menu
Partager

Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples

 
Par Andrea Márquez, Environnementaliste spécialisée de l'environnement marin et côtier. 25 mars 2021
Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples

Les facteurs abiotiques sont la structure sur laquelle sont construits les écosystèmes. Il y a des facteurs abiotiques physiques et des facteurs abiotiques chimiques qui sont dépourvus de vie, mais ils caractérisent le territoire et modèlent les communautés présentes, leur combinaison étant plus ou moins favorable pour la survie de certaines espèces. Également, ils sont perturbés et modifiés par les êtres vivants. Les facteurs abiotiques, les biotiques et les relations qui existent entre eux constituent les écosystèmes.

Pour découvrir l'importance des facteurs abiotiques ou des éléments abiotiques dans les stratégies de survie des espèces et de la conservation de notre planète, continuez la lecture de cet article de Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples de ProjetEcolo !

Que sont les facteurs abiotiques - Définition des facteurs abiotiques

Les facteurs abiotiques d'un écosystème sont tous les composants qui déterminent l'espace physique ou biotope dans lequel se développe la biocénose : c'est-à-dire l'endroit où les êtres vivants vivent, se nourrissent, interagissent et se reproduisent.

Il y a différents types de facteurs abiotiques ou d'éléments abiotiques. Ces derniers peuvent être de caractère géographique ou topographique (latitude, longitude, altitude, orientation, pente...), climatique (température, lumière du soleil, humidité relative, vent, pression atmosphérique, précipitations, concentration de particules en suspension...), édaphique (composition et structure du sol) et chimique (composants de l'air, de l'eau et du sol).

Au côté des organismes vivants et interactions avec l'environnement, ces facteurs constituent une pièce clé dans la configuration des écosystèmes. Dans l'ensemble des écosystèmes (biosphère), il est possible d'identifier trois types d'environnements différents : terrestre, d'eau douce (zone côtière, marais, estuaires, rivières...) et marins, en fonction de la configuration des facteurs abiotiques.

Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples - Que sont les facteurs abiotiques - Définition des facteurs abiotiques

Caractéristiques des facteurs abiotiques

Vous trouverez ci-contre quelques-unes des caractéristiques les plus importantes des facteurs abiotiques :

  • Ils ne vivent pas.
  • Leur nature peut être naturelle (par exemple, l'eau) ou artificielle (par exemple, les matières plastiques).
  • Ils sont limitatifs, car ils influencent la croissance et l'expansion des organismes.
  • La combinaison spécifique des facteurs abiotiques détermine les espèces de flore et de faune qui peuplent les différents espaces naturels.
  • Ils sont modifiés par les êtres vivants.
  • Ces combinaisons et altérations sont responsables des diverses adaptations des organismes.

Exemples de facteurs abiotiques

Voici quelques exemples de facteurs abiotiques :

  • Les forêts sont très importantes pour les services et les biens qu'elles fournissent. Leur distribution est soumise à des facteurs topographiques et abiotiques. Par exemple, la taïga ou forêt boréale, situé entre les latitudes 50ºN et 60ºN, connaît des températures estivales proches de 20 ºC et d'environ -30 ºC en hiver.
  • Les forêts tropicales humides sont situées autour des 10ºN et 10ºS, où les températures sont bien plus importantes (25-27ºC). Les conditions dans les deux cas sont différentes, ce qui fait que la faune et la flore sont aussi différentes. En plus de la température, sont aussi des facteurs abiotiques de la forêt tropicale les sols, l'intensité de la lumière et l'humidité relative.
  • Les déserts sont modelés par des facteurs abiotiques extrêmes. Pour exemple, entre les facteurs abiotiques du désert nous voyons que l'eau et la lumière solaire sont des éléments déterminants. La végétation est adaptée au manque d'eau. En fait, la majorité des plantes sont CAM, c'est-à-dire qu'elles effectuent la photosynthèse différemment des autres plantes (C3).
  • Parmi les facteurs abiotiques de la jungle, on retrouve la lumière du soleil, l'humidité, la température et le ciel. Ces écosystèmes sont exposés à la radiation du soleil. Afin d'éviter la perte d'eau, les plantes ont des petites feuilles, à part dans les zones basses des jungles dans lesquelles les plantes ont des grandes feuilles pour capter plus de lumière. Cette adaptation est un exemple de la manière que ces conditions influent sur la biocénose.
  • Dans les écosystèmes aquatiques, il est possible de dire que parmi les facteurs abiotiques se trouvent la température qui joue un rôle très important. Avec le changement climatique la température superficielle des mers et des océans augmente, ce qui provoque des changements dans les schémas de distribution des espèces marines.
  • Sur les côtes, les activités humaines ont augmenté la turbidité de l'eau. Cela signifie que les espèces qui ont besoin de lumière, telles que Posidonia oceanica, sont actuellement sous régime de protection spéciale.
  • Les zones humides côtières sont l'un des écosystèmes aquatiques les plus vulnérables aux changements des facteurs physico-chimiques. Les changements de salinité qui ont fait de l'Albufera de València un lac d'eau douce, malgré ses origines salines, en sont un exemple.
  • L'oxygène dissous dans l'eau est essentiel à la vie. Sa concentration ne dépend pas seulement des processus de production et de consommation, sinon que l'interaction avec d'autres facteurs abiotiques, tels que la température, provoque des variations qui affectent la faune et la flore de ces écosystèmes.
  • Dans les déserts froids des régions polaires, la température, la lumière solaire et les précipitations sont des facteurs abiotiques terrestres très importants. Le manque de lumière, de précipitation et les faibles températures, font que les formes de vie végétales soient simples et rares (lichens, mousses, etc...).
  • L'air est un facteur abiotique important, car il fait référence à l'ensemble des gaz présents dans l'atmosphère. La composition de l'atmosphère permet la vie sur Terre. Toutefois, les êtres humains, avec les émissions de gaz à effet de serre, sont en train de l'altérer, provoquant le réchauffement global.
Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples - Exemples de facteurs abiotiques

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Environnement (autres).

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples
1 sur 3
Facteurs abiotiques : Définition, caractéristiques et exemples

Retour en haut