menu
Partager

Économie collaborative : Définition et exemples

 
Par Andrea Márquez, Environnementaliste spécialisée de l'environnement marin et côtier. 13 janvier 2022
Économie collaborative : Définition et exemples

Créer des entreprises à domicile en utilisant ce que l'on a (généralement des biens matériels) est devenu à la mode. En effet, les chaînes de télévision font de la publicité pour de multiples portails d'achat et de vente de produits d'occasion afin que, juste en utilisant internet, sans infrastructure, les utilisateurs intéressés puissent réaliser un profit en donnant une nouvelle destination à leurs biens, qu'ils avaient temporairement abandonnés. Cette façon d'introduire des biens sur le marché est à l'origine des modèles d'économie collaborative ou d'économie du partage. Ce concept est probablement tout à fait nouveau pour vous, mais peut-être pas les noms d'entreprises telles que Uber, Wallapop ou Vinted.

Pour rapprocher ce modèle économique des utilisateurs et les informer des bonnes et des mauvaises situations qui gravitent autour, nous vous avons préparé une synthèse de ce qu'est l'économie collaborative. Du coup, si vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement de l'économie collaborative, ses différents éléments et ses avantages, continuez à lire cet article Économie collaborative : Définition et exemples de ProjetEcolo dans lequel on va définir l'économie collaborative tout en illustrant ces concepts grâce à des exemples. sur ce qu'est l'économie du partage et des exemples, où vous pourrez également en savoir plus sur le conflit existant et les limites de ce modèle de développement économique.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Qu'est-ce que la bioéthique - Définition et principes

Qu'est-ce que l'économie collaborative et comment fonctionne-t-elle ?

L'économie collaborative est un nouveau modèle de développement économique, basé sur l'accès aux ressources et ses bienfaits par le biais de prestation de services, mais sans le besoin d'en devenir ses propriétaires, qui fonctionne essentiellement au travers de l'échange. Mais, comment fonctionne l'économie collaborative ?

Poussés par les études de Gansky (2010), de Botsman et Rogers (2010), les modèles collaboratifs sont devenus particulièrement pertinents ces dernières années, spécialement grâce au développement de la technologie et des réseaux de communication, tels qu'Internet, utilisés comme outil pour répondre aux besoins des consommateurs.

En fait, dans l'ouvrage de Gansky intitulé The Mesh : Why the Future of Business is Sharing, l'auteur identifie quatre caractéristiques distinctives des entreprises de l'économie collaborative :

  • Premièrement, ils offrent quelque chose qui peut être partagé.
  • Pour ce faire, ils utilisent les réseaux mobiles.
  • Les biens qu'ils proposent sont principalement physiques.
  • Enfin, ils fondent leur stratégie de marketing sur la publicité de bouche à oreille et les médias sociaux.

Pour que ce type d'économie se concrétise, comme le soulignent Botsman et Rogers dans leur publication What's mine is yours : the rise of collaborative consumption, il est faut :

  • Croire qu'il est possible de gérer correctement les biens communs.
  • Faire confiance aux personnes qui font partie de ces plateformes économiques.
  • Qu'il y ait une critique de masse.
  • Une désaffectation temporaire de la ressource utilisée pour offrir un service.

Enfin, il convient de souligner la nature hétérogène de ce type d'économie collaborative - en effet, elle englobe de nombreuses activités et processus productifs qui peuvent même être antagonistes - car elle a suscité une controverse considérable du fait que dans certains secteurs, elle peut être très favorable et constituer une opportunité pour le marché du travail, alors que dans d'autres, elle représente un risque.

Économie collaborative : Définition et exemples - Qu'est-ce que l'économie collaborative et comment fonctionne-t-elle ?

Types d'économie collaborative

Selon l'objectif des utilisateurs et des entreprises, on peut distinguer 4 activités de base à partir desquelles l'économie collaborative peut se développer :

  • La consommation collaborative.
  • Production collaborative.
  • L'apprentissage collaboratif.
  • Le financement collaboratif.

En termes de formes de consommation collaborative, il est possible de distinguer :

  • Des systèmes de produits services : où les utilisateurs peuvent payer pour utiliser un produit, sans en devenir propriétaire (Airbnb, eBay ou Uber).
  • Systèmes de redistribution : dans lesquels les biens qui ne sont plus utiles à certaines personnes sont utilisés par d'autres qui en ont besoin ou envie, ce qui augmente leur durée de vie utile (Wallapop ou Vinted).
  • Modes de vie collaboratifs : dans lesquels des biens moins physiques ou tangibles, comme le temps ou l'espace, sont partagés ou échangés (Blablacar).

En ce qui concerne la deuxième activité, la production collaborative fait référence à la conception, la production et la distribution de produits et de projets collaboratifs.

Dans le même ordre d'idées, l'apprentissage collaboratif comprend l'accès libre et gratuit à des rapports, des livres, des lectures (par exemple : plateformes Mooc et Coursera) et, par conséquent, l'enseignement collaboratif et la contribution de connaissances (comme dans le cas de Wikipedia).

Enfin, dans le cas du crowdfunding, se distinguent d'une part le crowdfunding ou financement direct et massif d'un projet et, d'autre part, le peer-to-peer (P2P) lending, qui met en relation les investisseurs potentiels avec ceux qui ont besoin d'un prêt. Les monnaies alternatives et les polices d'assurance collective (Wesura) sont également incluses.

