menu
Partager

Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 28 avril 2021
Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples

Présentement, une des thématiques les plus étudiées est la thématique énergétique ; quelle nouvelle énergie pourrait permettre de substituer celles qu'on utilise actuellement, car en plus de produire des effets nocifs pour le bien-être de notre planète, elles commencent à s'épuiser. On ne saurait imaginer nos vies sans électricité, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous avons souhaité rédiger cet article afin de vous présenter les alternatives qui existent et qui sont en cours de développement, nous avons nommé les énergies renouvelables ; nous en profiterons pour également vous parler des énergies non renouvelables qu'on exploite de manière excessive. Continuez la lecture de cet article Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples de ProjetEcolo dans lequel on vous dira tout ce qu'il y a à savoir sur les énergies renouvelables et non renouvelables !

C'est parti !

Définition d'énergie renouvelable

Quand on parle d'énergie renouvelable, on fait référence aux énergies qui sont créées grâce à des sources naturelles et qui sont presque inépuisables, soit grâce à la quantité d'énergie qu'elles contiennent ou soit pour leur capacité à se régénérer de manière naturelle. On a dit "presque" parce que ces sources d'énergie sont assujetties à une durée de renouvellement qui doit être respectée afin qu'elles soient véritablement des sources d'énergies illimitées.

Ces types d'énergies ont été considérés comme des énergies alternatives vers la décennie des années 70. Toutefois, elles sont plus couteuses que les sources d'énergie conventionnelle. Un autre inconvénient de ce type d'énergie est que pour pouvoir jouir de leur potentiel énergétique, il faut de très grand espace, et, malheureusement, de si grands espaces ne sont pas forcément disponibles pour qu'elles puissent être développées.

Néanmoins, il convient de mettre l'accent sur un point qui nous semble être très important ; qu'elles soient des énergies renouvelables ne signifie pas qu'elles ne soient pas polluantes. Ainsi, les sources d'énergie renouvelable sont classifiées en deux groupes : polluantes et non polluantes ou propres.

Entre les énergies renouvelables propres on retrouve :

  • Le vent, qui génère de l'énergie éolienne.
  • La chaleur provenant de l'intérieur de la terre est l'énergie géothermique.
  • Les rivières et les ruisseaux d'eau douce produisent de l'énergie hydroélectrique ou hydraulique.
  • Le soleil produit de l'énergie solaire.
  • Les mers et les océans génèrent de l'énergie marémotrice.
  • Les vagues produisent de l'énergie houlomotrice.
  • L'union des masses d'eau douce et des masses d'eau salée constitue l'énergie bleue.

D'autre part, les énergies renouvelables polluantes sont celles qui sont issues de la biomasse ou matière organique. Celles-ci peuvent s'utiliser directement comme combustibles quand on les brûle et elles peuvent être utilisées une fois converties en bioéthanol ou biodiésel. Étant des énergies polluantes, elles posent le même type de problème que les énergies non renouvelables polluantes : l'émission de dioxyde de carbone par sa combustion.

 

Exemples d'énergies renouvelables

Maintenant que vous savez ce que sont les énergies renouvelables, nous allons vous proposer quelques exemples de ces formes d'énergies, qui, comme nous l'avons vu, varient selon la source génératrice.

  • Énergie éolienne : elle s'obtient grâce à la force du vent ou des courants d'air. Les éoliennes transforment l'énergie de leur mouvement (produit par le vent) en énergie électrique.
  • Énergie géométrique : la source d'énergie se trouve dans les tripes de la Terre, car, pour la produire, sont utilisés les phénomènes thermiques qui se produisent sous la croûte terrestre.
  • Énergie solaire : la plus connue, elle est obtenue grâce aux rayonnements solaires qui sont recueillis au travers de panneaux solaires.
  • Énergie hydroélectrique ou hydraulique : elle est issue de l'énergie créée par les chutes d'eau qu'on peut retrouver dans certains fleuves, ces dernières font fonctionner des turbines qui produisent du mouvement dans un générateur électrique qui génère de l'énergie.
  • Énergie bleue : aussi appelée puissance osmotique, cette énergie est obtenue à cause de la différence qui existe entre les concentrations de sel dans l'eau douce et l'eau de mer. Elle est spécialement utile dans les régions où les cours d'eau sont très rapides, car ils permettent de produire des plus grandes quantités d'énergies. Les seuls déchets qu'elle produit sont des eaux saumâtres.
  • Énergie marémotrice : ce type d'énergie est créé grâce à l'énergie produite grâce aux vagues (énergie houlomotrice), les marées, les gradients de salinité (énergie osmotique) ou les différences qu'il y a dans la température océanique.
  • Biomasse : ce type d'énergie tire parti de la matière organique qui se forme en raison des processus biologiques des êtres vivants comme les plantes ou les animaux, ainsi que grâce à leurs restes et déchets. Ces produits générés peuvent bruler (combustion) et obtenir de l'énergie ou les transformer en d'autres substances comme des combustibles ou des aliments qui pourront être utilisés à postériori.
  • Biocarburants : ils sont dérivés de la forme d'énergie mentionnée précédemment. Ce sont des mélanges de substances d'origine organique qui sont utilisés comme combustibles. Ces biocarburants peuvent être obtenus à partir de différents types de plantes comme le maïs, le soja, le tournesol, les palmiers et même les eucalyptus et les pins.
Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples - Exemples d'énergies renouvelables

Définition de l'énergie non renouvelable

Les énergies non renouvelables, comme nous l'avons dit précédemment, sont les énergies dites plus conventionnelles, celles dont les ressources sont limitées et dont l'exploitation intensive ne leur laisse le temps de se régénérer comme le font les énergies renouvelables.

