menu
Partager

Qu'est-ce que l'agriculture bio ?

 
Par François N’konou, Redactor/traductor. 13 septembre 2022
Qu'est-ce que l'agriculture bio ?

L'agriculture biologique -et ses bienfaits pour la santé et la planète- occupe le cœur de notre actualité existentielle. En effet, il est de plus en plus courant de trouver des produits tels que des fruits, des légumes et des légumineuses biologiques sur les marchés et dans les supermarchés en France. Il s'agit d'un secteur qui a lentement fait son entrée dans le secteur alimentaire et qui, selon toutes les indications, augmentera sa production dans les années à venir en raison de la plus grande demande des consommateurs français pour ce type de produits par rapport à l'agriculture conventionnelle. Cependant... qu'est-ce que l'agriculture bio ? Connaissez-vous la définition de l'agriculture biologique et ce qui la différencie des autres procédés agricoles ? Vous vous demandez quels sont les avantages et les inconvénients de l'agriculture biologique ? Eh bien, ça tombe bien car c'est justement de ce sujet dont nous allons vous parler dans cet article de ProjetEcolo !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Produit bio : Définition et exemples

Qu'est-ce que l'agriculture bio ?

Par agriculture biologique, nous entendons:

  • Une agriculture respectueuse de l'environnement
  • Une agriculture qui n'utilise aucun type d'élément artificiel
  • Une agriculture qui se sert de semences exclusivement naturelles.

Dans les lignes à suivre, nous vous présenterons des détails sur la question, tout en prenant soin de vous illustrer avec d'exemples pratiques surtout sur la production et la consommation de l'agriculture biologique en France.

Qu'est-ce que l'agriculture bio ? - Qu'est-ce que l'agriculture bio ?

Définition de l'agriculture biologique

L'agriculture biologique, également connue sous le nom d'agriculture écologique, est un type d'agriculture qui se caractérise par le fait qu'elle n'utilise aucun type d'élément artificiel. C'est-à-dire qu'elle évite l'utilisation de produits chimiques de synthèse (qui sont produits artificiellement en laboratoire par des humains) dans tous les éléments de ses produits, tant au niveau des pesticides que des engrais. L'agriculture biologique se caractérise également par l'utilisation exclusive de semences naturelles, en d'autres termes, des graines qui n'ont pas été génétiquement modifiées en laboratoire. Il s'agit donc d'une agriculture qui se développe de la même manière que l'agriculture traditionnelle et de manière totalement naturelle.

Ainsi, pour vous donner un exemple du type d'engrais utilisé dans ce type d'agriculture, nous vous expliquons dans l'article différence entre engrais et fertilisant.

Qu'est-ce que l'agriculture bio ? - Définition de l'agriculture biologique

Les 4 principes de l'agriculture biologique

L'agriculture biologique a 4 principes fondamentaux qui sont la santé, l'écologie, l'équité et le soin.

  1. Principe de santé

Ce principe stipule que la santé des individus et des communautés va de pair avec la santé des écosystèmes. Dans ce cas, lorsque nous parlons de santé, nous nous référons à l'intégrité de tous les êtres vivants tels que les sols, les plantes, les animaux, les hommes. Il est opportun de souligner ici les caractéristiques de la santé qui sont l'immunité, la résilience et la régénération. Donc l'agriculture biologique vise à produire des cultures saines pour l'homme et pour l'ensemble de l'écosystème, à contribuer au bien-être en général et à prévenir les maladies.

2. Principe d'écologie

L'agriculture écologique évolue suivant les cycles et les systèmes écologiques vivants et les aide à se maintenir. Dans ce cas, la production considère substantiellement les processus écologiques et le recyclage. Comme exemple, nous considérons le sol vivant quand il s'agit de culture; pour les poissons et les organismes marins, c'est l'environnement aquatique et dans le cas des animaux, il est mis en évidence l'écosystème de la ferme.

3. Principe d'équité

L'équité considère le monde comme une communauté, en prend soin et oeuvre pour la bonne gestion du bien commun, le respect mutuel et la justice. Ainsi, les agriculteurs doivent entretenir de bonnes relations humaines entre eux et avec les consommateurs. Le travail de l'agriculteur biologique consiste à fournir une bonne qualité de vie à chaque personne par sa production. Dans le même sens, les animaux doivent être élevées dans les conditions de vie conformes à leur physiologie.

4. Principe de soin

En ce qui concerne ce principe, l'agriculture biologique considère non seulement la santé et le bien-être des générations actuelles, mais aussi futures, ainsi que de l'environnement; ce qui inclue que la volonté d'augmenter la productivité ne doit en aucun cas mettre en danger le bien-être et la santé. Ceci nous conduit aux notions de précaution et de responsabilité qui doivent prédominer dans le processus de l'agriculture biologique.

