menu
Partager

Faune et flore du Japon

 
Par Antoine Decrouy. 2 février 2022
Faune et flore du Japon

Le Japon est l'un des pays du monde qui a le plus de charme. C'est également l'une des destinations les plus touristiques grâce à un public qui ne saura jamais être rassasié de ses merveilleux paysages naturels à couper à couper le souffle. Bien que l'une des caractéristiques distinctives du Japon soit ses temples majestueux, ce pays est surtout incroyable pour son grand nombre de sites inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO et pour sa culture. Pour toutes ces raisons, dans cet article Faune et flore du Japon de ProjetEcolo, on a eu envie de vous en dire plus à propos de la faune japonaise et de la flore du japon ! Découvrez ces merveilles naturelles grâce à ProjetEcolo !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Faune et flore d'Italie

Caractéristiques de la faune et la flore du Japon

Le Japon est composé de cinq îles principales et de près de sept mille autres îles. Ces îles abritent des centaines d'espèces endémiques isolées. Voici donc les caractéristiques de la flore et de la faune du Japon :

  • Présence d'écosystèmes multiples : où l'hiver est très dur, en effet dans certains endroits il y a même des chutes de neige qui permettent l'accumulation de presque plus de 4 mètres de neige. On y trouve aussi de la glace épaisse, avec une grande biodiversité en dessous. Ces glaces sont suspendues au-dessus des mers, qui sont associées à la biodiversité marine des climats froids. Le Japon possède une flore et une faune à la fois terrestres et aquatiques. Découvrez l'importance des écosystèmes !
  • Elle possède de multiples rivières et débouchés sur la mer : comme le débouché sur la mer d'Okhotsk, la mer de Chine orientale et l'océan Pacifique.
  • Présence de climats subtropicaux côtiers : comme sur l'île de Yakushima. Cette caractéristique de la flore et de la faune du Japon offre une grande variété d'espèces et des climats multiples.
  • Présence d'une biodiversité spécialisée : parmi les particularités de ses écosystèmes figure la séparation des eaux dans la mer d'Okhotsk, où il n'y a pas d'embouchure et où coexistent des espèces fascinantes. Elle est variée, riche et unique.
  • Elle possède des chaînes de montagnes couvertes de forêts et traversées par des rivières : qui abritent des centaines d'espèces animales et végétales.
  • Elle dispose de zones conservées et protégées : il existe de nombreuses zones protégées, dans lesquelles les espèces indigènes ont pu survivre. Ces zones représentent des refuges importants pour la partie nord du monde. Nombre de ces zones sont ouvertes au tourisme, mais beaucoup d'autres restent intactes.
  • Ce sont deux choses culturellement importantes, sacrées et archaïques : d'importantes religions et philosophies, telles que le bouddhisme zen et le shinto, se sont développées autour de la flore et de la faune. Il existe des sites sacrés dans les monts Kii, où le pèlerinage à travers les forêts de conifères, les rivières et les chutes d'eau est un élément important du culte shintoïste qui vénère la nature.

Flore du Japon

Le Japon abrite des forêts de conifères, des forêts aux feuilles caduques, une flore subtropicale, subalpine et alpine. Voici quelques-unes des plantes les plus intéressantes du Japon :

Hêtre du Japon (Fagus crenata)

Le Japon possède l'une des dernières forêts primaires de hêtres en Asie. Ils sont sous protection depuis 1980, car ils étaient menacés par une exploitation forestière intensive. Leurs feuilles prennent une couleur jaune et orange vif, permettant la création de paysages absolument uniques. Dans les montagnes de Shirakami, on trouve des hêtres qui peuvent avoir jusqu'à deux cents ans.

