Recyclage et gestion des déchets

Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion

 
Sandra Ropero Portillo
Par Sandra Ropero Portillo, Environnementaliste. 18 septembre 2023
Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion

Les déchets radioactifs sont les matériaux ou produits à jeter qui ne peuvent pas être réutilisés et qui contiennent ou qui sont contaminés par des niveaux de radionucléides qui dépassent largement les niveaux établis. Les déchets radioactifs peuvent être classés de différentes manières, soit en fonction de leur origine, de leur radioactivité ou de leurs propriétés. Il faut garder à l'esprit que si ces déchets ne sont pas bien gérés, ils peuvent supposer un danger pour l'être humain, pour le reste des êtres vivants ainsi que pour l'environnement. Sa possible dangerosité fait qu'on doit absolument suivre un protocole pour les gérer.

Vous vous demandez ce que sont les déchets radioactifs ? comment ils sont classifiés ? comment ils sont gérés ? Eh bien, poursuivez la lecture de cet article Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion de ProjetEcolo dans lequel on vous dit absolument tout sur les déchets radioactifs !

Bonne lecture !

 

Index

  1. Que sont les déchets radioactifs ?
  2. Classification des déchets radioactifs
  3. Gestion des déchets radioactifs
  4. Durée de vie des déchets radioactifs

Que sont les déchets radioactifs ?

Les déchets radioactifs, aussi appelés déchets nucléaires, sont des matériaux qui contiennent des substances radiatives ou radioactives. Ces déchets sont le résultat d'activités bien souvent anthropiques qui incluent la génération ou manipulation de substances nucléaires, comme la production d'énergie nucléaire dans les centrales nucléaires, la fabrication d'armes nucléaires, la recherche nucléaire et la médecine nucléaire.

Les déchets nucléaires ont de nombreuses formes et ils peuvent être solides, liquides ou gazeux. Leur niveau de radioactivité peut également varier et il y a des déchets radioactifs qui le sont très peu alors que d'autres seront extrêmement dangereux. Tout cela dépendra de leur origine et de leur composition. La radioactivité de ces déchets/résidus provient des noyaux non stables des atomes qui émettent des particules subatomiques et/ou radiation électromagnétique sous forme de rayons alfa, beta et gamma.

Dans l'article suivant on vous parle en détails des déchets industriels !

 

Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion - Que sont les déchets radioactifs ?

Classification des déchets radioactifs

Les déchets radioactifs sont classifiés sous plusieurs catégories selon leur niveau de radioactivité, leur origine et leurs propriétés. Les classifications peuvent varier en fonction des normes et régulations en vigueur dans chaque pays. Ci-dessous, on vous présente une classification des déchets radioactifs :

Déchets de très faible activité (TFA)

  • Ces déchets contiennent des faibles niveaux de radioactivité et ils sont générés par le fonctionnement, la maintenance et le démantèlement de toutes les installations nucléaires. Ils sont également générés dans les activités médicales et de recherches.
  • Ce sont généralement des terres, des gravats, des vêtements, des gants, du verre et du papier contaminés.
  • De manière générale, on peut gérer ces déchets comme presque tous les autres déchets.

Déchets de faible et moyenne activité (FMA)

  • Ces déchets ont des niveaux de radioactivité plus importants et peuvent être produits par l'industrie nucléaire, la médecine nucléaire et le démantèlement des installations nucléaires.
  • Ils comprennent des matériaux tels que les composants usés des centrales nucléaires, les filtres radioactifs et certains matériaux utilisés dans les applications médicales.
  • Ils nécessitent généralement une manipulation plus soigneuse et sont souvent stockés dans des installations spécialement conçues à cet effet.

Déchets de haute activité (DHA)

  • Ces déchets sont hautement radioactifs et proviennent principalement des combustibles nucléaires usés et des déchets hautement radioactifs générés par l'exploitation des centrales nucléaires.
  • Ils requièrent une manipulation extrêmement précautionneuse et ils sont généralement stockés dans des conteneurs spécialement conçus à cet effet ainsi que dans des sites souterrains profonds, tels que les dépôts en couches géologiques profondes.

Déchets transuraniens (TRU)

  • Ces déchets contiennent des éléments chimiques plus lourds que l'uranium, comme le plutonium.
  • Ils proviennent principalement de la production et du démantèlement des armes nucléaires, ainsi que de l'exploitation des centrales nucléaires.
  • Ils sont stockés dans des conteneurs spéciaux et peuvent être envoyés dans des installations d'élimination des déchets transuraniens.