Économie collaborative : Définition et exemples - Types d'économie collaborative

Exemples d'économie collaborative

Comme le montre l'article de Picazo et Martínez (2016), les principaux secteurs de l'économie collaborative de 2005 à 2015 ont été, dans cet ordre, du plus au moins impliqué : le transport, l'hébergement, le financement et l'échange de services et de produits.

En plus de ceux présentés dans la section précédente, d'autres exemples de l'économie collaborative sont :

  • Le couchsurfing, qui encourage les échanges culturels entre les personnes en les hébergeant gratuitement sur place.
  • Les SEL (Local Exchange Trading Systems) ou systèmes de troc.
  • Le crowdsourcing est une forme de travail collectif dans lequel des personnes qui n'appartiennent pas à la même entreprise ou institution travaillent de manière coordonnée sur un même projet ou produit (comme le font des entreprises comme Lidl ou Heineken).
  • Les banques de temps qui permettent l'échange de services, en tenant compte des heures. Dans la Communauté de Valence (Espagne), il est possible de trouver, entre autres, la banque du temps de Xàbia et le réseau d'échange SJM de Valence.
  • Partage des terres pour promouvoir la mise en culture des terres abandonnées.
  • Monnaies locales ou sociales échangeables contre de l'argent réel, telles que Hub Culture.
  • LendingClub pour le prêt d'argent entre particuliers.

Avantages de l'économie collaborative

Comme on l'a dit dans les sections précédentes, l'économie collaborative génère des bienfaits positifs qui favorisent sa mise en œuvre et son succès dans certains secteurs. Les avantages de l'économie collaborative sont :

  • Elle facilite des nouvelles formes de consommation.
  • Elle permet aux particuliers d'obtenir un revenu complémentaire ou supplémentaire, en évitant la présence d'intermédiaires.
  • Elle favorise une gestion plus efficace des ressources.
  • Elle introduit de nouveaux services sur le marché, à un prix plus abordable, ce qui favorise la compétitivité positive et l'innovation.
  • Elle contribue à l'économie circulaire.
  • Au niveau environnemental, elle réduit l'empreinte carbone de la consommation des utilisateurs ainsi que la pollution.
  • Sur le plan social, elle favorise la création de liens sociaux et de communautés. Elle contribue également à atténuer les problèmes sociaux tels que l'hyperconsommation et la pauvreté.
  • Au niveau de la gouvernance et de la gestion, elle permet l'incorporation de modèles participatifs et inclusifs.
  • Enfin, elle est une source importante de connaissances et de savoir-faire qui contribue à l'épanouissement personnel.
Économie collaborative : Définition et exemples - Avantages de l'économie collaborative

Inconvénients de l'économie collaborative

Connaissant les modèles économiques collaboratifs qui ont été mentionnés tout au long de l'article, il est possible d'identifier certains des problèmes qui se sont produits et qui, sans aucun doute, marquent les inconvénients de ce type de modèle économique. Un cas récent pourrait être le conflit entre Uber et les taxis. Sur cette base, les principaux inconvénients de l'économie collaborative sont :

  • La concurrence déloyale causée par l'émergence de ce type d'entreprise collaborative par rapport aux entreprises traditionnelles.
  • L'absence de réglementation, qui laisse de côté les droits des consommateurs. Cela favorise également l'expansion rapide de ce type d'activité.
  • Cette même absence de réglementation met en péril les relations de travail entre les entreprises et les travailleurs, qui, dans la plupart des cas, travaillent sur une base horaire et sont indépendants. Ils n'ont donc accès à aucune protection laboral.
  • Elle favorise l'émergence de monopoles dans certains secteurs, à l'opposé de l'un de ses plus grands avantages, qui est de contribuer à l'élimination de la pauvreté.
  • La difficulté pour les coopératives existantes d'adopter ce type de modèle économique.
  • L'éventail des plateformes collaboratives qui peuvent exister sur Internet est si large que les utilisateurs ne peuvent pas toutes les connaître, ce qui désavantage celles qui sont moins connues ou moins répandues.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Économie collaborative : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Société et culture.

Bibliographie
  • Millán Diaz-Foncea, Carmen Marcuello Servós, Grupo de Investigación GESES, Universidad de Zaragoza. Manuel Monreal Garrido, IUDESCOP - Universitat de València. (2016). Economía Social y Economía Colaborativa: Encaje y Potencialidades: https://zaguan.unizar.es/record/69619/files/texto_completo.pdf
  • Alfonso Sánchez, R. CIRIEC-España, Revista de Economía Pública, Social y Cooperativa, núm. 88, diciembre, 2016, pp. 230-258. Centre International de Recherches et d'Information sur l'Economie Publique, Sociale et Coopérative, Valencia, España. Economía colaborativa: un nuevo mercado para la economía social: https://www.redalyc.org/pdf/174/17449696008.pdf
  • Mª Teresa Méndez Picazo, Univ. Complutense de Madrid. Mª Soledad Castaño Martínez, Univ. de Castilla-La Mancha. (2016). Claves de la Economía Colaborativa y Políticas Públicas.
  • Economistas Sin Fronteras, nº12 D. (2014, enero). Economía en Colaboración: http://www.ecosfron.org/wp-content/uploads/DOSSIERES-EsF-12-Econom%C3%ADa-en-colaboraci%C3%B3n.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Économie collaborative : Définition et exemples
1 sur 4
Économie collaborative : Définition et exemples

Retour en haut