menu
Partager

Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance

 
Par Andrea Márquez, Environnementaliste spécialisée de l'environnement marin et côtier. 20 décembre 2021
Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance

La paléontologie est la science chargée de l'étude des organismes fossiles afin de connaître et découvrir le passé de la vie de notre planète. Cette discipline comporte plusieurs branches : la paléoécologie, la paléozoologie et la paléobotanique. La paléoécologie nous permet de savoir comment étaient les écosystèmes dans le passé et comment ils ont évolué au cours des différents temps géologiques. Vous voulez découvrir la paléoécologie et sa définition ?

Si tel est votre but, on vous invite à continuer la lecture de cet article Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance de ProjetEcolo dans lequel on vous donnera la définition de paléoécologie !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Conscience écologique - Définition et importance

Définition et paléoécologie

En suivant la définition de la paléoécologie, on pourrait dire qu'il s'agit de la science chargée d'étudier la relation entre le biote fossile et son environnement ainsi que son évolution dans le temps. Cela permet de reconstituer les environnements et les écosystèmes de notre planète au travers des différentes ères géologiques, ce qui est l'objectif principal de la paléoécologie.

Cette branche de la paléontologie, qui favorise une meilleure compréhension des interactions entre l'écologique et l'évolutif, est surtout basée sur l'analyse de pollen et des spores fossiles, c'est-à-dire sur la palynologie. Mais, en quoi consiste cette technique ? Depuis les débuts du dernier siècle, au travers de la méthode palynologique, les scientifiques ont été capables d'identifier et de décrire les changements de la végétation (densité, hauteur, forme, adaptations, etc..) à cause des variations climatiques (température, salinité, radiation solaire, humidité, etc...).

Certaines des caractéristiques de la paléoécologie sont :

  • Identifier les modèles qui se sont produits au cours de l'histoire dans le fonctionnement des écosystèmes et de leur biodiversité (par exemple, les relations entre la taille des organismes et la température environnementale).
  • D'élargir les connaissances en matière d'exploration et de développement des ressources naturelles.
  • Elle donne un aperçu de la forme de vie et de l'habitat des fossiles, soit individuellement par la paléoautoécologie (espèces, populations), soit conjointement par la synécologie (communautés).
  • Elle complète les études écologiques, où le temps est une dimension peu explorée.
Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance - Définition et paléoécologie

Instruments utilisés en paléoécologie

Afin de recréer des environnements et des écosystèmes, la paléoécologie se base généralement sur des déductions statistiques et des modélisations mathématiques. Pour ce faire, elle utilise comme base de connaissance des données et des informations sur les espèces que nous connaissons aujourd'hui et qui sont apparentées aux organismes fossiles étudiés.

Dans le cas spécifique de la méthode palynologique, pour étudier le pollen et les spores, en laboratoire, on utilise des substances comme l'acide chlorhydrique, l'acide fluorhydrique et l'acide nitrique. Une fois les échantillons prêts, leur observation se fera au microscope optique ou microscope électronique. Dans le cas de fossiles non polliniques, comme ceux d'organismes aquatiques (par exemple, algues, bactéries, zooplancton) contenus dans les sédiments, la datation est effectuée par analyse microscopique. Grâce à cette analyse faite en laboratoire, il est possible d'identifier les organismes qui se sont succédé depuis les niveaux profonds et les plus anciens des sédiments jusqu'aux plus récents.

Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance - Instruments utilisés en paléoécologie

Importance de la paléoécologie

Pour résumer l'importance de la paléoécologie, on pourrait dire que :

  • La paléoécologie peut être utile pour déterminer l'origine primordiale et les relations taxonomiques de la flore et de la faune de chaque ère géologique. Par exemple, une étude réalisée par l'Université de Florence, le Musée national d'Érythrée et l'IPHES (Institut Català de Paleocologia Humana i Evolució Social) en 2009 a établi la lignée évolutive d'un ancêtre taurin, plus précisément du genre Bos, correspondant au Pléistocène.
  • D'autre part, considérant que le passé détermine le présent, la paléoécologie est importante car elle nous permet de comprendre le fonctionnement des systèmes naturels et de prévoir comment ils peuvent réagir à certaines conditions climatiques. Par exemple : elle nous permet de connaître la récurrence des incendies, des inondations et d'autres risques dans certaines régions ; elle nous permet de comprendre quelles ont été les conditions climatiques qui ont conduit aux précédentes extinctions majeures et ainsi établir des relations avec celles qui déclenchent la sixième extinction majeure déjà en cours.
  • Elle fournit également des informations sur la manière dont les impacts humains ont influencé l'environnement et la configuration des paysages au cours de l'histoire.
  • Elle permet également de différencier les espèces invasives et indigènes dans les écosystèmes. Par exemple, grâce à la paléoécologie, on sait que le châtaignier européen (Castanea sativa) est une plante indigène en Galice, car il existe des preuves de sa présence remontant au Tertiaire, au Pléistocène supérieur et à l'Holocène.
  • Enfin, les études paléoécologiques peuvent contribuer à la formulation et à la conception de mesures de conservation de la biodiversité.

Si vous avez aimé cet article, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance, nous vous recommandons de consulter la catégorie Éducation à l'environnement.

Bibliographie
  • Paleobotánica. Universidad de Chile. Palinología: http://www.paleobotanica.uchile.cl/palinologia.html
  • J.A. Lopez-Saez, L. Lopez Merino, C. Cugny, D. Galop. (2005). Paleoecología de medios húmedos: el aporte de los microfósiles no polínicos. Nuestra Tierra: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00966939/document
  • Carbonell, E. (2009). El Mundo. El toro más antiguo: https://www.elmundo.es/elmundo/2009/12/15/sapiens/1260875001.html
  • Ramil-Rego, P., Vales, C. (Eds.) (2019). Especies Exóticas Invasoras: situación e propostas de mitigación. Monografías do Ibader, Serie Biodiversidade.

        Écrire un commentaire

        Ajouter une image :
        Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
        Qu'avez-vous pensé de notre article?
        Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance
        1 sur 3
        Paléoécologie : Définition, caractéristiques et importance

        Retour en haut