menu
Partager

Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 1 mars 2022
Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples

Est-ce que vous avez déjà entendu parler des bryophytes ? Il est plus que probable que vous ne sachiez pas vraiment de quoi il s'agit car il ne s'agit pas non plus de quelque chose dont on parle quotidiennement. En effet, à moins d'être passionné par les plantes ou d'être biologiste, dire "Mon Dieu quel beau bryophyte" n'est pas quelque chose de très courant. Envie d'en apprendre plus à propos des bryophytes ?

Dans cet article Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples de ProjetEcolo, nous allons voir ensemble la définition, que nous illustrerons à l'aide d'exemples et de leurs caractéristiques, des bryophytes.

Bonne lecture !

Que sont les bryophytes - Définition

Les plantes bryophytes sont un groupe de plantes qui n'ont pas de vaisseaux vasculaires, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas de conduits complexes par lesquels sont transportés l'eau et les minéraux qui servent de nourriture à la plante.

Il s'agit du groupe de plantes non vasculaires le plus important. Non vasculaires, comme nous venons de le dire, signifie qu'elles n'ont pas de vaisseaux vasculaires ou conduits de transport complexes et, par conséquent, elles ne peuvent pas vraiment atteindre de grandes dimensions. En d'autres termes, les bryophytes sont des petites plantes, mais elles peuvent atteindre de grandes superficies. En outre, les bryophytes sont multicellulaires et chlorophylliennes, ce qui veut dire :

  • Multicellulaire : composé de plus d'une cellule.
  • Chlorophylliennes : elles contiennent le pigment appelé chlorophylle qui leur donne leur couleur verte et permet la photosynthèse.

En général, tous les bryophytes ont des tiges et des feuilles vertes qui peuvent aller du vert vif au vert plus foncé. Cependant, comme la nature aime les exceptions, il y a aussi des bryophytes qui sont même transparents.

Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples - Que sont les bryophytes - Définition

Caractéristiques des bryophytes

Dans cet encadré, nous allons voir ensemble dans quel environnement poussent les bryophytes et nous parlerons également de leur structure végétative ainsi que de leur technique de reproduction. Découvrez en compagnie de ProjetEcolo les principales caractéristiques des bryophytes :

  • Les bryophytes se développent dans un environnement plutôt humide. De fait, il s'agit même de l'environnement parfait pour qu'ils puissent croître et se reproduire, néanmoins, il n'est pas rare de les voir coloniser des terrains plus secs. Ils ont besoin d'environnements humides, car ils n'ont pas de racines en tant que telles et le moyen d'obtenir l'eau et les minéraux dont elles ont besoin est d'absorber, comme une éponge, l'eau qui se trouve leur environnement. En général, on les trouve sur une surface rocheuse, dans l'écorce des arbres, dans les racines des plantes ou dans les sols humides.
  • La structure végétative des bryophytes est plutôt simple, en effet, leur structure est homogène et les racines, la tige et les feuilles sont indifférenciés.

Quant à leur manière de se reproduire, les bryophytes peuvent le faire de deux manières.

Reproduction des bryophytes

  • Reproduction sexuée : la plante créé des gamètes mâles qui féconderont le gamète féminin. L'union des deux gamètes donnera jour au sporophyte qui germinera pour créer un nouvel individu.
  • Reproduction asexuée : n'importe quelle partie de la plante peut donner naissance à une nouvelle. Les bourgeons que l'on peut trouver dans ce type de plante, lorsqu'ils entrent en contact avec une surface appropriée pour leur développement, donnent naissance à une plante identique à son géniteur.

Découvrez tout sur le règne Plantae !

Types de bryophytes

Il est possible de classer les bryophytes en trois grands groupes :

Mousses

Les mousses forment généralement des tapis denses. Chaque plante possède des minuscules structures qui ont des fonctions semblables à celles des racines (fixation au sol) et à l'aspect semblable à celui de petits poils, qui sont appelés rhizoïdes.

La présence de ces bryophytes permet d'éviter l'érosion du sol dans lequel ils se trouvent, qui est généralement rocheux. De plus, la présence de ce type de plantes bryophytes dans une zone est synonyme de qualité environnementale.

Bryophytes hépatiques

Les bryophytes hépatiques sont appelés ainsi en raison de leur ressemblance avec le foie humain. Ils poussent dans les zones ombragées et fraîches et ils occupent de grandes surfaces de terrain.

Anthoceropsides

Les anthocéropsides sont de très petites plantes à la structure simple. En fait, les bryophytes anthocéropsides ne dépassent jamais 3 cm de haut.

Exemples de bryophytes

Les bryophytes sont classés en trois types en fonction de leurs caractéristiques générales, caractéristiques qui ont été expliquées dans la section précédente. Mais pour que vous puissiez les connaître un peu mieux, voici une liste d'exemples des bryophytes en fonction de leur type :

  • Mousses : Polytrichum commune, Eriopus remotifolius, Schistostega pennata, Hylocomium splendens, Climacium dendroides, Grimmia pulvinata, Archidium alternifolium, Eurhynchiem oreganum, Dicranum scoparium.
  • Bryophytes hépatiques : Asterella ludwigii, Carrpos monocarpus, Conocephalum conicum, Mannia rupestris, Mannia siberica, Marchantia polymorpha, Neohodgosonia mirabilis, Ricciocarpus natans.
  • Anthoceropsides : Anthoceros adscendens, Anthoceros aethyopicus, Anthoceros affinis, Anthoceros agrestis, Anthoceros alpinus.
Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples - Exemples de bryophytes

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples
1 sur 3
Bryophytes : Définition, caractéristiques et exemples

Retour en haut