Déchets hautement radioactifs à vie courte

  • Ces déchets sont hautement radioactifs, mais ont une durée de vie courte en termes de radioactivité.
  • Il s'agit par exemple de produits chimiques utilisés en médecine nucléaire.
  • Ils sont généralement stockés pendant une durée limitée avant d'être éliminés.

Déchets de recherche et développement (R&D)

  • Ces déchets, dont la radioactivité et la nature peuvent varier, proviennent des activités de recherche nucléaire et du développement de nouvelles technologies nucléaires.
  • Ils sont gérés en fonction de leur niveau de radioactivité et de leurs propriétés spécifiques.
Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion - Classification des déchets radioactifs

Gestion des déchets radioactifs

La gestion des déchets radioactifs est un processus nécessaire qui implique une série d'étapes destinées à garantir la sécurité des personnes et de l'environnement. Voici toutes les étapes nécessaires à la bonne gestion des déchets radioactifs :

  1. Production de déchets radioactifs : les déchets radioactifs sont produits dans le cadre de diverses activités, telles que la production d'énergie nucléaire, la médecine nucléaire, la recherche nucléaire, l'industrie et le démantèlement d'installations nucléaires.
  2. Classification : les déchets radioactifs sont classifiés selon leur niveau de radioactivité et leurs propriétés spécifiques.
  3. Stockage temporaire : les déchets sont généralement stockés temporairement dans des installations conçues pour les isoler et les protéger. Il peut s'agir de conteneurs scellés et de zones de stockage sécurisées dans les installations nucléaires.
  4. Transport sûr : si nécessaire, les déchets radioactifs sont transportés de leur lieu de production vers des installations de stockage ou d'élimination. Ils seront transportés dans des conteneurs et des véhicules spécialement conçus à cet effet. Des règles de transport strictes sont appliquées pour garantir la sécurité.
  5. Stockage définitif : il s'agit d'un processus hautement contrôlé et réglementé. L'une des options est le stockage en couche géologique profonde, qui consiste à placer les déchets dans des formations géologiques profondes, telles que des dépôts de sel ou de roche, où ils sont censés être isolés de la surface pendant des milliers d'années. Dans certains cas, les déchets de faible et moyenne activité peuvent être traités et conditionnés avant leur stockage définitif afin d'en réduire le volume et le risque radiologique.
  6. Surveillance et suivi : après le stockage définitif, un système de surveillance à long terme est mis en place pour évaluer la sûreté et l'impact environnemental des dépôts en couches géologiques profondes ou de toute autre méthode de stockage. Cela permet de s'assurer qu'il n'y a pas de fuites radioactives et que les normes de sécurité sont respectées au fil du temps.
  7. Réglementation et supervision : dans la plupart des pays, la gestion des déchets radioactifs fait l'objet d'une réglementation et d'une supervision gouvernementales. Les organismes de réglementation veillent au respect des normes de sécurité et à la protection de la santé publique et de l'environnement.
  8. Éducation et sensibilisation du public : une communication ouverte et transparente avec le public est essentielle pour gagner sa confiance et sa compréhension de la gestion des déchets radioactifs. Il s'agit notamment de l'informer des risques et des mesures de sécurité en jeu.

La gestion des déchets radioactifs est un processus hautement technique et réglementé qui nécessite une approche multidisciplinaire et la coopération de diverses parties prenantes, notamment les gouvernements, l'industrie nucléaire et la communauté scientifique. L'objectif principal est de garantir la sûreté à long terme et de minimiser les risques liés aux radiations.

Pour en apprendre plus à propos de l'énergie nucléaire ainsi que sur les centrales, c'est par ici :

Durée de vie des déchets radioactifs

On va surtout se pencher sur le cas de la durée de vie des déchets radioactifs à vie longue car ce sont bien eux les plus menaçants pour notre santé ainsi que les plus radioactifs.

Durée de vie des déchets radioactifs à vie longue

De manière générale, les déchets radioactifs à vie longue commencent à perdre leur radioactivité après 31 et ils peuvent rester radioactifs pendant des centaines, voire des milliers d'années.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion, nous vous recommandons de consulter la catégorie Recyclage et gestion des déchets.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 3
Déchets radioactifs : Définition, classification et gestion