Le plus courant est que pour générer ces sources d'énergie se brûlent surtout des énergies fossiles, dont la combustion provoque l'émission d'une grande quantité de gaz à effet de serre. Ces gaz sont d'ailleurs un des principaux responsables du changement climatique, car leur quantité dans l'atmosphère est de plus en plus importante.

Source d'énergie non renouvelable

La source d'énergie non renouvelable varie selon l'élément utilisé pour la produire. Il est possible de diviser le groupe des énergies non renouvelables en deux groupes principaux :

Les combustibles fossiles

Les énergies fossiles, comme le pétrole (forme liquide), le charbon (solide) et le gaz naturel (forme gazeuse), proviennent de la biomasse générée il y a des millions d'années qui a été transformée en ces combustibles après avoir subi des conditions de pression et de température appropriées.

  • Pétrole : le pétrole est un composant organique qui est composé d'un mélange d'hydrocarbures insolubles dans l'eau qui s'est formé à partir de la transformation de matière organique qui s'est accumulée sous forme de sédiments.
  • Charbon : le charbon est une roche sédimentaire d'origine organique. Il s'est formé à partir de restes de végétaux qui se décomposent et s'accumulent dans les zones marécageuses.
  • Gaz naturel : dans ce cas, il s'agit d'un hydrocarbure résultant du mélange de gaz d'origine naturel, principalement de méthane, car il se forme par la décomposition de plusieurs couches de plantes et de matière d'origine animale exposés à une chaleur et une pression intense durant des millions d'années.

L'énergie nucléaire

L'autre groupe des énergies non renouvelables est l'énergie nucléaire. La matière est composée d'atomes, qui font formés d'un noyau et d'un ou plusieurs électrons distribués en couches (nuage d'électrons) sur le noyau, qui à leur tour est composé par un ou plusieurs protons et par un nombre égal de neutrons.

Mais, quel rapport avec l'énergie nucléaire ? Le noyau atomique de certains éléments comme l'uranium, peut être désintégré et ainsi libérer de l'énergie qui sera utilisée par les centrales thermonucléaires pour produire de l'électricité, en d'autres termes, l'énergie nucléaire est obtenue grâce à fission d'atomes de certaines minéraux radioactifs. Toutefois, les déchets nucléaires (polonium) qui sont produits sont extrêmement radioactifs et ils le seront pendant très longtemps.

Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples - Source d'énergie non renouvelable

Différence entre énergie renouvelable et non renouvelable

Pour conclure cet article, nous allons voir, de manière résumée, les différences entre l'énergie renouvelable et non renouvelable.

Les énergies renouvelables sont celles qui viennent de sources naturelles qui sont presque illimitées, mais elles ont tout de même besoin d'un temps pour se renouveler. Il y a des énergies renouvelables non polluantes et des énergies renouvelables polluantes.

Parmi les énergies renouvelables propres on retrouve l'énergie éolienne, l'énergie solaire, l'énergie hydroélectrique, l'énergie géothermique, l'énergie marémotrice, l'énergie des vagues ou l'énergie bleue. Comme énergies renouvelables polluantes, on retrouve celles dont la source principale est la biomasse ou la matière organique. Leur problème est que, comme les énergies conventionnelles, leur combustion produit des émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

D'une autre part, en ce qui concerne les énergies non renouvelables, à la différence des renouvelables, elles sont obtenues en utilisant des ressources limitées et qui n'ont pas le temps, ni la capacité, de se régénérer. Le plus courant est que ces énergies sont obtenues grâce à la combustion de combustibles fossiles, comme le pétrole, le charbon ou le gaz naturel. La combustion de ces matériaux contribue à l'actuel changement climatique car elle émet une grande quantité de gaz à effet de serre.

Il existe un autre groupe d'énergies non renouvelables, celui de l'énergie nucléaire. L'énergie nucléaire est issue du processus de fission, un processus qui détruit le noyau atomique des atomes afin de libérer de l'énergie qui sera utilisée par les centrales thermonucléaires afin de produire de l'électricité. Le grand inconvénient de l'énergie nucléaire est que les déchets nucléaires tardent longtemps à disparaître et à perdre leur radioactivité.

Découvrez les avantages et inconvénients de l'énergie nucléaire !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Énergies renouvelables.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples
1 sur 3
Énergie renouvelable et non renouvelable : Définition et exemples

Retour en haut