menu
Partager

Romarin en pot : entretien, taille et arrosage

 
Par Elisa Poch, Rédactrice. 1 avril 2021
Romarin en pot : entretien, taille et arrosage

Le romarin ou Rosmarinus officinalis est l'une des plantes médicinales et aromatiques les plus utilisées en cuisine, santé et en cosmétique. C'est pourquoi, de plus en plus de personnes se lancent dans la culture du romarin en pot, chez eux. Ceux qui ont un terrain, comme un verger ou un jardin, ont plus de facilité à cultiver cette plante, car elle pousse très facilement dans le sol. En revanche, ceux qui vivent dans un appartement ou une maison où l'on ne dispose que d'une terrasse, d'un balcon et/ou de fenêtres, doivent utiliser des pots et la culture du romarin peut alors s’avérer un peu plus délicate.

C'est pourquoi, sur ProjetEcolo, nous vous proposons un guide pratique pour savoir comment prendre soin du romarin en pot afin que, de cette manière, il vous soit plus facile d'y parvenir et de profiter de ses bienfaits. Lisez notre article Romarin en pot : entretien, taille et arrosage jusqu’à la fin !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment planter du romarin

Composition et propriétés du romarin

Parmi les principaux composants du romarin figurent les huiles essentielles, les phénols, les flavonoïdes, les fibres, le potassium, le calcium, le zinc, le magnésium, le cuivre, la vitamine B1 ou thiamine et la vitamine B3 ou niacine. Cette composition permet de bénéficier des propriétés suivantes du romarin :

  • C'est une plante digestive, elle aide donc à soulager les problèmes liés à la digestion, comme les brûlures d'estomac, les flatulences, les digestions lourdes, etc.
  • Le romarin sert à traiter les problèmes bucco-dentaires tels que la prévention des caries, la réduction des infections et des inflammations dans la bouche et l'élimination de la mauvaise haleine.
  • Il aide à prendre soin du foie et de la vésicule biliaire, il sert donc à prévenir et à réduire certains problèmes dans ces organes.
  • C'est un antibiotique naturel très puissant.

En outre, l'odeur de romarin permet d'augmenter la mémoire jusqu'à 75%. Vous pouvez donc l'utiliser en cuisine, pour prendre soin de votre santé et comme ingrédient cosmétique car, par exemple, cette plante est aussi largement utilisée pour fabriquer du shampooing fait maison.

Cette plante est également largement utilisée en tant qu'huile, tant essentielle que végétale concentrée.

Romarin en pot : entretien, taille et arrosage - Composition et propriétés du romarin

Entretien du romarin en pot : lumière, température et humidité

La première chose à savoir pour prendre soin de la plante de romarin en pot est sans doute les conditions dont elle a besoin pour vivre et se développer. Parmi les conditions à prendre en compte pour l'entretien du romarin en pot, on peut citer les suivantes :

  • Lumière adéquate : il est nécessaire que le romarin reçoive une lumière naturelle directe, car c'est une plante qui a besoin de beaucoup de soleil et de lumière. Cependant, il faut veiller à ce qu'en période de fort ensoleillement, la plante ne reste pas toutes les heures chaudes en plein soleil, car ses feuilles risquent de brûler facilement. Par conséquent, en période de forte chaleur et de soleil intense, il est préférable de chercher un endroit avec du soleil et de l'ombre et, en saison tempérée ou froide, de chercher un endroit avec le plus de lumière naturelle possible.
  • Température optimale pour le romarin : cette plante peut s'adapter à des températures aussi bien froides que chaudes, mais la meilleure température pour le romarin est celle des climats chauds et tempérés. Il ne tolère pas les tempêtes de grêle, les gelées et les chutes soudaines de température, mais il ne tolère pas non plus les zones où le soleil chauffe trop...
  • Humidité adéquate pour le romarin en pot : cette plante est originaire de la région Méditerranée et, par conséquent, elle est habituée à avoir des périodes de sécheresse et des périodes avec plus d'eau, mais jamais en excès. Par conséquent, le romarin n'a pas besoin d'une forte humidité et l'arrosage sera suffisant à lui procurer l’humidité dont il a besoin.
Romarin en pot : entretien, taille et arrosage - Entretien du romarin en pot : lumière, température et humidité

Où placer le romarin en pot

En connaissant les conditions expliquées ci-dessus, vous pouvez en déduire que cette plante en pot peut bien se développer à l'intérieur comme à l'extérieur. Cependant, à l'extérieur, il est toujours préférable de la planter directement dans le sol, où elle se développera beaucoup plus et mieux.

