menu
Partager

Le pétrole est-il renouvelable ?

 
Par Silvia Núñez, Environnementaliste et ingénieur en environnement. 13 mai 2021
Le pétrole est-il renouvelable ?

Le pétrole est une ressource naturelle appartenant au groupe des combustibles fossiles, qui sont présentement les principales sources d'énergie utilisées, bien que complétées par d'autres (énergie nucléaire, énergie hydroélectrique, etc.). Et parmi tous les combustibles fossiles, le pétrole est le plus utilisé, il est donc intéressant d'en savoir un peu plus à son sujet.

Le pétrole est-il renouvelable ou non ? Eh bien, continuez la lecture de cet intéressant article de ProjetEcolo dans lequel on verra ensemble si le pétrole est une ressource renouvelable ou non !

C'est parti et...

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le gaz naturel est-il renouvelable ?

Le pétrole est-il renouvelable ?

Commençons par répondre à la question que vous vous posez, NON, le pétrole n'est pas renouvelable. Voyons maintenant pourquoi le pétrole n'est-il pas renouvelable !

D'une part, les ressources renouvelables ou ressources principalement renouvelables sont celles qui peuvent être régénérées par des processus naturels à un rythme plus rapide que les besoins humains. D'autre part, les ressources non renouvelables sont celles au rythme de régénération extrêmement lent, de sorte qu'elles ne sont pas capables de compenser la consommation de l'être humain. Par conséquent, ces dernières sont présentes dans la nature en quantités limitées.

Dans le cas du pétrole, si on continue avec la consommation actuelle et si on ne trouve pas de nouveaux gisements de pétroles, on estime que ses réserves pourraient finir par s'épuiser autour de 2070. Ainsi, le pétrole est clairement une ressource non renouvelable et, par conséquent, c'est aussi une source d'énergie non renouvelable qui a besoin de plusieurs millions d'années pour se produire.

Le pétrole est-il renouvelable ? - Le pétrole est-il renouvelable ?

D'où vient le pétrole ?

Pour résumer, voici d'où vient le pétrole :

  • Le pétrole provient de la mort massive du plancton marin et des algues comme conséquence directe aux changements brusques de salinité ou de température de l'eau.
  • Ensuite, cette matière organique s'est déposée dans des boues et des sables en conditions anoxiques, le tout a ensuite été enfoui sous de lourdes couches de sédiments pendant des millions d'années.
  • Avant la formation du pétrole en tant que tel, il y avait des sapropèles, qui sont simplement des boues sombres formées par les composants mentionnés ci-dessus (matière organique, boues et sables).
  • Ensuite, la matière organique est transformée en hydrocarbures par un processus de fermentation, tandis que les sables et les boues se transforment en roches sédimentaires (grès et marnes) qui constituent la roche mère, imprégnée par ces hydrocarbures.
  • La densité du pétrole étant plutôt faible, il a tendance à remonter à la surface et à se dissiper dans l'atmosphère en laissant un résidu bitumineux solide (c'est le cas, par exemple, des schistes bitumineux de Puertollano). Toutefois, si, au cours de sa remontée, le pétrole rencontre une masse imperméable, il s'accumulera et imprégnera les roches poreuses sous-jacentes, constituant ce que l'on appelle des roches de stockage ou des roches d'accumulation. Il s'agit donc du réservoir ou du gisement dont on extrait le pétrole.
Le pétrole est-il renouvelable ? - D'où vient le pétrole ?

Comment est extrait le pétrole ?

Une fois qu'on a localisé et vérifié la viabilité du gisement, on procède à l'extraction du pétrole. Pour ce faire, sont employées des techniques de perforation pour créer des puits d'extraction.

Le pétrole est extrait sous forme brute, formé d'un mélange d'hydrocarbures gazeux, liquides et solides, qui ne peut pas être consommé directement. Ainsi, pour être utilisé, il doit passer par une série de processus de raffinage. Le premier est connu comme distillation fractionnée et il consiste en l'élévation progressive de la température afin de séparer les différentes fractions ou parties qui la composent, du point d'ébullition inférieur au point d'ébullition supérieur : on sépare d'abord les produits gazeux (butane, éthane, méthane, etc.) dans une chambre supérieure, puis les liquides (kérosène, fioul, essence, etc.) et enfin les solides (bitumes et goudrons) dans les zones inférieures.

Les hydrocarbures obtenus ne sont pas aptes à la consommation et ils devront passer par plusieurs traitements qui consistent à améliorer leur indice d'octane, c'est-à-dire la capacité antidétonante du carburant. Ensuite, il est transporté par les célèbres oléoducs, bien que la forme la plus courante de transport soit celle des grands pétroliers.

Inconvénients du pétrole

Le principal impact environnemental provoqué par l'utilisation du pétrole est celui associé à la combustion de ses produits dérivés. D'une part, la combustion provoque l'augmentation de la pollution, générant des particules, des oxydes d'azote, des oxydes de soufre, etc. D'autre part, de grandes quantités de CO2 sont libérées dans l'atmosphère, dont l'accumulation dans l'atmosphère provoque un changement climatique.

Si ce n'est pas suffisant, l'utilisation de grands porte-conteneurs pétroliers présente un risque élevé d'accidents et, quand il y en a un, les marées noires ont des conséquences terribles pour l'environnement. Le pétrole étant plus léger que l'eau, dans les cas où d'une fuite, il peut s'étendre sur les surfaces marines, ce qui, en première instance, freine l'entrée d'oxygène et élimine la vie existante. Certaines marées noires les plus terribles qui se sont produites sont l'Érika et les naufrages de pétroliers Exxon Valdez et du Prestige durant la guerre du Golf.

Malgré tous ces inconvénients du pétrole, on ne peut pas encore abandonner son utilisation car une grande partie de la société se paralyserait. La solution passe par sa substitution par d'autres énergies alternatives qui ont un moindre impact environnemental sur l'environnement.

Le pétrole est-il renouvelable ? - Inconvénients du pétrole

Exemples d'énergies non renouvelables

Enfin, nous conclurons cet article en vous parlant de certaines ressources non renouvelables. Comme nous l'avons dit, le pétrole est un type de combustible fossile et une ressource non renouvelable. Néanmoins, il y a deux types de combustibles fossiles qui sont aussi des ressources non renouvelables : le charbon et le gaz naturel. Ces derniers, avec l'énergie nucléaire, sont les différentes sources d'énergie non renouvelables qui existent.

D'autres ressources non renouvelables sont celles qui se trouvent en quantités finies comme le sont les minéraux ainsi que certains types de roches utilisés dans le domaine de la construction. De même, il est possible de considérer comme ressource non renouvelable les aquifères souterrains.

En plus, pour en apprendre plus sur les ressources naturelles, aussi bien non renouvelables que renouvelables, on vous recommande de jeter un coup d'œil aux articles suivants : Ressources non renouvelables : Définition et exemples et Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le pétrole est-il renouvelable ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Énergies non renouvelables.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Le pétrole est-il renouvelable ?
1 sur 4
Le pétrole est-il renouvelable ?

Retour en haut