menu
Partager

Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?

 
Par Paola Milan Lopez, Traductrice. 15 novembre 2021
Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?

Le requin-baleine est le plus grand poisson du monde, mesurant environ 12 mètres de long et pesant plus de 20 tonnes. Contrairement à la plupart des requins, ce n'est pas un grand prédateur, mais un géant au tempérament pacifique, doté de petites dents de quelques millimètres seulement, qui se nourrit en filtrant d'énormes quantités de plancton, d'algues, de crustacés et de petits poissons.

Malgré les efforts déployés pour préserver l'espèce, les populations de requins-baleines ont considérablement diminuées ces dernières années dans le monde entier.

Alors, les requins-baleines sont-ils en danger d'extinction ? Dans cet article de ProjetÉcolo, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir concernant leur état de conservation, le nombre de requins-baleines dans le monde, et éventuellement tenter d'expliquer pourquoi le requin-baleine est une espèce en danger.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le paresseux est-il un animal en voie de disparition ?

Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?

Le requin-baleine (Rhincodon typus) est le plus grand de tous les chondrichthyens, la classe de poissons cartilagineux à laquelle appartiennent les requins. Ils sont ovovivipares et migrateurs, ils se nourrissent par filtration et qui peuvent vivre plus de 100 ans.

L'une des plus grandes curiosités du requin-baleine est que, tout comme les humains ont des empreintes digitales, ils ont des motifs dorsaux uniques et non reproductibles qui leur permettent de se différencier les uns des autres.

Les requins-baleines ont très peu de prédateurs naturels, les principaux étant les orques, d'autres grands requins comme les grands requins blancs ou les requins-tigres, et enfin les humains. Si vous voulez en savoir plus sur les différents requins : combien il y en a et quelles sont les espèces, nous vous recommandons la lecture de cet article.

Il s'agit d'une espèce en voie de disparition. Leur population a été réduite de 50 % au cours des 75 dernières années et on estime qu'elle compte entre 7 000 et 12 000 spécimens. Ci-dessous, dans notre article, voici quelques-unes des raisons pour lesquelles les requins-baleines sont menacés. Par la même occasion, nous ferons état d'autres mesures pouvant être mises en œuvre pour aider à conserver l'espèce.

Surexploitation de la pêche

La surexploitation de la pêche est une des principales menaces pour les requins-baleines, comme pour d'autres espèces. Bien que les requins-baleines ne présentent aucun risque pour l'homme et qu'ils soient une espèce protégée dans de nombreux pays et régions où ils vivent, ils sont tués sans discernement pour vendre leur corps pour 3 000 ou 4 000 dollars américains.

Dans de nombreuses régions du monde, leur viande est consommée et est considérée comme un mets délicat. Leur graisse est également utilisée pour fabriquer des cosmétiques, des médicaments et des suppléments vitaminés. Dans quelques endroits, on attribue même à certaines parties du requin-baleine des propriétés aphrodisiaques, curatives et magiques.

Ce ne sont pas des animaux agressifs, ils se déplacent à une vitesse qui ne dépasse généralement pas 5 kilomètres par heure et ils ne craignent ni n'évitent les êtres humains, ce qui explique pourquoi les grandes pêcheries chinoises, taïwanaises et philippines ne rencontrent aucune difficulté pour les attraper.

Le requin-baleine est-il en voie de disparition ? - Surexploitation de la pêche

Pêche accidentelle

Le chalutage est le type de pêche le plus nuisible à l'environnement qui soit. Il affecte de multiples espèces (dont certaines qui ne sont même pas commerciales) et détruit les fonds marins, l'écosystème et l'équilibre écologique des lieux où il se déroule.

Les requins-baleines sont parfois capturés et tués accidentellement en se prenant dans les filets de pêche utilisés pour le chalutage. Bien souvent, lorsque le requin-baleine survit à la capture, il est rejeté à la mer avec des blessures, des lacérations et même des mutilations.

Collisions avec les navires

On estime que plus de 20 000 baleines sont tuées chaque année par des bateaux de pêche, des cargos et des navires de croisière. Dans la plupart des cas, l'équipage ne remarque pas la collision, alors l'animal meurt et coule sans laisser de traces.

Les collisions entre les bateaux et les requins-baleines sont très fréquentes. Elles peuvent entraîner des blessures, des lacérations, des mutilations et même la mort des spécimens concernés.

Pollution et destruction des habitats

Les requins-baleines sont des poissons migrateurs qui vivent dans les océans Pacifique, Atlantique et Indien. Ils préfèrent les eaux chaudes des tropiques, mais on peut les trouver dans des eaux plus froides, comme au large des côtes de New York ou de l'Afrique du Sud.

Bien que les requins-baleines se trouvent généralement au large (à des profondeurs allant de 200 à plus de 1 500 mètres), il est assez fréquent de les voir sur les côtes, nageant dans les récifs coralliens ou les baies. Les requins-baleines ont été observés au large des côtes de plus de 90 pays différents, les plus grandes populations étant enregistrées aux Philippines, à Taïwan, dans les îles Galápagos, au Mexique, en Australie, en Afrique du Sud, aux Maldives, au Mozambique, en Inde et en Chine.

