Planter et s'occuper de ses plantes

Maladies des orchidées

 
Ulla Rothschuh Osorio
Par Ulla Rothschuh Osorio, Biologiste. 17 janvier 2024
Maladies des orchidées

En raison de la beauté de leurs fleurs, les orchidées sont des plantes d'intérieur très appréciées. Néanmoins, elles peuvent être assez difficiles à entretenir et elles finiront ainsi par développer de nombreuses maladies provoquées par des soins inadécuats. Les principales maladies des orchidées sont, entre autres, la pourriture des racines, la tache brune des feuilles, le fusarium, l'infection fongique Botrytis, la rouille de l'orchidée, les feuilles d'orchidées rouges ou violettes et les infestations parasitaires de pucerons.

Dans cet article de ProjetEcolo, on vous propose de découvrir les maladies des orchidées ainsi que ce que vous pouvez faire pour les traiter et les soigner.

Poursuivez votre lecture et découvrez tout sur l'entretien des orchidées !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Maladies et insectes des tomates : Solutions écologiques

Index

  1. Pourriture des racines de l'orchidée
  2. Taches brunes sur les orchidées
  3. Fusariose
  4. Infection fongique à Botrytis
  5. Rouille des orchidées
  6. Feuilles d'orchidées rouges ou violettes
  7. Pucerons sur les orchidées

Pourriture des racines de l'orchidée

Comme ce sont des plantes épiphytes et qu'elles vivent attachées aux arbres où elles font la photosynthèse, les racines des orchidées sont vertes. Vous comprenez bien que les racines des orchidées sont différentes de celles des autres plantes. Elles sont, en effet, plus délicates et elles ont une fine couche appelée velamen, qui leur permet d'absorber l'humidité de leur environnement.

Si vos orchidées ont des racines brunes ou marron, cela signifie que la plante est malade et qu'elle souffre de pourriture du collet. Ces racines peuvent également être jaunes ou se désagréger au toucher. Ceci est dû à un excès d'eau et vous allez devoir remplacer le substrat par un nouveau. Découvrez comment arroser une orchidée ! Essayez de faire en sorte que le nouveau substrat soit plus léger et moins compact, afin de favoriser le passage de l'air et d'empêcher ainsi la prolifération des champignons. Cette pourriture peut également provoquer des moisissures.

Dès que vous changez de substrat, et pour assurer une récupération optimale, vous allez devoir tailler les racines qui sont en mauvais état. Taillez avec des ciseaux et des outils bien lavés et désinfectés afin de réduire le risque de réinfection.

Dans cet autre article, on vous explique comment tailler les racines des plantes !

Maladies des orchidées - Pourriture des racines de l'orchidée

Taches brunes sur les orchidées

Lorsque les feuilles vertes des orchidées ont des taches brunes circulaires et qu'elles dégagent une odeur désagréable, vous êtes face à un foyer de bactéries du genre Erwinia spp. Ces bactéries se propagent assez rapidement et sont favorisées par les conditions d'humidité particulières des orchidées. Elle peut consumer la plante en quelques jours, d'où la nécessité d'un traitement immédiat.

Les feuilles qui ont des taches doivent être coupées à l'endroit où elles sont affectées. Cette opération doit être effectuée avec des outils stérilisés afin d'éviter la propagation.

Fusariose

Cette maladie est causée par un champignon du genre Fusarium spp. qui attaque le système vasculaire de la plante en empêchant le passage de l'eau et des nutriments. Elle est diagnostiquée par l'observation de taches jaunes sur la plante, et lorsque l'on coupe la feuille endommagée, on observe également des taches violettes à l'intérieur. Il est difficile de traiter cette maladie, donc pour la prévenir, il est recommandé d'éviter l'arrosage excessif, et d'avoir un pot bien drainé.

Pour traiter la plante contre les champignons, vous pouvez vous procurer un fongicide tel que le thiophanate de méthyle. Suivez les instructions d'utilisation qui figurent sur l'étiquette du produit commercialisé.

 

Maladies des orchidées - Fusariose

Infection fongique à Botrytis

C'est une autre espèce de champignon qui peut affecter les orchidées. Il attaque surtout les fleurs qui ont déjà ouvert leurs bourgeons et qui sont de couleur claire (blanc, le jaune ou le vert).

L'infection par le champignon se manifeste par des taches noires ou brunes. Comme dans le cas de la fusariose, la meilleure façon d'éviter cette maladie fongique est de veiller à ne pas trop arroser. En guise de traitement, il convient d'éliminer les fleurs présentant des taches afin de réduire la source d'infection et d'utiliser un fongicide. Voici quelques fongicides maison !

 

Rouille des orchidées

La rouille est un autre type d'infection fongique. Comme vous le verrez, de nombreuses maladies des orchidées sont causées par des champignons, et l'environnement chaud et humide nécessaire à ce groupe de plantes est propice à la croissance des champignons.

La rouille se manifeste par de petites taches jaune-rougeâtre de couleur rouille ou une teinte blanchâtre. Le genre du champignon responsable s'appelle Puccinia spp. Il est recommandé de séparer l'orchidée malade des orchidées saines qui se trouvent à proximité afin d'éviter la propagation des spores. En guise de traitement direct, les feuilles infectées doivent être coupées afin d'éliminer la source de la maladie. Toujours à titre préventif, il convient d'améliorer les conditions d'arrosage, de substrat et de ventilation.

Maladies des orchidées - Rouille des orchidées

Feuilles d'orchidées rouges ou violettes

Les orchidées peuvent parfois présenter des feuilles teintées de rouge ou de violet, un symptôme qui est un signe d'excès de soleil. Les feuilles commencent à produire ces pigments pour se défendre contre le soleil, comme une sorte d'écran solaire. Cependant, cette protection stresse la plante.

Pour y remédier, il faut déplacer l'orchidée en question dans un endroit où elle reçoit moins de lumière. Rappelons qu'elles poussent très bien sous des coupoles, près d'une fenêtre ou en lumière indirecte.

Pucerons sur les orchidées

Les orchidées sont également sujettes à souffrir d'infection parasitaire. L'une des plus courantes est celle du puceron, un petit insecte transparent ou vert de quelques centimètres de long qui s'accroche à la face inférieure des orchidées. Ces arthropodes sucent la sève des plantes, les appauvrissant en nutriments et en faisant apparaître des taches dépourvues de chlorophylle qui affaiblissent gravement la plante.

Il est possible qu'ils soient infectés par une autre plante, par une humidité excessive ou par un excès d'engrais riche en azote. Pour éliminer les pucerons, il est possible de recourir à la lutte biologique, c'est-à-dire d'inclure des coccinelles ou d'autres prédateurs naturels des pucerons.

Si cela n'est pas possible, vous pouvez utiliser des insecticides en aérosol. Il est également possible de pulvériser de l'alcool, dont les effets sont similaires à ceux de l'insecticide. Arrêtez ces traitements lorsque les pucerons ont disparu, afin de ne pas affecter la plante.

Dans l'article suivant on vous dit tout sur la floraison de l'orchidée !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladies des orchidées, nous vous recommandons de consulter la catégorie Planter et s'occuper de ses plantes.

Bibliographie
  • Freuler, M. J. (2008). Orquídeas. Argentina: Albatros.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 4
Maladies des orchidées