menu
Partager

Désertisation : Définition, causes et conséquences

 
Par Andrea Márquez, Environnementaliste spécialisée de l'environnement marin et côtier. 14 avril 2021
Désertisation : Définition, causes et conséquences

On est sûr que vous avez déjà entendu parler de la désertification, ce terme fait référence à la génération de conditions qui convertissent des territoires en déserts, mais en lisant plus à propos de ces processus, il est courant de tomber sur un autre terme qui peut nous confondre : la désertisation. Parfois, ils sont employés comme synonymes, mais la seule chose qu'ils ont en commun est qu'ils font référence à la dégradation des sols. Par conséquent, il est normal que vous puissiez vous demander : en quoi se différencient ces deux concepts ? Qu'est-ce que la désertisation ? Que produit la désertisation ? Quelles sont les zones de la planète touchées par la désertisation ?

Pour que vous n'ayez plus aucun doute à ce propos, dans cet article Désertisation : Définition, causes et conséquences de ProjetEcolo, nous allons voir ensemble la définition de la désertisation, ses causes et ses conséquences !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Désertification : Définition, causes et conséquences

Qu'est-ce que la désertisation - Définition

Commençons par éclaircir ce qu'est la désertisation et en quoi elle consiste. Il s'agit d'un phénomène naturel qui a comme conséquence la dégradation du sol, ce qui favorise l'apparition de conditions climatiques, morphologiques et environnementales, à caractère désertiques.

Ce processus écologique contribue à l'aridification de territoires originalement fertiles, à l'augmentation des taux d'érosion des sols, à la détérioration de la végétation et à la diminution de l'humidité des sols, sans que ces changements ne soient provoqués par les activités humaines.

Un clair exemple de désertisation est le Sahara qui, selon certaines peintures rupestres, il y a de ça 10.000, présentait un climat plus humide qui contraste avec les conditions désertiques qui le caractérisent de nos jours.

Désertisation : Définition, causes et conséquences - Qu'est-ce que la désertisation - Définition

Quelles sont les causes de la désertisation ?

Si vous vous demandez comment se produit la désertisation du sol, il faut que vous teniez compte du fait qu'elle peut être déclenchée par de nombreux facteurs naturels de type climatique, astronomique, géomorphologique et dynamique.

  • D'une part, le climat joue un rôle décisif. Ainsi, le caractère irrégulier des précipitations (sécheresses ou pluies torrentielles), les fortes rafales de vent, les gelées, l'aridité et la thermicité du climat (qui favorisent les processus de salinisation et l'élimination rapide de la matière organique du sol), sont à même de modeler le relief et d'accélérer la dégradation des sols.
  • A niveau astronomique, l'intensification des changements climatiques (par exemple, des saisons) de certaines zones, provoquée par les cycles de Milankovitch, contribue également au processus de désertisation.
  • D'autre part, les facteurs géomorphologiques, liés à l'orogenèse et à la lithologie, conditionnent la résistance à l'érosion et à la désertisation.
  • Finalement, les facteurs dynamiques, comme l'érosion ou d'autres processus physico-chimiques, associés à l'activité biologique de la planète, usant et détruisant le sol qui alimente la désertisation du territoire.

Découvrez-en plus sur la pollution des sols !

Désertisation : Définition, causes et conséquences - Quelles sont les causes de la désertisation ?

Quelles sont les conséquences de la désertisation ?

Même si le processus de désertisation est conceptuellement différent de la désertification, on pourrait dire que les deux phénomènes ont des conséquences similaires. Entre les conséquences de la désertisation, on retrouve :

  • Les terrains sont plus vulnérables au processus d'érosion, favorisés par la perte et la détérioration de la végétation.
  • Les sols perdent leurs propriétés physico-chimiques et minéralogiques, réduisant leur fonctionnalité et leur capacité productive.
  • Tout ceci affecte le développement des activités agricoles et, par conséquent, le bien-être, le travail et l'économie des personnes qui en vivent ou qui habitent ces zones affectées par de tels phénomènes. En conséquence, on assiste à l'émergence de réfugiés environnementaux, qui sont des personnes en situation d'abandon de leur foyer, en raison des coûts résultant de la désertification et de l'appauvrissement du territoire.