L'homme est le principal responsable de la pollution des océans. Voici quelques-unes des activités humaines qui détériorent l'habitat des requins-baleines :

  • Mauvaise gestion des déchets : tous les déchets, plastiques, eaux usées et déchets chimiques qui sont déversés dans les rivières et les mers polluent l'eau et affectent les écosystèmes aquatiques.
  • Tourisme irresponsable : dans certains endroits, les requins-baleines sont des attractions touristiques. Lorsque le tourisme est envahissant, il peut stresser les animaux et perturber leur alimentation, leur reproduction, leur migration et leur mode de vie général.
  • Le chalutage : Le chalutage est l'une des principales causes de la dégradation des fonds marins et affecte d'innombrables populations, chaînes alimentaires et écosystèmes.
  • Déversements de pétrole : lorsque le pétrole s'échappe des pétroliers, il pollue d'innombrables quantités d'eau.

Changement climatique

Le changement climatique entraîne une augmentation de la température et de l'acidité de l'eau des océans. Ce changement affecte l'alimentation et le développement de nombreuses espèces marines, dont les requins-baleines.

Le plancton, le necton, certaines algues et un grand nombre de petits poissons, arthropodes et mollusques dont se nourrissent les requins-baleines sont affectés par le changement climatique. Si les populations de requins-baleines diminuent, la nourriture des requins-baleines risque de se raréfier.

Le requin-baleine est-il en voie de disparition ? - Changement climatique

Que pouvons-nous faire pour empêcher l'extinction du requin-baleine ?

Si nous voulons sauver le requin-baleine, nous devons prendre des mesures qui permettent à sa population d'augmenter rapidement et efficacement. L'homme est responsable de la grande majorité des facteurs qui menacent les requins-baleines. Tous les efforts visant à rétablir l'espèce doivent donc être axés sur la réduction de l'impact environnemental que nous, humains, générons.

Voici quelques mesures que nous pouvons prendre pour empêcher l'extinction des requins-baleines dans un avenir proche :

  • Sensibiliser les personnes autour de nous par la diffusion d'informations précises sur l'état de conservation des requins-baleines.
  • Encourager et pratiquer l'écotourisme durable.
  • Éviter d'acheter des emballages en plastique jetables et d'autres produits à usage unique qui ne sont pas biodégradables.
  • Recycler et réutiliser pour produire le moins de déchets possible.
  • Ne pas jeter de déchets dans les rivières ou dans la mer.
  • Ne pas acheter de viande ou de produits fabriqués à partir de parties de requin-baleine.
  • Ne pas jeter de substances susceptibles de polluer les masses d'eau, comme les huiles végétales, les produits pétrochimiques ou les engrais.
  • Contribuer aux programmes de recherche qui favorisent la préservation de l'espèce, que ce soit par des dons, du bénévolat ou des actions de sensibilisation. Il existe des projets consacrés à la sauvegarde des requins-baleines, tels que Sharkbook : The Wildbook for Sharks et The Maldives Whale Shark Research Programme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment protéger les animaux en voie d'extinction, nous vous invitons à poursuivre votre lecture avec notre article qui leur est consacré.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux en voie de disparition.

Bibliographie
  • Vives, J. (2020). Así se estudia en aguas de las Galápagos al pez más grande del mundo. La Vanguardia. Disponible sur : https://www.lavanguardia.com/natural/fauna-flora/20200831/483230235531/asi-estudia-aguas-galapagos-pez-mas-grande-mundo.html
  • Redacción National Geographic. (2010). Tiburón ballena. National Geographic. Disponible sur : https://www.nationalgeographic.es/animales/tiburon-ballena
  • 5 datos interesantes sobre el tiburón ballena. (2021). World Wildlife Fund. Disponible sur : https://www.worldwildlife.org/descubre-wwf/historias/5-datos-interesantes-sobre-el-tiburon-ballena
  • De Orellana, F. (2021). Whale Sharks. Galapagos Whale Shark Project. Disponible sur: https://www.galapagoswhaleshark.org/whale-sharks/
  • Fundación Aquae. (2021). El tiburón ballena, el pez más grande del mundo. Fundación Aquae. Disponible sur : https://www.fundacionaquae.org/el-tiburon-ballena-el-pez-mas-grande-del-mundo/
  • Pierce, S. (2016). The Red List of Threatened Species. International Union for Conservation of Nature. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/19488/2365291
  • Lo Lau, J. (2019). Tiburón ballena: la fragilidad del pez más grande del mundo. Mongabay. Disponible sur : https://es.mongabay.com/2018/08/tiburon-ballena-conservacion/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?
1 sur 3
Le requin-baleine est-il en voie de disparition ?

Retour en haut