En fonction du climat de notre région, il sera plus judicieux de planter le romarin en extérieur ou en intérieur. Ainsi, dans les climats froids, il est préférable de planter notre romarin en pot et à l'intérieur, bien qu'il puisse supporter certaines températures basses, il est préférable d'éviter le gel et les chutes importantes de température. À l'intérieur, il est essentiel de placer la plante près d'une fenêtre, mais pas contre le verre, car elle pourrait avoir trop froid, et d'éviter l'exposition directe aux radiateurs et aux climatiseurs, car ils peuvent la dessécher.

En revanche, si nous vivons dans un climat tempéré ou chaud ou même très chaud, il est préférable d'avoir du romarin à l'extérieur, dans une zone où il puisse recevoir suffisamment de lumière naturelle, mais si le soleil dans notre région est assez chaud, il est préférable de le placer directement dans une zone de soleil et d'ombre, par exemple sous une plante plus grande ou un arbre, ou dans un endroit avec un auvent.

Arrosage du romarin en pot

Un autre entretien du romarin est l'arrosage, car comme nous l'avons déjà mentionné, l'arrosage doit être bien dosé, car cette plante est habituée à des périodes sèches et humides, mais jamais dans des conditions extrêmes.

C'est pourquoi, bien qu'il existe différents systèmes d’arrosage, aussi bien pour les plantes en terre que pour les plantes en pots, celui qui est fortement recommandé pour l'entretien des plantes aromatiques à la maison, comme le romarin en pot, est le système d’arrosage au goutte à goutte. Ce système vous permet de contrôler l’arrosage, pour qu’il ne soit pas trop excessif.

Cependant, même si vous utilisez l'irrigation la plus appropriée, si le drainage n'est pas bon, cela ne servira pas à grand-chose, car la plante peut se gorger d'eau et mourir. Ainsi, vous devez vous assurer d'utiliser un mélange de terre approprié et de placer quelques pierres au fond du pot, sans boucher les trous de drainage, pour que l'eau se filtre correctement et ne noie pas les racines de la plante.

De même, lorsque la plante est encore petite et par temps chaud, vous pouvez étendre l'arrosage à tous les jours, si la plante dispose d’un bon drainage, ou tous les deux jours. En revanche, pendant les périodes les plus fraîches, il est préférable d'arroser la plante entre une et trois fois par semaine, en fonction de la température.

Taille du romain

Pour en savoir plus sur l'entretien du romarin en pot, il faut également prendre en compte la taille de celui-ci. Il est conseillé de tailler le romarin quand on voit que ses feuilles ou fleurs sont sèches ou jaunies, quand on voit qu'il pousse à peine ou quand il a des parties pleines de parasites, comme les pucerons ou les cochenilles. L'idéal est d'attendre que la période de floraison soit terminée pour le faire et de couper juste en dessous de la partie à éliminer, en évitant de couper des parties complètement saines. De cette façon, vous verrez que pour la prochaine floraison le romarin sera beau et remplira votre maison de son parfum enivrant.

Romarin en pot : entretien, taille et arrosage - Taille du romain

Pourquoi mon romarin se dessèche-t-il ?

Si votre plante de romarin en pot est sèche, vous devrez vérifier les conditions de base que nous avons mentionnées au début. Si ses feuilles et/ou ses fleurs jaunissent et deviennent brunes et sèches, il fait peut-être trop chaud ou trop froid, ou la plante est peut-être en train de se noyer.

Assurez-vous qu'il n'y a pas de chaleur excessive ou de soleil direct, ni de froid, ni de climatiseurs ou de chauffages trop proches qui le dessèchent, ni de sol gorgé d'eau. Si la plante se noie, non seulement vous verrez des feuilles jaunir, mais certaines deviendront très foncées, voire noires, elles seront pourries et les tiges seront ramollies.

Dans ces cas, la meilleure chose à faire est de déplacer la plante et de tailler les parties sèches ou pourries. De même, si le sol est gorgé d'eau, il sera important de rempoter le romarin et de mettre en place un nouveau substrat avec un bon drainage.

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez regarder ci-dessous notre guide d'entretien de 11 plantes aromatiques de notre chaîne YouTube. Vous trouverez également ci-dessous notre vidéo sur l'huile de romarin et ses bienfaits !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Romarin en pot : entretien, taille et arrosage, nous vous recommandons de consulter la catégorie Planter et s'occuper de ses plantes.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Romarin en pot : entretien, taille et arrosage
1 sur 4
Romarin en pot : entretien, taille et arrosage

Retour en haut