Différence entre désertification et désertisation

Le terme désertification, créé par André Aubréville au milieu du siècle dernier, est apparu avec pour but de caractériser les processus de dégradation agraire et édaphique dans la région du Sahel (Afrique). Ensuite, l'UNCED (1994) a établi que, la désertification est la dégradation de terres dans les zones arides, les zones semi-arides et les zones subhumides sèches, provoquée par plusieurs facteurs, comme les activités humaines et les variations du climat, excluant les zones hyper-arides de ce processus.

Dans cette définition, il est possible d'identifier la principale différence qui existe entre la désertification et désertisation et c'est que la désertification peut se produire de manière naturelle ou anthropique, alors que l'origine de la désertisation est uniquement naturel. Qu'est-ce que ça implique ? Que l'origine de la désertification se trouve dans la synergie des processus climatiques et anthropiques. Par conséquent, l'être humain étant le principal agent de dégradation de la Terre, entre toutes les causes de la désertification, on retrouve :

  • L'agriculture intensive, en mettant l'accent sur la forte influence de la mécanisation sur la destruction et la dégradation des terres. Les mauvaises pratiques agricoles telles que l'abandon des terres, l'utilisation de produits chimiques et la monoculture.
  • Dans les régions arides, le pompage des eaux souterraines pour l'agriculture favorise la salification (par évapotranspiration) des aquifères et des sols, ce qui entraîne une érosion et une dégradation progressives et continues des terres. Dans la surexploitation des aquifères, on doit absolument mentionner les "qanats", qui sont des canaux souterrains, utilisés pour le captage de l'eau, qui relient toute la Méditerranée, favorisant les processus de désertification.
  • Déforestation, exploitation minière et surpâturage.
  • Une gestion de l'irrigation mauvaise et déficiente. Par exemple, l'utilisation d'une eau de mauvaise qualité pour l'irrigation ; la construction et la modification de canaux et de voies navigables.
  • Le tourisme est une cause indirecte car il implique une urbanisation accrue des terres et d'autres infrastructures (comme les routes), une pression démographique accrue sur les écosystèmes et une intensification des activités extractives pour répondre aux besoins de la population.
  • Les incendies de forêt de plus en plus récurrents accentuent les processus de dégradation des sols.

Étant donnée l'importance des processus de désertification, qui affectent notre santé et à celle de nos écosystèmes, le 17 juin est célébré la Journée Mondiale de la Lutte contre la Désertification et la Sécheresse afin de faire comprendre l'importance de combattre ce problème de caractère anthropique.

Désertisation : Définition, causes et conséquences - Différence entre désertification et désertisation

Zones de la planète affectées par la désertisation et la désertification

Actuellement, étant donnée l'extension temporale des processus de désertisation, il est parfois difficile de différencier si les changements des écosystèmes terrestres vers des conditions plus désertiques, sont provoqués naturellement ou de manière anthropique. C'est pour cette raison que, normalement, on parle de territoire endommagés par les processus de désertification.

Ainsi, l'Amérique Latine et l'Afrique subsaharienne se distinguent comme étant des zones plus endommagées par la dégradation de la Terre.

La Méditerranée est aussi un clair exemple de la dégradation des sols, spécialement si on prend en exemple ce qui se passe autour de certaines villes d'Espagne, comme Alicante, Murcia et Almeria. Dans ces zones, la huerta est significativement dégradée et en grande partie détruite, comme conséquence de l'urbanisation non contrôlée et la mauvaise planification.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Désertisation : Définition, causes et conséquences, nous vous recommandons de consulter la catégorie Environnement (autres).

Bibliographie
  • Pulido, Antonio. (2000). Groundwater exploitation and its influence on desertification processes. Boletín Geológico y Minero. 111. 3-18. Disponible sur : https://www.researchgate.net/publication/289370011_Groundwater_exploitation_and_its_influence_on_desertification_processes
  • López Bermúdez, Francisco. (2016). Desertificación, revisión de conceptos y definiciones. Universidad de Murcia. Disponible sur : https://rua.ua.es/dspace/bitstream/10045/58791/1/Homenaje-Alfredo-Morales_43.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Désertisation : Définition, causes et conséquences
1 sur 4
Désertisation : Définition, causes et conséquences

Retour en haut