Qu'est-ce que l'agriculture bio ? - Les 4 principes de l'agriculture biologique

Avantages de l'agriculture biologique

L'agriculture biologique présente plusieurs avantages par rapport à l'agriculture conventionnelle. D'une part, étant donné qu'elle n'utilise pas de produits chimiques de synthèse ni de semences génétiquement modifiées, elle est beaucoup plus respectueuse de l'environnement. En n'utilisant pas de produits chimiques de synthèse, on évite la pollution des sols et de l'écosystème. Nous savons bien que l'usage excessif des pesticides contribue à la pollution du sol et la contamination de l'écosystème, et donc à éviter le plus souvent possible. En fait, l'un des principaux problèmes des pesticides synthétiques est qu'ils tuent aussi bien les mauvais insectes que les bons, comme les insectes pollinisateurs tels que les abeilles.

D'autre part, en renonçant à l'utilisation de semences génétiquement modifiées, l'environnement et l'écosystème ne sont pas mis en danger par l'introduction d'espèces qui, même sans connaître leurs effets à long terme, sont totalement étrangères à la biodiversité indigène de la région où les cultures sont pratiquées.

Outre les avantages de l'agriculture biologique pour l'environnement, il convient également de mentionner les avantages pour la santé humaine. Comme il s'agit de produits naturels, ils ne contiennent pas les produits chimiques synthétiques susmentionnés. Les produits chimiques de synthèse sont nocifs pour la santé humaine. En effet, même s'ils sont utilisés à de faibles doses, considérées comme "sûres" par les organismes officiels, cela ne signifie pas qu'ils sont inoffensifs pour l'organisme humain. Un exemple de la façon dont ces substances affectent le microbiote intestinal, qui est particulièrement sensible à ces substances telles que les pesticides ou les engrais synthétiques, lorsqu'elles sont ingérées.

Il est généralement prouvé, comme nous l'avons si bien vu, que l'agriculture biologique contient d’innombrables bienfaits pour l'écosystème et la santé humaine. Cependant dans les lignes suivantes, nous retracerons dans quelles mesures ce type d'agriculture pourrait présenter des inconvénients.

Qu'est-ce que l'agriculture bio ? - Avantages de l'agriculture biologique

Inconvénients de l'agriculture biologique

Si donc l'agriculture biologique présente une série d'avantages fondamentaux pour l'environnement et la santé, il faut également reconnaître qu'elle comporte une série d'inconvénients qui limitent en partie sa popularisation.

Premièrement, il faut tenir compte du fait que l'agriculture biologique, en se passant de produits chimiques de synthèse, génère des récoltes à faible rendement que celles que peut offrir l'agriculture conventionnelle. En renonçant aux produits synthétiques tels que les pesticides ou les engrais, il faut les remplacer par des engrais naturels ou organiques.

Deuxièmement, les prix des produits de l'agriculture biologique sont considérés plus élevés que ceux de l'agriculture conventionnelle, car il s'agit d'un processus de culture beaucoup plus intensif en main-d'œuvre, qui produit également une quantité plus limitée du produit en question. Il s'agit d'un type d'agriculture qui, dans de nombreuses occasions, finit par être consommé uniquement par les secteurs les plus riches de la société, car il existe une différence de coût par rapport aux produits de l'agriculture conventionnelle, qui finit par être rejetée par les personnes ayant moins de ressources économiques au moment de l'achat.

Enfin, certains français considèrent qu'il est utopique de vouloir supprimer à 100 % les résidus chimiques des aliments bio, car l'air pourrait contenir en lui-même une contamination. De la même façon, l'eau de pluie, ou les intoxications de sols voisins pourraient constituer des risques significatifs.

Par conséquent, il serait fort louable, non seulement d'adopter des mesures efficientes pour la production d'une agriculture biologique, mais également essayer de la généraliser à toutes les couches de la société. Car, cela va de soi, si nous vivons tous sur la même planète, nous partageons de ce fait un destin commun. Développer une culture biologique, certes, mais essayer à petit feu de la généraliser, pour édifier un monde plus sain, plus sûr.

Qu'est-ce que l'agriculture bio ? - Inconvénients de l'agriculture biologique

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Qu'est-ce que l'agriculture bio ?, nous vous recommandons de consulter la catégorie Produits écologiques.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Qu'est-ce que l'agriculture bio ?
1 sur 6
Qu'est-ce que l'agriculture bio ?

Retour en haut