menu
Partager

Eaux de surface : Définition et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 10 juin 2022
Eaux de surface : Définition et exemples

Notre planète est composée à 70% d'eau. L'eau est la source de la vie et de tout ce que nous connaissons. Comme il s'agit d'une ressource très précieuse, une classification très détaillée a été créée afin d'être intégrée aux stratégies de gestion pour pouvoir répondre aux défis présentés par ce liquide vital. Par exemple, on est sûr que vous avez déjà entendu des eaux thermales et des eaux continentales, non ? Le but de cet article Eaux de surface : Définition et exemples de ProjetEcolo est de vous parler d'une de ces classifications et aujourd'hui nous allons nous attarder sur ce qu'on appelle les eaux de surface !

Définition des eaux de surface

Les eaux de surface, aussi appelées parfois eaux superficielles, sont celles qui se trouvent sur la terre et qui sont au contact de l'atmosphère (avec la surface). Pour les identifier facilement, on peut dire que les eaux de surface sont celles qu'on peut voir facilement.

Les eaux de surface regroupent ainsi les eaux des pluies, des sources et du ruissellement d'autres sources d'eau. Les eaux de surface cheminent toutes afin d'arriver à un plus grand plan d'eau, pour exemple, les rivières qui se jettent dans l'océan.

Classification des eaux de surface

Afin d'optimiser la gestion des eaux de surface, elles doivent être classées en fonction de leurs usages. Il y a donc des utilisations :

  • Agricole.
  • Pour le bétail.
  • Aquaculture.
  • Approvisionnement public en eau, y compris l'approvisionnement en eau domestique.
  • Eau potable.
  • Industrie autosuffisante : y compris l'industrie, l'agro-industrie, les services et le commerce.
  • Production hydroélectrique.
  • Production d'électricité.
  • Spas et centres de loisirs.

À leur tour, ces utilisations peuvent être divisées en deux :

  • Utilisations consommatrices : le volume varie en fonction de l'utilisation qui en est faite. Il peut soit augmenter, soit diminuer.
  • Utilisations non consommatrices : il s'agit des utilisations qui ne sont pas modifiées par l'activité.

D'autre part, elles peuvent également être classées en fonction de la qualité de l'eau. Différents tests peuvent être effectués, comme la demande chimique en oxygène ou la quantité totale de solides en suspension. En ce qui concerne ces derniers, il existe les classifications suivantes :

  • Bonne qualité : avec des particules de 25 à 75 milligrammes maximum par litre.
  • Qualité acceptable : avec des particules de 75 à 150 milligrammes maximum par litre.
  • Pollué : avec des particules de 150 à 400 milligrammes maximum par litre.
Eaux de surface : Définition et exemples - Classification des eaux de surface

Types d'eaux de surface

Les eaux de surface peuvent être différenciées selon plusieurs critères et le premier type peut être classé selon le niveau de modification qu'elles présentent. Ainsi, on distingue :

  • Eaux de surface naturelles : ce sont celles qui ont leur origine dans la terre et de manière naturelle. Elles ne passent par aucun type d'altération ou d'intervention humaine.
  • Eaux de surface artificielles : ce sont celles des plans d'eau créés par l'homme.
  • Eaux de surface modifiées : elles se produisent lorsque les sources naturelles d'eau de surface sont modifiées, par exemple en modifiant les cours d'eau pour transporter l'eau ailleurs. Elles peuvent également être modifiées comme un effet secondaire de l'activité humaine, comme la pollution ou la baisse du niveau des eaux.

On peut aussi les classifier selon leur mouvement. Sous ce critère, se trouvent :

  • Eaux lentiques : elles sont statiques et n'ont pas de mouvement, comme les lacs.
  • Eaux lotiques : ce sont celles qui ont une direction et sont dynamiques, avec l'exemple clair des rivières.

Enfin, les eaux de surface peuvent être divisées en fonction de leur type. En voici quelques exemples :

  • Rivières
  • Ressorts
  • Lacs
  • Lagunes
  • Zones humides
  • Zones humides
  • Lacs temporaires
  • Étangs

Les eaux de surface font généralement référence aux masses d'eau intérieures, mais certains considèrent également que les types d'eaux suivants entrent dans cette catégorie :

  • Océans
  • Mers

N'hésitez pas à jeter un coup d'œil à cet article que nous vous recommandons pour connaître la différence entre mer et océan.

Eaux de surface : Définition et exemples - Types d'eaux de surface

Importance des eaux de surface

L'eau de surface est aussi appelée eau bleue en raison de son importance pour les organismes vivants. Des millions d'animaux dépendent de ces eaux de surface pour boire ou même pour vivre dans le cas des organismes aquatiques. Elles sont aussi utilisées pour des activités humaines telles que l'élevage, l'irrigation, l'industrie, ou encore pour produire de l'énergie hydroélectrique avec la force du lit des rivières, par exemple.

Enfin, il est important de compléter le cycle de l'eau, car c'est à partir de cette eau de surface que le liquide s'évapore dans l'atmosphère.

Protection des eaux de surface

Aujourd'hui, la protection des eaux de surface est un élément important des stratégies gouvernementales de gestion de l'environnement. Parmi ces actions figurent l'élaboration de

  • Cadres législatifs
  • Stratégies
  • Développement des infrastructures

L'eau est un droit de l'homme dans le monde entier, c'est in fine un principe directeur dans les constitutions et législations de chaque pays.

La fermeture de zones de pêche, la définition des droits d'exploitation pour chaque type d'utilisation ou les réseaux de surveillance de la qualité de l'eau sont quelques exemples d'actions visant à protéger ces eaux.

Il est important de se rappeler que l'eau n'est pas une ressource isolée, mais que son intégrité dépend également de ce qui se passe sur la terre. C'est pourquoi l'utilisation des terres et la conservation des écosystèmes terrestres doivent également être incluses dans les stratégies de protection des eaux de surface.

En tant qu'individus, nous pouvons protéger les eaux de surface en faisant un usage rationnel de cette ressource dans nos foyers et en respectant les règles pour éviter de la polluer.

Dans la vidéo suivante, on vous explique comment éviter la pollution des rivières !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Eaux de surface : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Environnement (autres).

Bibliographie
  • Vivas Aguas, L. J., Betancourt, J., Moreno, Y., Santana, C., Cuadrado, Í., Ibarra, K., & Sánchez, D. (2014). Diagnóstico y Evaluación de la Calidad de las Aguas Marinas y Costeras del Caribe y Pacífico colombianos. Red de vigilancia para la conservación y protección de las aguas marinas y costeras de Colombia (REDCAM). Informe técnico 2013.
  • Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales de México. (2015). Atlas del Agua en México. Ciudad de México: Comisión Nacional del Agua.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Eaux de surface : Définition et exemples
1 sur 3
Eaux de surface : Définition et exemples

Retour en haut