Cèdre du Japon (Cryptomeria japonica)

Il ne s'agit pas d'un véritable cèdre, mais on l'appelle ainsi depuis longtemps. Il est apparenté aux cyprès et peut atteindre soixante-dix mètres de haut et quatre mètres de diamètre. Sur l'île de Yakushima, on trouve des arbres qui ont jusqu'à trois mille ans. Au Japon, on l'appelle sugi. Il est considéré comme sacré et son bois est largement utilisé dans l'architecture japonaise. Pour les protéger de l'exploitation forestière, un tiers de l'île a été désigné comme protégé.

Cerisier (Cerasus spp.)

Les cerisiers sont des arbres absolument magnifiques. Leurs fleurs blanches rosées remplissent les rues du Japon et ont joué un rôle très important dans la culture japonaise. Cette fleur est appelée sakura, et sa floraison est célébrée lors du festival hanami. Elles ont de multiples significations, notamment la beauté, la mortalité, l'éphémérité, l'arrivée du printemps, et rappellent même les samouraïs.

Découvrez quand et comment planter un cerisier !

Épiphytes (Tillandsia xyphioides)

Ce sont des plantes aériennes qui poussent sur d'autres plantes, sans avoir besoin de s'enraciner au-dessus du sol. De très rares épiphytes ont été trouvés sur les îles Ogasawara en raison du climat subtropical et du brouillard fréquent.

Faune et flore du Japon - Flore du Japon

Faune japonaise

En raison de la très grande variété de ces écosystèmes, des privilèges géographiques et des climats, le Japon possède une faune unique. Voici quelques-unes des espèces animales emblématiques du Japon :

Lion de mer de Steller (Eumetopias jubatus)

Cet animal vit sur la côte de Shiretoko. Il a une couleur brun clair et seuls les mâles ont une crinière. Ils vivent en harems, rassemblés en groupes sur la côte. Ils ont un comportement très intéressant : à l'approche de la saison de reproduction, ils retournent au même endroit où ils sont nés. Leurs communautés ont connu un déclin drastique depuis les années 1960 à cause des chaluts de pêche, dans lesquels ils se retrouvent coincés et piégés.

Ours noir du Japon (Ursus thibetanus japonicus)

Ils ont un pelage noir épais caractérisé par une belle ligne beige sur la poitrine. Ils sont de taille moyenne, mesurent 140 centimètres et pèsent en moyenne 100 kilos. Ils habitent les forêts de conifères et de d'arbres aux feuilles caduques où ils se nourrissent principalement de glands et de plantes forestières, mais peuvent également manger de petits animaux. Il est répertorié comme une espèce vulnérable car sa chasse est un sport au Japon, et est légalement autorisée.

Saro japonais (Capricornis crispus)

C'est un grand bovidé qui peut peser jusqu'à 100 kilos. Ses cornes sont petites et sa fourrure est très longue pour lui permettre de faire face au froid alpin.

Ver à soie (Bombyx mori)

Les vers à soie créent un cocon à partir duquel on obtient du fil de soie à des fins textiles. En 1872, une usine de soie a été créée au Japon, à l'instar des usines occidentales. Les vers y sont élevés et les œufs sont conservés dans des chambres froides.

Grue du Japon (Grus japonensis)

Souvent représenté dans les compositions de l'art zen japonais, cet animal caractéristique de la faune japonaise est tout blanc avec quelques détails noirs. Il habite les marais et les prairies et a une durée de vie de 60 ans. Ils choisissent également un seul compagnon pour la vie, c'est pourquoi ils sont admirés comme un symbole de longévité et d'amour. Il ne possède que deux sites de reproduction : Hokkaido et la Sibérie. Il est en voie de disparition et fortement protégé au Japon.

Faune et flore du Japon - Faune japonaise

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Faune et flore du Japon, nous vous recommandons de consulter la catégorie Biodiversité.

Bibliographie
  • National Geographic. (2015). Patrimonio de la Humanidad: Extremo Oriente y Sudeste de Asia. España: Editec.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Faune et flore du Japon
1 sur 3
Faune et flore du Japon

Retour en haut