menu
Partager

Fécondation externe : Définition et exemples

 
Par Antoine Decrouy. 14 février 2022
Fécondation externe : Définition et exemples

Tout comme il existe une grande variété d'écosystèmes, il existe également une grande variété d'organismes. Ces derniers se sont adaptés à différents types d'habitats jusqu'à pouvoir se développer de manière optimale. Parmi ces nombreuses adaptations figure le type de fécondation qui permet à l'espèce de se reproduire et ainsi survivre. Il existe des espèces à fécondation interne et des espèces à fécondation externe.

Dans cet article, nous allons voir ensemble la définition de fécondation externe ainsi qu'une liste d'animaux à la fécondation externe. Découvrez tout sur la fécondation externe grâce à cet article Fécondation externe : Définition et exemples de ProjetEcolo !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Gemmation : Définition et exemples

Qu'est-ce que la fécondation externe - Définition

La fécondation externe est un processus dans lequel le sperme masculin féconde ou imprègne un ovule féminin à l'extérieur du corps de la femelle. En opposition à la fécondation interne, elle se produit à l'extérieur du corps de la femelle. Le processus de fécondation externe peut également être appelé frai. Ces œufs ont une coquille qui les protège de l'extérieur, mais qui peut être facilement pénétrée par le sperme.

Ce type de fécondation dépend en grande mesure de l'environnement. Pour faciliter le processus, elle doit se produire dans l'eau car cet environnement permet aux spermatozoïdes de se déplacer plus facilement. La présence d'eau évite aussi que les gamètes sèchent. Il y a des animaux qui ne bougent pas et qui dépendent des courants d'eau pour que les gamètes puissent se rencontrer.

Les œufs peuvent être pondus dans un nid, entre les algues, sur le substrat ou sur des roches. Ces endroits sont appelés frayères et ils sont choisis parce qu'ils offrent un environnement idéal pour la fécondation externe en termes d'oxygénation, d'abri, de température, de profondeur et de possibilité pour prospérer. D'autre part, les gamètes peuvent être simplement jetés dans l'eau. Le choix de l'endroit et de la stratégie dépend de l'espèce et de l'organisme.

Comment se produit la fécondation externe ?

La fécondation externe fonctionne avec un organisme mâle et un femelle, les deux étant, bien sûr, de la même espèce. Le processus de fécondation externe est :

  1. La femelle libère ses ovules dans l'eau
  2. Le mâle libère le sperme dans l'eau pour que les ovules puissent être fertilisées. Normalement, il y a synchronisation, de sorte que la libération des gamètes se produit en même temps, mais il peut arriver que les spermatozoïdes soient libérés plus tôt ou plus tard, mais, quand ça se produit, c'est un gros inconvénient.
  3. Une fois que les spermatozoïdes ont pénétré dans les ovules, la fécondation se produit. Le résultat de la fécondation externe est un nouvel organisme qui est la progéniture des deux parents.
Fécondation externe : Définition et exemples - Comment se produit la fécondation externe ?

Exemples d'animaux à la fécondation externe

Pour mieux comprendre la fécondation externe, il est important d'illustrer nos propos en vous citant quelques espèces animales à fécondation externe.

Coraux (classe Anthozoa)

Les coraux sont des animaux aquatiques statiques. Avec les informations que nous vous avons données jusqu'à présent, vous pouvez déjà imaginer quel est leur type de fécondation. Ces organismes sont constitués de polypes qui peuvent être mâles ou femelles, dans un même corail hermaphrodite. Chacun d'eux libère les gamètes correspondants et, avec l'aide des courants marins, ils parviennent à se retrouver. Une fois fécondés, ils produisent une larve dite planula qui passera quelques jours en liberté puis se fixera sur le substrat pour se développer comme un corail sessile.

En plus de bénéficier d'une fécondation externe, les coraux sont des frayères importantes pour les poissons tropicaux, car ils se trouvent dans des eaux chaudes et peu profondes, avec des coins et des recoins où les alevins peuvent se développer tranquillement. C'est pourquoi les récifs coralliens présentent une richesse incomparable en termes de biodiversité.

Grenouilles et crapauds (ordre Anura)

Contrairement à la plupart des animaux à fécondation externe, les grenouilles ont un processus de parade nuptiale. Une fois que la femelle accepte le mâle, elle pond ses œufs sur l'eau pendant que le mâle l'enlace. Cet acte est connu sous le nom d'amplexus. Pendant que les œufs sortent de la femelle, le mâle les féconde. Il s'agit d'un cas où l'acceptation de la femelle est nécessaire pour que la fécondation ait lieu.

Découvrez tout sur le cycle de la vie de la grenouille !

Saumon (Salmo spp.)

Chez le saumon, le processus de fécondation externe est particulier car il nage à contre-courant pour frayer. Ils reviennent de l'océan vers les rivières parce que s'y trouvent des surfaces rocheuses sur lesquelles il est plus sûr que la fécondation externe puisse se produire avec succès. Dans ce cas, l'acceptation de la femelle n'est pas nécessaire, seuls les spermatozoïdes et les ovules sont libérés et fécondés par le sperme le plus proche.

Fécondation externe : Définition et exemples - Exemples d'animaux à la fécondation externe

Avantages et inconvénients de la fécondation externe

Pour conclure sur la fécondation externe, nous vous parlerons de ses avantages et de ses inconvénients.

Avantages de la fécondation externe

  • Afin d'augmenter la probabilité d'union des deux gamètes, les mâles libèrent une certaine quantité de spermatozoïdes et les femelles une quantité similaire d'ovules. Cette stratégie tient compte du fait que certains gamètes peuvent être perdus en étant relâchés en pleine eau.
  • Ce type de fécondation évite l'usure et la charge physique de la fécondation interne.
  • Il permet aux œufs et à la progéniture de se développer de la manière la plus sûre possible compte tenu de l'environnement dans lequel ils vivent.
  • Elle évite également de devoir passer par des processus de parade nuptiale, sauf dans des certains cas comme celui de certains amphibiens.

Inconvénients de la fécondation externe

  • Il existe un risque que les gamètes, tant femelles que mâles, soient mangés par d'autres animaux. De nombreux animaux aquatiques sont ce qu'on appelle des animaux filtreurs et ils se régalent de ce type de nourriture. Par conséquent, les gamètes peuvent être perdus.
  • Les gamètes sont exposés à de forts courants océaniques, qui peuvent être contre-productifs et affecter la fécondation.
  • La production de gamètes multiples est gourmande en énergie.
  • De nombreux œufs peuvent rester non fécondés parce qu'ils sont oubliés et inutilisés, ce qui représente un gaspillage d'énergie et de gamètes.
  • Il n'y a pas de soins parentaux, ce qui laisse la progéniture vulnérable aux dangers extérieurs.
  • Tous les descendants ne survivent pas.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez très certainement les suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Fécondation externe : Définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biologie.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Fécondation externe : Définition et exemples
1 sur 3
Fécondation externe : Définition et exemples

Retour en haut