générale

Il s'agit d'un affaissement du lit de la rivière causé par une augmentation de la capacité de transport d'un cours d'eau pendant une crue.

Érosion par rétrécissement du canal

Elle se produit principalement dans les segments du lit de la rivière où des travaux d'ingénierie tels que des ponts ou la canalisation ont été effectués. Ainsi, le rétrécissement du canal augmente la vitesse de l'écoulement ainsi que le transport des sédiments.

Érosion par les courbes du lit de la rivière

Il est courant que la force centrifuge de l'eau dans les coudes du canal augmente l'érosion du lit. A cet endroit, on y atteint de plus grandes profondeurs.

Érosion locale ou localisée

Ceci est dû à des singularités ou des obstacles dans le cours d'eau. Ces derniers peuvent provoquer des changements dans l'écoulement de l'eau, augmentant ainsi son pouvoir érosif. Cependant, dans ce type d'érosion, les conditions générales d'écoulement des eaux ne sont pas modifiées.

Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples - Types d'érosion fluviale

Conséquences de l'érosion fluviale

Les reliefs formés par l'érosion fluviale sont une des conséquences de ce processus. Il convient toutefois de dire que, dans le cadre des processus fluviaux, des inondations fluviales se produisent également. Ces dernières sont des débordements des cours d'eau. Les crues des rivières n'usent pas seulement la surface des berges, mais peuvent aussi, selon l'endroit où elles se produisent, provoquer des pertes économiques importantes, voire des catastrophes mortelles. Il n'y a absolument doute sur le fait que l'eau en mouvement a un pouvoir énorme qui va bien au-delà de la simple formation des reliefs.

Exemples d'érosion fluviale

Pour conclure, dans ce paragraphe, nous allons vous présenter quelques exemples d'érosion fluviale :

Méandres

Ce phénomène est dû à l'entraînement des sédiments. Ceux-ci commencent à se déposer dans le cours moyen, où la vitesse de l'eau commence à diminuer. Dans certaines circonstances, la force érosive agit également sur ces dépôts, les transportant vers d'autres parties du parcours. Il en résulte la formation de dépôts sinueux, que l'on appelle des méandres.

Deltas

Les deltas coïncident avec la fin du processus d'érosion et se situent à l'embouchure des cours d'eau. C'est là que la plupart des sédiments qui ont été emportés se déposent. Les deltas sont donc des terrains sédimentaires.

Terrasses fluviales

Également appelées terrasses alluviales, ce sont des plates-formes sédimentaires dans les vallées fluviales, qui sont formées par le dépôt de sédiments dans les parties du cours d'eau où la pente et donc la vitesse du courant sont plus faibles.

 

Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples - Exemples d'érosion fluviale

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Environnement (autres).

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
ANDRE MAMBATA
Bonjour
J'ai beaucoup aimé cet article sur mon domaine d'études.
Recevez mes félicitations
Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples
1 sur 4
Érosion fluviale : Définition, types, conséquences et exemples

Retour en haut