Biologie

Tépales : Définition et rôle

 
Mª Belén Acosta
Par Mª Belén Acosta, Technicienne en jardinage et ressources naturelles et paysagères. Actualisé: 20 janvier 2022
Tépales : Définition et rôle

Pour approfondir vos connaissances en botanique grâce à ProjetEcolo, on vous a préparé un article dans lequel on vous donne la définition des tépales, de leurs fonctions et en quoi ils sont différents des pétales des fleurs.

Est-ce que vous saviez que les tulipes n'ont pas de pétales, mais qu'elles ont des sépales ? Est-ce que vous savez que, en plus, c'est la coloration de ces derniers qui donne le nom de tépales et que c'est précisément ce qui fait la différence entre certaines espèces ? Pour en apprendre plus sur la fabuleuse nature qui nous entoure, on vous invite à poursuivre la lecture de cet article de ProjetEcolo !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Centrosome : définition, rôle et structure
Index
  1. Que sont les tépales des fleurs - Définition
  2. Fonctions des tépales
  3. Différence entre pétales et tépales
  4. Autres parties des fleurs

Que sont les tépales des fleurs - Définition

Les pétales et les sépales sont deux parties externes de la fleur qui se trouvent au niveau du périanthe et dont la fonction principale est de protéger ses organes reproducteurs. De manière générale, les sépales et les pétales se différencient au niveau de leur couleur. On les appelle tépales quand on ne peut pas différencier les pétales des sépales.

Mais, que sont les tépales ? Les tépales sont des feuilles qui protègent et enveloppent les organes sexuels de la plante et qui ne sont pas clairement différenciées. C'est-à-dire qu'il est possible de distinguer clairement le calice de la corolle. Les tépales sont typiques des plantes monocotylédones, comme les magnolias, les lys, les jonquilles ou les tulipes. De la même manière, on peut aussi dire, de manière générale, que les tépales sont typiques des plantes primitives, chez celles qui n'ont pas eu le besoin d'évoluer afin d'attirer les pollinisateurs.

Tépales : Définition et rôle - Que sont les tépales des fleurs - Définition

Fonctions des tépales

La principale fonction des tépales est celle de protéger les organes reproducteurs de la plante. Les tépales enveloppent ces organes autour du périanthe de la fleur pour qu'ils ne subissent pas de dégâts par les agents externes, comme le vent ou l'eau, et ainsi assurer la pollinisation de la fleur.

Comme nous vous l'avons dit, les tépales offrent le support nécessaire pour que, une fois la maturité sexuelle atteinte, les agents pollinisateurs puissent faciliter la reproduction de la plante.

Différence entre pétales et tépales

La principale différence entre les pétales et les tépales est que les pétales sont caractéristiques des plantes dicotylédones ou plus évoluées. On pense que la distinction nette entre les pétales et les sépales de la plupart des plantes à fleurs est due à la nécessité d'attirer les insectes pour assurer la pollinisation. C'est pourquoi les pétales sont généralement d'une couleur différente de celle des sépales. Les sépales entourant le calice sont généralement de couleur verte. Les pétales des fleurs, quant à eux, ont une couleur vive qui attire l'attention des insectes et autres animaux. En fait, les pétales sont la partie la plus reconnaissable de la plupart des espèces de plantes à fleurs.

Les tépales, quelle que soit leur couleur, ne diffèrent pas des tons entre les pétales et les sépales, en effet, le nom de tépales désigne les feuilles situées sur le périanthe de la fleur.

La façon la plus claire de comprendre la différence entre les pétales et les tépales est de penser à une tulipe et à une rose. La tulipe a une fleur colorée qui sort de la tige de la plante et on ne voit pas de feuilles vertes entre sa tige et ses pétales, alors que la rose est une fleur tenue par une couronne parfaite de sépales qui rendent chacun de ses pétales absolument spectaculaires.

En outre, on peut également vous donner un autre petit détail qui vous permettra d'encore mieux les différencier : les tépales ont une structure beaucoup plus robuste et charnue, tandis que les pétales sont beaucoup plus légers car ils doivent pouvoir s'ouvrir facilement.

Autres parties des fleurs

Maintenant que vous connaissez clairement les différences entre les pétales et les tépales, on a eu envie de revoir ensemble les différentes parties qui composent les fleurs. Encore une fois, même si les tépales sont caractéristiques des plantes monocotylédones, cela ne signifie pas que toutes en ont. Les parties d'une fleur peuvent être divisées en deux zones : la reproductive et la structurelle.

La fonction reproductive des fleurs est divisée en :

  • Androcée : formé des étamines ou organes sexuels masculins. Chacune des étamines est formée d'un filament à l'extrémité duquel sont produits les gamètes mâles appelés pollen.
  • Gynécée : partie femelle de la fleur constituée du pistil qui, à son tour, forme les carpelles où se trouvent les organes reproducteurs femelles de la plante. Chaque carpelle possède un ovaire, qui est la zone élargie dans laquelle se trouve l'ovule, le style, qui forme l'union de l'ovaire avec le stigmate ou la partie finale qui possède une structure collante qui agit comme un collecteur de grains de pollen.

Quant au reste de la structure de la fleur, on retrouve :

  • Les sépales : situé en dessous les pétales de la fleur et qui sont utilisés comme support et soutient.
  • La corolle : formée par les pétales qui ont une coloration vive utilisée pour attirer l'attention des pollinisateurs.

Envie d'en apprendre plus sur la pollinisation ? C'est par ici : Qu'est-ce que la pollinisation ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Tépales : Définition et rôle, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire
Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 2
Tépales : Définition et rôle