menu
Partager

Antibiose : Définition et exemples

 
Par Laura Fdez. Roldán, Biologiste. 19 octobre 2021
Antibiose : Définition et exemples

Les phénomènes de concurrence interspécifique (entre organismes de différentes espèces) sont très courants dans la nature, car tous les organismes essaient de survivre et d'avoir le moins de rival biologique possible. L'une des relations de concurrence biologique les plus surprenantes est l'antibiose. Les antibiotiques, qui ont à voir avec le monde de l'antibiose, apparaissent comme intermédiaire entre la position des organismes pathogènes qui essaient d'en finir avec ses concurrents et ces dits organismes sont préjudiciés au sein de la concurrence biologique. Ces dernières et de nombreuses autres fonctions ont un lien direct avec l'importance et l'efficacité des antibiotiques, qui sont utilisés quotidiennement à des fins thérapeutiques pour combattre les maladies humaines, animales et végétales.

Continuez la lecture de cet article Antibiose : Définition et exemples de ProjetEcolo et découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur l'antibiose, sa définition et des exemples !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Parasitisme : Définition et exemples

Définition d'antibiose

Le terme antibiose est utilisé pour définir toute interaction entre deux organismes d'espèces différentes, dans laquelle l'un d'entre eux est nuisible et préjudiciable à l'autre, car il produit une substance nuisible à l'autre espèce. Il s'agit donc d'une interaction biologique dans laquelle il n'y a aucune possibilité de survie de certains organismes à proximité d'autres organismes. L'effet nocif de tout antibiose est dû à l'action d'une substance chimique nocive produite par l'organisme qui veut éliminer sa concurrence. Cette substance est appelée un antibiotique.

Dans la section suivante, nous examinerons plus en détail différents exemples d'antibiose qui se produisent dans la nature, ainsi que certains des antibiotiques les plus courants et ceux qui nous épatent le plus.

Antibiose : Définition et exemples - Définition d'antibiose

Exemples d'antibiose

Dans la nature comme en laboratoire, divers processus d'antibiose conduisent à la génération d'antibiotiques nouveaux et complexes. Ces substances sont capables de paralyser le développement ou de provoquer la mort de micro-organismes potentiellement pathogènes, avec une action bactériostatique ou bactéricide.

Voici quelques exemples d'antibiose entre organismes de différents groupes et espèces, aussi bien entre animaux et plantes supérieures qu'entre micro-organismes :

  • Le champignon Penicillium sécrète une substance nocive qui empêche la vie des autres micro-organismes qui l'entourent.
  • Des insectes nombreux et divers et des plantes hôtes qui se nourrissent de ces derniers.
  • Des bactéries telles que Erwinia amylovora lorsqu'elles attaquent les poiriers (genre Pyrus) et les pommiers (Malus domestica).
  • Relation entre l'homme, les animaux d'élevage et la volaille avec différents agents pathogènes responsables de maladies, tels que les bactéries des genres Bacillus, Streptomyces et Pseudomonas, ainsi que différents types de champignons : Candida oleophila, les genres Gliocaldium et Tricoderma, Myrothecium verrucaria et Ampelomyces quisqualis.

Comme mentionné ci-dessus, les antibiotiques sont omniprésents dans la nature, et pas seulement dans les laboratoires pour produire des médicaments.

Qu'est-ce que la résistance à l'antibiose ?

Grâce à la "mémoire" des différents anticorps qui composent le système immunitaire des organismes, ceux-ci sont capables de reconnaître efficacement la présence de bactéries et d'agents pathogènes qui ont précédemment infecté l'organisme de l'animal ou de la plante affecté, générant ainsi, au fil du temps, une résistance à l'antibiotique utilisé par l'agent pathogène concurrent.

Ainsi, les humains, les animaux et les plantes qui sont touchés par les antibiotiques d'insectes et autres plantes ont développé une résistance aux produits chimiques nocifs utilisés pour tuer les bactéries pathogènes.

Par conséquent, le monde des antibiotiques et de l'antibiose se "réinvente" constamment, comme un marathon de la résistance, les agents pathogènes et les résistances se défiant les uns les autres. Il est vraiment étonnant de voir comment ces réactions se produisent dans les organismes animaux et végétaux de manière presque intuitive, s'adaptant aux nouvelles conditions et aux risques de pathogénicité et de maladie afin de survivre.

Découvrez ce qu'est la pathogénèse !

Antibiose : Définition et exemples - Qu'est-ce que la résistance à l'antibiose ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Antibiose : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Bibliographie
  • Harold, C. (1992) The crisis in Antibiotic Resistance. Science, Volume 257, pages 1064-1073.
  • Davies, J. & Davies, D. (2010) Origins and Evolution of Antibiotic Resistance. American Society for Microbiology (ASM) Journal.
  • Delgado, R. et al., (2014) La antibiosis, genesis y componente de los probioticos; dos conceptos imperecederos. Gale OneFile: Informe Académico, Revista de Producción Animal. Volumen 26 (3)
  • Cantón, R. (2002) Lectura interpretada del antibiograma: ¿ejercicio intelectual o necesidad clínica? Revista ELSEVIER: Enfermedades Infecciosas y Microbiología Clínica. Volumen 20 (4), pp: 176-186.
  • Levy, S. B. (1998) The Challenge of Antibiotic Resistance. Scientific American, Volume 278 (3), pages 46-53.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Antibiose : Définition et exemples
1 sur 3
Antibiose : Définition et exemples

Retour en haut