Écologie (autres)

Isolation thermique : définition et types

 
Ulla Rothschuh Osorio
Par Ulla Rothschuh Osorio, Biologiste. Actualisé: 28 juillet 2023
Isolation thermique : définition et types

L'isolation thermique est une technique qui consiste à isoler le transfert de chaleur dans les bâtiments par l'application de matériaux particuliers afin d'éviter les températures indésirables. Les types d'isolation thermique existants comprennent le mica expansé, le panneau aggloméré de fibres minérales, le panneau aggloméré de fibres de bois, le panneau de liège, la laine minérale, la laine de verre, le polystyrène expansé, la mousse de polyuréthane rigide.

Vu que tous les bâtiments ne se trouvent pas dans des climats bénéfiques où la température est stable et tolérable pour l'homme la plupart du temps, des sources externes peuvent être utilisées pour compenser la température intérieure, comme les chauffages à résistance ou les refroidisseurs. Bien qu'agréables à utiliser, ces solutions deviennent coûteuses, tant sur le plan économique qu'environnemental, en raison de la demande d'énergie qu'elles représentent.

C'est là qu'intervient l'isolation thermique, qui fait partie de l'architecture bioclimatique visant à réduire l'impact environnemental d'un bâtiment. Pour en savoir plus sur la question, nous vous invitons à lire cet article de ProjetÉcolo où nous vous disons tout sur l'isolation thermique et ses types, ainsi que les matériaux qui sont des isolants thermiques et les avantages de cette technique.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Restauration écologique : Définition, types et exemples

Index

  1. Qu'est-ce que l'isolation thermique ?
  2. Types d'isolation thermique
  3. Avantages de l'isolation thermique

Qu'est-ce que l'isolation thermique ?

L'isolation thermique est l'application de matériaux qui maintiennent la température interne régulée et indépendante de la température externe. Ce résultat est obtenu en empêchant la transmission de la chaleur d'un endroit à l'autre.

La loi de la thermodynamique nous apprend que la chaleur se déplace vers les endroits où la température est plus basse. Cette barrière isolante a donc pour fonction de réduire le passage de la chaleur, soit en la retenant, soit en l'empêchant. On dit parfois que "le froid rentre", mais c'est faux, car c'est la chaleur qui se déplace.

En comprenant le fonctionnement de la thermodynamique et le principe de la technique d'isolation thermique, on comprendra que ce procédé est utile pour empêcher la chaleur de pénétrer dans les bâtiments ou les habitations pendant l'été, et qu'en hiver la chaleur ne s'échappe pas de l'intérieur et peut être maintenue au chaud contre le froid extérieur.

Cette technique d'isolation thermique peut être appliquée aux murs, au toit ou au sol d'un bâtiment. Il existe également des fenêtres thermiquement isolantes. Pour isoler thermiquement, il existe un certain nombre de matériaux qui sont présentés ci-dessous.

Découvrez aussi Comment réduire les gaz à effet de serre ?

Isolation thermique : définition et types - Qu'est-ce que l'isolation thermique ?

Types d'isolation thermique

  • Mica expansé : le mica est un minéral très isolant. Il est vendu à cet effet sous forme de paillettes et, comme il s'applique par expansion, il est essentiel que la zone à isoler soit horizontale. C'est un bon isolant thermique pour les toitures.
  • Panneau aggloméré de fibres minérales : ils sont principalement constitués de vermiculite, d'arlite ou de perlite, comprimés sous pression pour former des panneaux ou des feuilles de différentes épaisseurs. Les panneaux ont l'avantage d'être ininflammables.
  • Panneau aggloméré de fibres de bois : il s'agit d'une option respectueuse de l'environnement car il utilise normalement des fragments de bois provenant des déchets de l'industrie de la menuiserie et de la charpenterie. Ces morceaux de bois, qui peuvent aller de la sciure à des pièces de différentes tailles, sont comprimés pour former des panneaux.
  • Panneau de liège : le liège provient des arbres, ce qui fait de ce panneau une alternative recyclable.
  • Laine minérale ou de roche : il s'agit d'un matériau similaire au tissu, mais dont les fibres sont fabriquées à partir de roches volcaniques. Elle est disponible sous forme de panneaux. Elle a le grand avantage d'être ininflammable, et en plus d'être un isolant thermique, elle est aussi un isolant acoustique.
  • Laine de verre : également appelée fibre de verre, plusieurs fibres sont superposées pour créer un amas, lié par une résine. Elle est ininflammable.
  • Polystyrène expansé : il s'agit de plaques épaisses, disponibles en différentes densités. Il absorbe l'humidité et est inflammable. Il se distingue comme isolant thermique pour les murs.
  • Polystyrène extrudé : il est similaire au précédent, mais il n'absorbe pas l'humidité et peut donc être utilisé à l'extérieur et dans les endroits où il y a des chutes de neige. Il est inflammable.
  • Mousse de polyuréthane rigide : cette mousse est formée en combinant deux composants différents et en les portant à une température de 35 °C à l'endroit où elle sera appliquée. Cette dernière se fait par injection ou par dispersion sur la surface. Elle a la capacité d'adhérer à une grande variété de matériaux. Il n'absorbe pas l'humidité. Il est inflammable.

Tous les matériaux présentés sont très légers et ont une faible conductivité thermique, c'est-à-dire qu'ils sont isolants par nature. Outre la capacité propre à chaque matériau, plus le matériau est épais, plus la capacité d'isolation est importante.

On peut également classer les types d'isolation en fonction de leur emplacement. Ainsi, nous avons :

  • L'isolation intérieure : appliquée de l'intérieur vers l'extérieur.
  • L'isolation extérieure : elle est placée de l'extérieur vers l'intérieur, par exemple sous les tuiles. Elle doit toujours être résistante à l'humidité pour éviter qu'elle ne se décompose en cas de dégel ou de pluie.
Isolation thermique : définition et types - Types d'isolation thermique

Avantages de l'isolation thermique

  • L'isolation thermique est particulièrement avantageuse sous les latitudes aux climats extrêmes, car elle réduit la demande de sources externes de chaleur ou de froid consommatrices d'énergie, telles que les chauffages ou les climatiseurs.
  • Elle contribue à améliorer l'efficacité énergétique d'un espace, réduisant ainsi l'empreinte écologique. Si vous souhaitez avoir une maison plus durable, la première chose à faire est de commencer par l'isolation. Nous vous recommandons de lire l'efficacité énergétique - Définition et exemples.
  • L'isolation thermique contribue aussi à réduire les dépenses des ménages, car les factures d'électricité et les besoins en combustible seront beaucoup plus faibles.

Maintenant que vous avez ces notions sur l'isolation thermique et ses types, nous vous invitons à lire des articles semblables de ProjetÉcolo :

Isolation thermique : définition et types - Avantages de l'isolation thermique

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Isolation thermique : définition et types, nous vous recommandons de consulter la catégorie Écologie (autres).

Bibliographie
  • Elías, X. (2009) Reciclaje de residuos industriales. Madrid: Ediciones Días de Santos.
  • Tournus, J. (1980) Las medidas en la vivienda. Barcelona: Editores Técnicos Asociados.

Vidéos en lien avec Isolation thermique : définition et types

1 sur 3
Vidéos en lien avec Isolation thermique : définition et types

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 4
Isolation thermique : définition et types