Écosystèmes

Steppe : Définition, flore et faune

 
Giulia Graziati
Par Giulia Graziati. 10 mars 2023
Steppe : Définition, flore et faune

Les steppes sont un biome des écosystèmes terrestres. Par conséquent, une steppe est un type d'écosystème terrestre caractérisé par une végétation basse, des faibles précipitations et un climat aride continental. Ce type de biome est présent dans beaucoup de parties du monde. Dans cet article Steppe : Définition, flore et faune de ProjetEcolo, on vous donnera la définition de steppe tout en vous présentant la flore et la faune caractéristiques de ce type d'environnement.

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Berge : Définition, flore et faune
Index
  1. Définition et caractéristiques d'une steppe
  2. Flore de la steppe
  3. Faune de la steppe
  4. Exemples de steppes

Définition et caractéristiques d'une steppe

Les steppes sont un biome, c'est-à-dire qu'elles sont un ensemble d'écosystèmes terrestres caractéristiques d'une zone définie par le climat et les espèces animales et végétales qui s'y trouvent. Une steppe est un type d'écosystème terrestre caractérisé par une végétation basse, de faibles précipitations et un climat continental aride. Voici quelques-unes des principales caractéristiques de la steppe :

  • Il y a des steppes sur tous les continents à l'exception de l'Antarctique (Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe, en Asie, en Afrique et en Océanie).
  • La steppe présente des caractéristiques semi-désertiques et le climat est continental aride, sec où les précipitations sont faibles et varient d'environ 250 à 500 millimètres. Les différences de température entre l'été et l'hiver sont prononcées et la moyenne annuelle est comprise entre 5 et 18 degrés Celsius. Les étés sont généralement chauds et secs et les hivers sont froids, pluvieux et même avec des chutes de neige.
  • Les sols du biome de la steppe semi-désertique sont fragiles, ils contiennent beaucoup de minéraux et un faible pourcentage de matière organique, ils sont donc peu productifs pour l'homme. Ils peuvent être brunâtres ou blanchâtres à cause de la présence de sels. Dans les zones plus végétalisées se forment les "chernozems", un type de sol noir produit par l'accumulation de matière organique qui ne se décompose pas ou se décompose lentement en raison des conditions climatiques (sécheresse et basses températures pendant la plus grande partie de l'année). Cette matière donne naissance à un humus foncé dans l'horizon supérieur et transforme ces sols en sols productifs. Dans d'autres endroits, se forment des "kastanozem", qui ont un pourcentage d'humus plus faible et une teneur élevée en oxydes de fer.
  • La végétation est basse, herbacée et arbustive, adaptée aux longues périodes de pénurie d'eau.
  • La faune est caractérisée par de grands mammifères (herbivores et carnivores), de petits mammifères comme les rongeurs, de nombreuses espèces d'oiseaux, des insectes et quelques reptiles. La présence d'amphibiens dans ces milieux est très rare en raison du manque d'eau.

Dans l'article suivant on vous parle plus en détails des différents types d'écosystèmes !

Steppe : Définition, flore et faune - Définition et caractéristiques d'une steppe

Flore de la steppe

Dans les steppes, comme dans d'autres biomes, il y a des espèces végétales qui conditionnent la présence d'autres espèces. Dans la steppe, les espèces dites dominantes sont les graminées, qui sont des plantes herbacées telles que celles appartenant aux genres Stipa, Festuca et Poa. Leurs racines forment un réseau dense qui leur permet d'absorber l'eau plus efficacement. Leur croissance est rapide et lorsque la tige et les feuilles se dessèchent pendant la saison sèche, la plante a terminé son cycle de vie.

Outre les graminées, il existe d'autres plantes herbacées adaptées aux conditions de la steppe : ce sont les thérophytes, qui accomplissent leur cycle rapidement et libèrent leurs graines au début de la saison sèche, et les géophytes, qui sont des plantes qui survivent à la saison défavorable grâce aux réserves qu'elles accumulent dans leurs racines, leurs bulbes ou leurs tubercules.

Il existe également des steppes arbustives dominées par des arbustes bas, en forme de coussin, avec des feuilles réduites ou inexistantes et de fortes épines.

La flore de ces milieux est adaptée à des conditions de déficit hydrique, de températures basses et élevées, de gel et de vents forts.

Découvrez dans l'article suivant quelques types de végétations !

Steppe : Définition, flore et faune - Flore de la steppe

Faune de la steppe

  • Grands mammifères herbivores : bison européen, bison américain, antilopes originaires d'Afrique, guanacos répartis en Amérique du Sud et chevaux sauvages sur le continent asiatique.
  • Mammifères rongeurs : viscaches, chinchillas, maras et chiens de prairie, tous originaires d'Amérique du Sud. Dans les steppes d'Asie, les marmottes sont typiques.
  • Mammifères carnivores : puma, renards gris et roux, chats sauvages et chats.
  • Oiseaux : de nombreuses espèces d'oiseaux occupent le biome des steppes, comme le Nandou de Darwin, le condor des Andes, des perdrix comme la perdrix du Sud, des cailles, des aiglons et des pygargues, des outardes, parmi beaucoup d'autres.
  • Reptiles : lézards et serpents.
  • Insectes : il y a une grande variété d'espèces d'insectes qui vivent dans la végétation des steppes et qui servent de nourriture à certains animaux, comme les oiseaux insectivores.
Steppe : Définition, flore et faune - Faune de la steppe

Exemples de steppes

Steppe patagonienne

La steppe patagonienne est une écorégion de l'Argentine, en Amérique du Sud, qui couvre quelque 53 446 000 hectares. Les sols sont pauvres, les précipitations rares, les gelées durent toute l'année et les vents très forts. La végétation typique est constituée d'arbustes rabougris, bas et en forme de coussins.

Steppe d'Europe de l'Est

Les steppes d'Europe de l'Est commencent généralement leur cycle annuel avec la fonte des neiges et le dégel du sol. Cela permet un développement rapide des plantes des genres Carex, Pulsatilla, Adonis, Hyacinthus, Iris, Tulipa, qui sont généralement des géophytes qui ont des réserves dans leurs racines et qui peuvent se développer rapidement pendant la bonne saison.

Steppe nord-américaine

Distribuées du sud du Canada au nord du Mexique, les steppes nord-américaines sont communément appelées prairies d'herbes courtes et sont caractérisées par un paysage d'espèces herbacées avec des arbustes isolés, dont les espèces les plus importantes appartiennent aux genres Buchlöe et Bouteloua. Les variations de température et d'humidité font que la plupart des espèces animales qui y vivent ont des habitudes fouisseuses.

Steppe asiatique

La steppe asiatique se caractérise par des conditions climatiques extrêmes, avec des étés chauds et des hivers froids et secs. Comme dans les autres steppes, la végétation caractéristique est xérophile, c'est-à-dire qu'elle se compose de plantes adaptées à une sécheresse sévère.

 

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Steppe : Définition, flore et faune, nous vous recommandons de consulter la catégorie Écosystèmes.

Bibliographie
  • Matteucci, S. D. (2011). "Ecorregión Estepa Patagónica". Ecorregiones y complejos ecosistémicos argentinos.
  • Lewis, J. P. (1995) "La biosfera y sus ecosistemas. Una introducción a la ecología".
Écrire un commentaire
Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 4
Steppe : Définition, flore et faune