menu
Partager

Biologie moléculaire : Définition et importance

 
Par Antoine Decrouy. 16 décembre 2021
Biologie moléculaire : Définition et importance

Les principaux phénomènes de la vie se produisent dans la cellule, car il s'agit de l'unité primordiale qui permet l'existance des êtres vivants. Au sein de ces cellules se trouvent de nombreuses molécules aux différentes composition, fonction et structure. Le tout au sein d'une machinerie extrêmement complexe et indépendante. Si vous voulez en apprendre plus à propos de la biologie moléculaire, on vous invite à poursuivre la lecture de cet article Biologie moléculaire : Définition et importance de ProjetEcolo dans lequel on définira ce qu'est la biologie moléculaire et quelle est son importance pour l'être humain.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Biologie cellulaire : Définition et importance

Qu'est-ce que la biologie moléculaire - Définition

La biologie moléculaire conduit des études à niveau cellulaire et elle est dirigée exclusivement aux molécules qui s'y trouvent. Ce domaine d'étude comprend :

  • La structure des molécules.
  • La composition des molécules.
  • Les éléments qui composent les molécules.
  • Les fonctions assurées par les molécules.

Les cellules produisent une variété de molécules qui servent, par exemple, à coder des informations ou à communiquer. Elles disposent aussi de molécules qui permettent d'assurer leurs fonctions de croissance, de reproduction ou de stockage. En fonction de leur complexité et de leur composition, elles peuvent être divisées en petites molécules organiques, macromolécules et en composés inorganiques. Dans la suite de cet article, nous allons voir tout ça en détails :

  • Petites molécules organiques : ce sont les sucres, les acides gras, les acides aminés et les nucléotides qui, lorsqu'elles sont assemblées, forment des molécules plus complexes.
  • Macromolécules : elles sont construites avec plusieurs petites molécules organiques et elles génèrent des polysaccharides, des lipides, des phospholipides, des protéines, et les plus importantes pour l'étude de la biologie moléculaire : les acides nucléiques organisés sous forme d'ADN et d'ARN. Les petites molécules sont transformées et génèrent de nouvelles molécules au poids moléculaire élevé en rapport aux petites molécules organiques.
  • Composés inorganiques : elles constituent le milieu dans lequel se déroulent les activités cellulaires. Ils ont des fonctions de transport, de régulation du pH et de structure. Ces composés sont divisés en eau et en sels minéraux électrolytes.

Applications de la biologie moléculaire

La biologie moléculaire se concentre spécifiquement sur les études génétiques de l'ADN et de l'ARN desquels se découlent les caractéristiques physiques et métaboliques des êtres vivants. La biologie moléculaire a une large application pour le développement humain.

Thérapie génétique

L'étude de l'ADN et de l'ARN a permis d'expliquer les maladies congénitales et héréditaires aux origines génétiques. Cette découverte s'est accompagnée de la possibilité de générer des solutions pour guérir ces maladies. La thérapie génique, par exemple, consiste à introduire un gène fonctionnel dans les cellules d'un patient pour corriger le défaut génétique à l'origine d'une maladie. Ce mécanisme peut également être utilisé pour empêcher l'expression de gènes nuisibles, tels que les oncogènes cancérigènes. Cette thérapie génique ne fonctionne pas seulement contre les maladies génétiques, en effet, elle a également été appliquée pour combattre des virus ou des maladies auto-immunes. On y insère des gènes qui empêchent la réplication du virus ou la réponse immunitaire de l'organisme.

Découvrez les différences qui existent entre un virus et une bactérie !

Clonage génétique

L'étude des gènes est possible grâce au clonage génétique. Pour ce faire, est introduit un gène dans un autre organisme par le biais d'un vecteur qui porte le gène exogène. Il peut s'agir de bactéries, de plasmides, de virus ou de levures. L'organisme choisi est ensuite multiplié pour produire plusieurs organismes dotés de gènes clonés à la fonction particulière. Cette technique est connue sous le nom de clonage de gènes et elle a pour objectif d'obtenir de nombreuses copies d'un gène à étudier. Elle a de multiples applications pour la connaissance de gènes nuisibles ainsi que pour la recherche de traitements.

Fabrication de vaccins

Une autre application de la biologie moléculaire pour la médecine est la fabrication de vaccins. Pour ce faire, sont isolés les anticorps efficaces contre des virus ou des bactéries et ils sont multipliés à l'aide de biologie moléculaire.

Agriculture

La biologie moléculaire n'a pas que des applications pour les humains, en effet, elle est application à tous les êtres vivants du monde. On en dépend directement ou indirectement et l'application à d'autres organismes peut également profiter à notre développement. Un exemple clair est l'agriculture, domaine où il est possible de modifier génétiquement les cultures pour qu'elles résistent aux parasites, aux facteurs climatiques ou pour qu'elles aient un taux de production plus efficace et plus élevé, ce qui signifie qu'elles ont moins besoin d'engrais ou de pesticides,.

Industrie alimentaire

Dans l'industrie, principalement alimentaire, on utilise aussi la biologie moléculaire. On a réussi à créer des saveurs, des édulcorants, des arômes, des vitamines ou des gélifiants au travers de couches microbiennes améliorées grâce à la technologie moléculaire.

Importance de la biologie moléculaire

Certains des champs d'application de la biologie moléculaire sont :

Médecine

La biologie moléculaire a permis de découvrir les gènes responsables de l'expression de tout ce qui compose les êtres vivants. Cette science a permis le développement de la technique de Réaction en Chaîne par Polymérase, une technique qui permet de complètement séquencer génétiquement l'être humain dans le Projet Génome Humain. Cela signifie que, à partir de ces connaissances, il est possible de détecter des maladies. En plus de l'importance médicale que ça a, la connaissance du génome humain a une valeur intrinsèque indépendante de la fonction appliquée.

Grâce aux techniques générées à partir de la biologie moléculaire, on a pu avancer rapidement dans le domaine de la médecine, aussi bien en termes d'alternatives, dans le cas où les traitements traditionnelles sont insuffisants, que en termes de solutions complètes qui permettent de guérir complètement les patients.

Développement social

Les progrès dans la connaissance des unités de base de la vie, telles que l'ADN, ont conduit à un développement avancé de la race humaine. Il a été possible d'utiliser la terre de manière plus durable afin de produire plus avec moins de ressources externes. Il y a également eu un impact social car le fossé de l'injustice alimentaire dans les pays pauvres en ressources a été réduit. En conclusion, nous pouvons affirmer que la biologie moléculaire améliore la qualité de vie des êtres humains sous tous ses aspects.

Découvrez tout sur la pollution des sols.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Biologie moléculaire : Définition et importance, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • Patiño, A. (2020). Terapia génica. Disponible en: https://www.cun.es/enfermedades-tratamientos/tratamientos/terapia-genica
  • Orengo, D. (2011). Fundamentos de biología molecular. Barcelona: Editorial UOC
  • National Human Genome Reseach Institute. (2019). Clonación. Disponible en: https://www.genome.gov/es/about-genomics/fact-sheets/Clonaci%C3%B3n

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Biologie moléculaire : Définition et importance
Biologie moléculaire : Définition et importance

Retour en haut